mercredi , 22 mai 2019
Accueil / Actualités / Said Nassurally victime d’une crise cardiaque à moto
150119_nasurally

Said Nassurally victime d’une crise cardiaque à moto

Triste fi n pour Said Nasurally, un habitant de Cité Longtill, Rivière-des-créoles. Celui-ci est décédé vendredi 11 janvier après avoir fait une chute d’une motocyclette à Petit Bel-Air, Mahébourg. Son décès est attribué à une crise cardiaque. Said Nassurally, 61 ans, était passager en croupe sur une motocyclette lorsqu’il a fait cette chute. Il était 18h30 lorsque l’incident s’est produit et Said Nassurally se trouvait en compagnie de son ami Sanjay Laloo Mahen. Ce dernier, un habitant de Ville-Noire, est lui aussi tombé quelques instants après. Said Nassurally est immédiatement transporté à l’hôpital de Mahébourg à bord d’un taxi. Toutefois, quelques minutes après son arrivée à l’hôpital, le sexagénaire a poussé son dernier soupir. L’autopsie pratiquée par le chef du département médico-légal, le Dr Sudesh Kumar Gungadin ce samedi 12 janvier révèle que Saïd Nassurally a été terrassé par une crise cardiaque. Ses funérailles ont eu lieu ce samedi à 13h30 à Rivière-des-Créoles.

Quant à Sanjay Laloo Mahen, celui qui pilotait la motocyclette, il a été arrêté dans la soirée du vendredi et a retrouvé la liberté conditionnelle samedi matin, après sa comparution devant la Bail and Remand Court. Contacté, Sanjay Laloo Mahen explique qu’ils se trouvaient à Pointe Régate à Mahebourg avec des amis. La motocyclette de Said Nassurally se serait toutefois tombée en panne. « Said dir moi li pe ale kit so motocyclette kot enn fami et si mo capav vin pren li pu al kit li lacaz. Mone dir li oui », explique le quadragénaire qui était loin de se douter de ce qui allait se produire. Celui-ci précise toutefois que Said Nassurally était toujours vivant lorsqu’il a fait cette chute. « Li ti encore vivant mai li pa ti ena connaissance », souligne-t-il.

Saïd Fougoo, le beau frère de Saïd Nassurally, a été un des témoins oculaires de la scène. Celui-ci raconte qu’il a vu une motocylette qui avancait lentement avant que l’un des ses passagers ne fasse une chute. « Mo ti penser enn dimoun etranger sa ek li sou. Apré lot dimun ki ti par devan la fi nn tomber li aussi un peu pli devant », raconte-t-il tout en soulignant que ce n’est pas la première fois que son beau frère fait un malaise. Nassim, l’épouse de Said Nassurally, explique que c’est à travers une de ses nièces qui l’a appelé pour l’informer de l’accident de son époux. Son fi ls est ensuite venu la récupérer pour l’emmener à l’hôpital. « Kan mo fi nn arriv laba mo apran ki mo missie finn decede. Li pas ti malad ditou. Li ti bien kan li ti sorti lacaz. Li ti pe coze rie tou avan li aler. Li dir li pu al guet ti bebe avant li retourn lacaz. Letemp mo p atan li vini mem ki mo fi nn al gagne enn nouvel cumsa », relate Nassim.

M.A.D

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

240517_ramadan

Loin de leur terre natale : le Ramadan des Mauriciens vivant à l’étranger

Nombreux sont les Mauriciens qui ont quitté leur terre natale pour aller travailler ou étudier …