mercredi , 28 octobre 2020

Le ministre Husnoo dément une fausse nouvelle : «Qurbani pou dérouler normalement comme d’habitude»

Depuis jeudi, une folle rumeur circule sur la toile à l’effet que le gouvernement pense à mettre le pays sous confinement dans le but d’interdire le Qurbani prévu pour le début du mois d’août 2020. Dans une déclaration à Star, le vice-Premier ministre et ministre des Collectivités locales, le Dr Anwar Husnoo, a démenti cette rumeur qui, selon lui, a pour but de créer une psychose dans le pays.

« Aucun cas local de Covid-19 n’a été recensé à Maurice et à aucun moment le gouvernement n’a songé à reconfiner le pays », dit-il. Anwar Husnoo donne la garantie que le qurbani « aura lieu comme d’habitude et aucune restriction ne sera appliqué ». « Il est malheureux que des personnes mal intentionnées jouent avec le feu en propageant de fausses nouvelles surtout avec un sujet aussi délicat et sensible que le Qurbani », lance-t-il.

Le VPM attire l’attention de la population sur une fausse nouvelle qui avait circulé au mois de novembre 2019 durant la campagne électorale concernant l’interdiction du Qurbani par le gouvernement actuel. «Ti fer campagne comme quoi si ou vote le gouvernement sortant ou pas pou gagne droit fer qurbani. InshaAllah qurbani pou déroule normalement et personne pas pou empêche pratique l’abattage des animaux », assure-t-il

Anwar Husnoo confirme qu’une réunion se tiendra la semaine prochaine entre les ulémas, la police et les représentants du ministère de l’Agro-industrie dans le but de passer en revue la situation en vue du Qurbani. «Mo pou veiller à ce que le Qurbani déroule correctement dans la discipline et le respect», affirme-t-il.

Il lance un appel aux parents et aux jeunes pour que le folklore entourant le transport des animaux se fait dans l’ordre et non par des rallyes de motocyclettes à travers les rues. «Sa façon faire-là li contre les principes de l’Islam et li pas faire honneur nou culture», conclut-il.

Projets de décongestion routière à GRNW et Coromandel

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, s’est rendu, cette semaine, sur deux sites de construction de routes de liaison pour faire un état des lieux sur l’avancement des travaux qui visent à décongestionner le trafic routier à hauteur de Grande-Rivière-Nord-Ouest (GRNO) et Coromandel.

La route de liaison A1-M1, sera une route à deux voies d’environ un kilomètre de long. Elle reliera Port-Louis/St Jean (A1), à Chebel, par un pont d’environ 330 m de long surplombant la vallée de la GRNO, à l’autoroute M1 et au Ring Road à Sorèze. D’un montant de Rs 2,79 milliards, le projet devrait être complété en janvier 2022. À ce jour, 32 % des travaux du pont ont été réalisés.

À Coromandel, la route de liaison A1-A3 reliera Port-Louis/St Jean (A1) à la route de Rivière-Noire (A3). Avec le développement à venir dans la région, cette nouvelle route permettra une liaison rapide entre l’ouest et Port Louis/Nord et vice versa. Elle débutera à son intersection avec la route A1 à Coromandel, avec un raccordement au rond-point de la RDA à cet endroit, et se terminera par un embranchement signalisé à la route A3 à Gros Cailloux. Le projet, au coût d’environ Rs 295 millions, devrait être achevé en décembre 2020. A ce jour, quelque 65 % des travaux sont déjà terminés.

Le Roof Slab Grant Scheme aide 133 familles

Quelque 133 bénéficiaires ont chacun reçu leur chèque dans le cadre du Roof Slab Grant Scheme, en présence du Premier ministre adjoint, ministre du Logement et de l’Aménagement du territoire, et ministre du Tourisme, Louis Steven Obeegadoo. Ce soutien financier s’élève à un montant total de Rs 9 972 650. Parmi les bénéficiaires, 73 familles touchent un salaire mensuel inférieur à Rs 10 000, 41 ont des revenus entre Rs 10 000 à Rs 15 000, et les 19 autres perçoivent un salaire de Rs 15 000 à Rs 20 000. à travers cette aide financière, le gouvernement cherche à aider les familles dans le besoin à entreprendre la construction de leur maison, en donnant la priorité aux plus vulnérables. Le Premier ministre adjoint a rappelé que de 2015 jusqu’à présent, quelque 7 477 familles ont bénéficié de ce programme d’aide, pour lequel une somme de Rs 496,7 millions a été décaissée. En outre, on compte un total de 60 000 bénéficiaires au cours des 23 dernières années avec un soutien financier de quelque Rs 3 milliards.

La transition agro-écologique amorcée

Divers équipements agricoles ont été remis à quatre agriculteurs de la région de La Laura dans le cadre du projet «Smart Agriculture» lors d’une cérémonie qui s’est tenue le vendredi 10 juillet 2020. Le projet, lancé en 2018, est financé par l’Union européenne (UE) à hauteur de Rs 16 millions sous le programme de l’Alliance Mondiale pour le changement climatique (AMCC).

Smart Agriculture est mis en œuvre en collaboration avec la Chambre d’agriculture de Maurice, le Food and Agricultural Research and Extension Institute, le Mauritius Research and Innovation Council, le Human Resource Development Council, avec le soutien du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad) de la Réunion et de France Volontaire. Le projet propose d’accompagner un réseau d’agriculteurs dans la mise en place de systèmes agronomiques et écologiques qui sont socialement et économiquement durables dans le but d’assurer la productivité et les revenus des planteurs. Il vise à permettre une transition agro-écologique, en encourageant l’adoption de techniques innovantes qui évitent d’utiliser des herbicides et des pesticides tout en augmentant la résilience de l’agriculture face au changement climatique.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

À la Jummah Musjid de Rose-Belle – Mehfil-e-Quiraat et Mehfil-e-Naat : un grand succès

Le vendredi 9 octobre, à l’occasion de l’Urs d’Ala Hazrat Imam Raza Khab (ra), la …