dimanche , 20 septembre 2020
Xavier-Luc Duval

Xavier Luc-Duval : «Quel a été le poids des menaces proférées par Pravind Jugnauth ?»

Xavier Luc Duval est d’avis que la démission d’Ameenah Gurib-Fakim ne devrait nullement entraver la recherche de la justice et de la vérité concernant ce qu’il considère comme « le scandale Sobrinho ». Il souhaite que l’histoire ne juge pas « trop sévèrement » la Présidente.

Tout en soulignant qu’il attend de voir la lettre de démission d’Ameenah Gurib-Fakim pour en connaître le contenu, Xavier Luc Duval avance que celle-ci est en train de suivre les pas de Mugabe au Zimbabwé et de Zuma en Afrique du Sud qui ont tous les deux démissionné avant de faire face à une motion de destitution au parlement.

Aussi, le leader de l’opposition estime qu’il faut savoir quel a été le poids des « menaces » proférées par Pravind Jugnauth « ouvertement » dans la décision d’Ameenah Gurib-Fakim de démissionner. «  Le PMSD va continuer à travailler afin que toute la lumière soit faite sur le scandale Sobrinho. La démission de Madame Gurib-Fakim ne doit pas entraver la recherche de la justice et de la vérité. Toutefois, j’espère que l’histoire ne va pas la juger de façon trop dure si elle accepte de venir dire tout ce qu’elle sait lors d’une éventuelle commission d’enquête ou une conférence de presse. Il est important que Madame Gurib-Fakim, malgré tout ce qui lui arrive, puisse au moins laver son honneur et aider le pays en dévoilant tout ce qu’elle sait dans l’affaire Sobrinho. Je suis convaincu qu’elle sait beaucoup de choses », dit-il encore.

Interrogé sur ce qui a pu motiver cette décision de la Présidente, le leader des bleus est d’avis qu’elle aurait peut être « paniqué », concernant son « désir louable » de mettre sur pied une commission d’enquête. « Mais il y a eu probablement des entraves et cela l’a découragé. Sans compter les menaces proférées à son encontre qui l’ont peut être atteintes. C’est une femme et on ne sait pas les dossiers qu’ils allaient dévoiler [contre elle] et ces deux éléments l’ont peut être fatiguée », poursuit-il.

Personnel réduit

Xavier Luc Duval dit aussi avoir appris que le gouvernement lui aurait retiré tout son personnel, à l’exception de quelque ‘junior staff’. « Réduit s’était vidé de ses cadres qui auraient pu l’aider à mener à bien son travail ainsi qu’une meilleure lecture de la Constitution », affirme-t-il. Tout cela pourrait, selon Xavier Luc Duval, être un ‘calcul politique’. « Dans un certains sens, le départ de la Présidente ainsi que le départ éventuel d’Ivan Collendavelloo vont aider le MSM à mieux négocier une alliance », conclut-il.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

À Sainte-Croix : le maulana Zaheer Peerbux distribue gâteaux et boissons aux pèlerins

La piété se limite non seulement à la multiplication ou à l’amélioration de nos actes …