Monday , 27 May 2024

Najat y Karouissi : Ambassadrice de la beauté marocaine à Maurice

Najat y Karouissi, en visite à Maurice, a trouvé bien plus qu’une simple escapade chez sa sœur ; elle a rencontré sa moitié et a découvert un amour profond pour l’île Maurice, qu’elle considère comme sa seconde patrie, depuis près de six ans.

Najat y Karouissi, la vingtaine, est fière de ses racines marocaines. Elle s’est engagée avec passion à introduire et à célébrer les traditions de son pays natal sur le sol mauricien. En tant que maquilleuse et ambassadrice culturelle, son expertise en maquillage embrasse une diversité de styles, des nuances indiennes aux traits plus européens. Cependant, ce qui la distingue c’est sa capacité à mettre en lumière les looks traditionnels marocains.

« Je souhaite créer des ponts entre deux cultures distinctes, en dévoilant les subtilités et la beauté du maquillage traditionnel marocain. Dans le riche tissu culturel de mon pays natal, le maquillage traditionnel se présente comme une toile artistique captivante, fusionnant héritage ancestral et expression contemporaine », nous explique la maquilleuse en ajoutant que c’est aussi pour elle une manière d’honorer et de faire découvrir les traditions et produits aux filles et femmes mauriciennes.

Produits naturels

Najat y Karouissi est tout aussi enthousiaste de parler de ces produits qui sont au cœur des pratiques de beauté marocaines et où réside un respect profond pour les ressources naturelles. Selon elle, l’essence même de la beauté au Maroc repose sur l’utilisation ingénieuse et bienveillante des produits naturels. Parmi ces trésors, l’huile d’argan se distingue, véritable élixir précieux prisé pour ses multiples bienfaits.

« Reconnue pour ses propriétés hydratantes, nourrissantes et régénérantes, cette huile est omniprésente dans les rituels de beauté, offrant une peau éclatante et des cheveux soyeux. L’argile, autre merveille naturelle, est transformée en masques purifiants qui nettoient en profondeur tout en revitalisant la peau », nous explique l’habitante de Curepipe qui se dit convaincue que la réputation des produits de beauté marocains réside dans leur simplicité naturelle et leur efficacité éprouvée.

L’Aker Fassi

Avez-vous déjà entendu parler de l’Aker Fassi ? Ce pigment traditionnel marocain est fabriqué à partir des pétales de coquelicot ou de pavot et si le processus de fabrication est relativement simple, elle demande toutefois une certaine minutie. Les pétales sont récoltés, séchés à l’ombre pour conserver leur couleur et leur propriété, puis réduits en poudre fine à l’aide d’un mortier ou d’un moulin. « Cette préparation artisanale est souvent laissée à sécher au soleil pendant plusieurs jours, parfois plus longtemps, jusqu’à ce qu’elle atteigne une consistance solide. Une fois complètement sèche, la pâte est ensuite coupée en morceaux ou en petits disques qui sont ensuite utilisés comme pigment colorant pour teinter les lèvres ou les joues », nous fait comprendre Najat.
La maquilleuse qualifie l’Aker Fassi de trésor des traditions cosmétiques marocaines et souligne qu’il incarne l’essence même de l’élégance et de la culture du pays. « Lorsque je l’ai introduit à Maurice, son succès a été fulgurant. Son attrait pour les Mauriciennes a été immédiat et le stock s’est vidé en l’espace d’une semaine seulement », avance notre interlocutrice.

Si franchir les océans a été une aventure dépaysante pour Najat, aujourd’hui, la maquilleuse et jeune maman s’intègre harmonieusement dans le paysage mauricien. Elle a non seulement adopté l’île du dodo mais aussi sa famille mauricienne, trouvant un nouvel équilibre entre ses racines marocaines et la culture insulaire. « Les traditions culinaires marocaines, si emblématiques et riches en saveurs, se sont distinguées avec éclat de celles de Maurice. Moi qui ai toujours connu le couscous et le tajine, j’ai découvert avec plaisir le briani, le mine frit, le riz frit et des savoir-faire locaux qui m’émerveillent au quotidien », conclut-elle.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

ANECDOTES D’ICI ET D’AILLEURS : Habib Mosaheb, un ami de longue date

Je connais Habib Mosaheb depuis 1975. En ce temps-là, il habitait à Notre-Dame dans la …