jeudi , 30 juin 2022

Hadj 2022 : Maurice toujours sur la liste rouge

À quelques mois du Hadj 2022, la situation demeure floue pour les Mauriciens qui devront entreprendre le voyage en Arabie saoudite cette année et aussi pour l’organisation du pèlerinage dans son ensemble.

En effet, à ce jour, l’île Maurice fait toujours partie des pays classés sur la liste rouge du Royaume en raison de la vague Omicron et aucun vol direct vers l’Arabie saoudite n’est autorisé. Selon le président du board de l’Islamic Cultural Centre (ICC), Samad Sairally, le ministère saoudien du Hadj et de l’Umrah, avec lequel l’organisme de la rue La Paix est en contact, n’a rien annoncé en ce qui concerne l’organisation du grand pèlerinage pour cette année. Mais en ce qui concerne l’Umrah, toute personne qui se rend en Arabie saoudite doit au préalable être vaccinée et doit se soumettre à un test PCR 72 heures avant de quitter le pays.

Par ailleurs, le Chairman de l’ICC lance un appel à nos compatriotes qui doivent accomplir le Hadj cette année de ne verser aucune somme d’argent aux agences de voyage jusqu’à ce que le ministère du Hadj et l’Umrah de l’Arabie saoudite ne donne le feu vert pour Maurice. « Ni pou umrah ni pou hadj pas donne l’avance tant ki l’autorité saoudienne pas tire Moris lors la liste rouge et ki Saudi Airlines recommence vin Moris », nous a-t-il déclaré. Samad Sairally soutient qu’au niveau de l’ICC, l’on se tient prêt pour le pèlerinage cette année. « Une fois la situation redevenue à la normale, nous enclencherons toutes les démarches administratives et les Mauriciens enregistrés sur la liste pour accomplir le Hadj cette année seront notifiés par courrier.

Selon nos informations, une réponse de l’Arabie saoudite est attendue cette semaine. Il convient aussi de rappeler que les Mauriciens n’ont pas été en mesure d’accomplir le Hadj depuis deux ans en raison de la pandémie.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Condamnation du beau-père d’Ayaan – Adil Ramdoo : «Sa sentence prison là pas assez»

Vendredi soir, Sheik Mohammed Al Ashar Sobratee, 24 ans, a été trouvé coupable, à l’unanimité …