mercredi , 29 septembre 2021

Dr Fazil Khodabaccus : «Covid-19 ou grippe, les mêmes gestes barrières à respecter»

Le Dr Fazil Khodabaccus, Regional Public Health Superintendant (RPHS) au ministère de la Santé, nous parle de la grippe saisonnière et des vaccins. Avec la résurgence des cas de contamination à la Covid-19, il exhorte les Mauriciens à ne pas relâcher la vigilance.

Toute l’attention est focalisée sur la Covid-19. Mais qu’en est-il des MNT (maladies non transmissibles) qui demeurent une source d’inquiétude pour le pays ?
La campagne de prévention nationale contre les MNT, qui est une initiative du ministère de la Santé et de la Qualité de la vie, touche des milliers de personnes. La campagne de prévention, qui a démarré sur le plan régional en 2015, a été organisée dans plusieurs endroits à travers le pays. L’objectif n’a pas changé et reste la sensibilisation et l’éducation du public sur les facteurs de risque, les complications et les mesures de prévention, cela afin de réduire la mortalité prématurée et améliorer la qualité de vie.

Le traitement des patients atteints de MNT a-t-il été perturbé en raison de la crise sanitaire ?
Pas du tout ! Le traitement se fait normalement, car le ministère de la Santé est bien préparé malgré la crise sanitaire. D’ailleurs, les médecins sont formés pour faire face à cette situation ou toute autre situation et une équipe bien rôdée abat un travail formidable. Il n’y a pas de doute là-dessus.

Nous comptons un peu plus de 1500 cas de grippe, y compris des cas de troubles respiratoires aigus»

En cette période hivernale, qui sont ceux qui sont éligibles aux vaccins antigrippaux ?
Contrairement à ce que beaucoup de Mauriciens peuvent croire, la vaccination est ouverte à toute personne à partir de l’âge de 6 mois. Elle reste d’ailleurs le moyen le plus efficace de prévention de la grippe et de ses complications. Aussi, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande le vaccin antigrippal annuel aux femmes enceintes à n’importe quel stade de leur grossesse, les enfants à partir de 6 mois, les personnes âgées, les personnes souffrant d’affectation chronique, le personnel médical et non médical.

Et justement, comment se déroule la campagne vaccinale contre la grippe ?
À ce jour, plus de 100 000 personnes ont déjà été vaccinées dans les hôpitaux et les centres de santé. En 2020, le vaccin antigrippe se faisait de porte en porte durant le confinement. Néanmoins, cette année, toute l’équipe est mobilisée pour la vaccination contre la Covid-19.

Combien de cas de troubles respiratoires ont été recensés ?
Une légère hausse de cas de grippe a été notée avec une chute de température ces derniers jours. Nous comptons un peu plus de 1500 cas de grippe, y compris des cas de troubles respiratoires aigus, ont été recensés durant la semaine du 5 au 11 juillet 2021. Ce qui représente une légère hausse comparée aux chiffres enregistrés du 28 juin au 4 juillet où 1146 cas avaient été recensés.

Les symptômes de la grippe et ceux de la Covid 19 sont quasi-similaires. Comment les différencier, selon vous ?
Dans bien des cas, il est difficile de les différencier. Mais la grippe est accompagnée de fièvre, de maux de gorge, de toux plus particulièrement sèche, des courbatures et d’écoulement de nez et parfois de vomissements et de diarrhée. Par contre, les symptômes de la Covid-19 se manifestent par une perte de goût, d’odorat et une forte fièvre. Dans ces cas, le patient subit un test PCR.

Nous vivons à l’ère du New Normal. Il faut accepter cette réalité»

En cas d’apparition de symptômes grippaux, est-il prudent d’aller dans un centre hospitalier au risque de contracter la Covid-19 ?
Les personnes qui présentent les symptômes de la Covid-19 peuvent se rendre au dispensaire le plus proche. Si le cas est grave, elles seront dirigées vers un hôpital pour suivre le conseil d’un médecin.

Parlez-nous de la contagiosité de la grippe.
Les virus de la grippe sont très contagieux et se transmettent par gouttelettes qui sont émises dans l’air quand le malade éternue ou tousse. Une personne peut être infectée en touchant des objets ou surfaces contaminés par le virus et en se touchant ensuite la bouche, le nez ou les yeux avec les mains contaminées. Donc, il est important de se laver les mains régulièrement avec de l’eau et du savon.

La grippe peut-elle être mortelle ?
La grippe est un problème de santé publique sérieux qui provoque des maladies graves et des décès dans les populations à haut risque. Dans le monde entier, la grippe cause environ 3 à 5 millions de cas de maladies graves et de 290 000 à 650 000 décès liés aux complications.

Quelles sont les personnes les plus à risque ?
Les plus à risque sont les personnes dont le système immunitaire est affaibli, ceux qui sont diabétiques, ceux qui souffrent de cancer, ceux qui sont obèses et en particulier les fumeurs.

Contre quels types de virus le vaccin antigrippal protège-t-il ?
Le vaccin protège contre les trois virus de la grippe : A(H1N1), A(H3N2) et B.

Quels sont vos conseils aux Mauriciens surtout en cette période où l’on note une hausse des cas de Covid-19 ?
Comme pour la Covid-19, il est important de respecter les mêmes consignes pour la grippe. C’est-à-dire en maintenant les gestes barrières et les mesures sanitaires en se lavant les mains avec de l’eau et du savon où d’utiliser une solution hydroalcoolique. Il ne faut en aucun cas oublier de porter son masque en se couvrant le nez et la bouche. Il faut comprendre maintenant que nous devons planifier notre journée en écourtant les réunions. L’espace du travail doit être bien ventilé et surtout il faut garder une distance d’au moins 1 mètre. Donc, que ce soit la grippe ou la Covid-19, il faut maintenir les mêmes gestes barrières. Nous vivons à l’ère du New Normal. Il faut accepter cette réalité.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Shameem Sahadut, de l’Association of School Bus Owners : «Un manque à gagner de 50 % depuis la nouvelle formule scolaire»

Shameem Sahadut, secrétaire et porte-parole de l’Association of School Bus Owners plus, espère que les …