mercredi , 28 juillet 2021
Le ministre Callichurn dit vouloir mettre de l’ordre.

STC et travailleurs étrangers : le ministre Callichurn s’attire les foudres

Soodesh Callichurn dit avoir eu le feu vert du Premier ministre pour mettre de l’ordre à la State Trading Corporation. Cette nouvelle fait à la fois sourciller certains et provoque la colère d’autres.

« Est-ce du bluff ? » se demande un entrepreneur qui emploie une vingtaine de travailleurs venant du Bangladesh. Un commerçant va plus loin en disant que le ministre du Travail donne l’impression de jouer à « la grenouille qui se veut faire aussi grosse que le bœuf ». Pour la simple et bonne raison que jusqu’ici Soodesh Callichurn n’a pas pu régler un « relatif minuscule problème » qu’est le trafic autour de l’embauche des travailleurs bangladais. « C’est connu de tout le monde, peut-être à l’exception du ministre, que la mafia du Nord fait la pluie et le beau temps. Si vous voulez avoir des travailleurs étrangers comme sur des roulettes, passez par cette mafia qui engrange des fortunes sur la tête de ces pauvres travailleurs », dénonce un homme d’affaires. Aux dires des gens employant des travailleurs étrangers, ce problème ne peut être résolu qu’en éliminant les intermédiaires. « A qui profite l’inaction des autorités ? » se demandent-ils.

À leur avis, si le ministre Soodesh Callichurn n’est pas parvenu tout ce temps à régler « un minuscule problème », comment pourra-t-il régler des « méga problèmes » ? « À la lumière des dénonciations par rapport aux Emergency Procurement pendant le confinement et de l’enquête judiciaire, il est clair que la STC est en crise. Il y a un enchevêtrement des transactions douteuses », font-ils ressortir. Selon eux, il serait tout à l’honneur du ministre Soodesh Callichurn de résoudre le trafic autour de l’importation des travailleurs étrangers avant de s’attaquer à la STC. « Qu’il commence par aplatir un macadam avant de se lancer dans l’opération d’aplatir une colline. Qu’il se montre logique envers lui-même », lui suggèrent-ils.

Rappelons que le portefeuille du Commerce et de la Protection des consommateurs a été confié au ministre du Travail, Soodesh Callichurn, suite à la démission de Yogida Sawmynaden.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Hausse des cas de Covid-19 – Dr Kursheed Meethoo-Badulla : «L’exercice de Contact Tracing nous a menés vers des dortoirs»

On en sait désormais un peu plus sur l’explosion du nombre de cas de Covid-19 …