mercredi , 29 janvier 2020
Accueil / Actualités / Zeness Exprime Toi : une semaine de sensibilisation sur les bébés prématurés
L’equipe de jeunes.
L’equipe de jeunes.

Zeness Exprime Toi : une semaine de sensibilisation sur les bébés prématurés

L’ONG Zeness Exprime Toi a tenu une semaine de sensibilisation sur les bébés prématurés au cours de la dernière semaine de novembre à travers le pays. Au total, plus d’un millier de personnes ont participé à la campagne de sensibilisation à Maurice cette année.

Zeness Exprime Toi (ZET) est une association enregistrée depuis 2015 avec une mission et une vision pour améliorer les chances de vie d’un maximum de citoyens mauriciens. L’ONG est l’ambassadrice du projet Octo dans l’océan indien.

Le projet Octo a démarré au Danemark en février 2013. L’objectif est d’améliorer les chances de survie des bébés prématurés en leur fournissant des pieuvres au crochet. Des études ont montré que les bébés prématurés qui se blottissaient avec ces petites pieuvres crochetées dans leurs incubateurs avaient un rythme cardiaque régulier, une meilleure respiration et un niveau d’oxygène plus élevé dans leur sang. En outre, ces bébés étaient moins susceptibles de tirer sur les tuyaux et sondes qui servent à leur donner de l’oxygène et à les alimenter. On pense que les tentacules de l’adorable mollusque rappellent aux bébés le cordon ombilical et donc par extension le ventre de leur mère. Il s’agit d’un projet testé au Danemark et selon les statistiques, le taux de mortalité infantile liée aux prématurés a considérablement diminué. À travers le monde, 32 pays ont adopté avec succès le projet. « Zeness Exprime Toi (ZET), est l’ambassadeur officiel pour mettre en œuvre ce projet à Maurice qui est le premier dans l’océan Indien à prendre cette initiative », explique Zakil Tarsoo, le président de l’ONG.

La promotion du projet Octo passe par la sensibilisation des gens. Les membres ont distribué du ruban violet à Maurice au cours de la dernière semaine de novembre, car novembre serait le mois des bébés prématurés par les Nations unies et le violet est la couleur des bébés prématurés. « Nous avons 1800 enfants nés prématurément à Maurice par an, ce qui représente 12,6% de la naissance totale à Maurice», indique Zakil Tarsoo.

Risque accru

Il n’est pas surprenant que les bébés prématurés soient moins susceptibles de survivre que les bébés nés à terme, mais ce qui est révolutionnaire, c’est que des années après leur naissance, ils courent un risque accru de 38% de mourir à l’âge adulte, selon une recherche publiée dans le Journal de l’American Medical Association, 21 septembre 2011.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), environ 15 millions de bébés naissent trop tôt chaque année. Cela représente plus d’un bébé sur 10. Environ 1 million d’enfants meurent chaque année en raison de complications liées à un accouchement prématuré. De nombreux survivants sont confrontés à une vie de handicap, y compris des troubles d’apprentissage et des problèmes visuels et auditifs.

À l’échelle mondiale, la prématurité est la principale cause de décès chez les enfants de moins de 5 ans. Et dans presque tous les pays disposant de données fiables, les taux de naissances prématurées augmentent.

Améliorer les chances de survie

« Maintenant, nous organiserons un parrainage et demanderons le soutien du ministère de la Santé et de la Qualité de vie pour nous assurer que le maximum de nos bébés prématurés obtiendra leur pieuvre crochetée en 2020», dit-il. L’objectif est d’améliorer les chances de survie des bébés prématurés à Maurice. L’ONG a déjà contacté SME Mauritius pour obtenir du personnel pour réaliser la production du mollusque. « Nous avons des directives sur la façon de produire la pieuvre. Je souhaite que nous obtenions des ressources suffisantes pour donner à tous les bébés prématurés mauriciens leur pieuvre crochetée, espérons que nous obtiendrons le soutien des entreprises locales, des bénévoles et du gouvernement  », avance-t-il.

Les gens pourront suivre et obtenir toutes les mises à jour des bébés prématurés à Maurice et dans le monde sur la page Facebook «Octo project Mauritius, Indian Ocean».

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

zeinab ok

Zeinab Hassan Lallmohamed : « Je veux me concentrer sur ma carrière »

Elle a voulu poursuivre ses études en droit afin de venir en aide à des …