Sunday , 14 July 2024

Ramadan à Dubaï – Imtiyaaz Nunkoo : «Jusqu’à 3 heures de travail en moins par jour»

La ville de Dubaï aux Emirats arabes unis s’est drapée de décorations et de guirlandes en ce mois de Ramadan. Le Mauricien Imtiyaaz Nunkoo, cadre en cybersécurité chez Emirates, nous en dit plus.

Dubaï n’a pas manqué à sa réputation en mettant les petits plats dans les grands en ce mois béni de Ramadan. C’est ce que fait comprendre Imtiyaaz Nunkoo qui est à son premier Ramadan dans cet émirat. « Des décorations, essentiellement des guirlandes et des motifs en forme de croissant de lune ou d’étoile, ornent les rues, les places publiques, les parcs, les centres commerciaux ou encore les quartiers d’affaires », déclare notre compatriote originaire de Pailles.

Le weekend qui précède le début de Ramadan, le trentenaire qui a rejoint son épouse à Dubaï depuis bientôt un an, indique que les centres commerciaux ont été pris d’assaut par les Dubaïotes. « Il y a d’une part ceux qui vont faire leurs provisions pour Ramadan, profitant des prix bloqués sur des produits alimentaires. Il y a aussi ceux qui s’y rendent pour les promotions qu’affichent les magasins spécialement en cette période », dit-il.

Et à l’approche de la fête Eid-ul-Fitr, notre interlocuteur soutient que les centres commerciaux grouillent à nouveau de monde. « Des discounts alléchants sont annoncés sur une variété de produits cette fois, allant des vêtements aux accessoires, en passant par l’électronique, entre autres. D’ailleurs, le salaire sera versé plus tôt afin que tout le monde puisse en profiter », précise-t-il.

Horaires

Au sujet du travail, Imtiyaaz Nunkoo explique que les horaires ont été réduits. « Du moins pour les musulmans », précise-t-il. Chez Emirates, où il travaille comme Senior Cyber Security Technical Engineer, les musulmans travaillent 2 heures en moins que d’habitude. « Je commence ma journée dès 6h et je termine vers 12h30. Mais dans certains services gouvernementaux, les musulmans peuvent travailler jusqu’à 3 heures en moins par jour », souligne-t-il.

Dans cette même veine, il indique que le télétravail est aussi encouragé par les autorités dubaïotes pendant ce mois. Le but étant d’assurer un maximum de temps libre à tous. « De ce fait, les gens en profitent pour sortir le soir, que ce soit en famille ou entre amis, pour la rupture du jeûne, pour prendre le dîner ou tout simplement pour passer du temps ensemble. Des grands hôtels proposent des buffets à la fois pour l’iftar et pour le sehri. Quant aux jeunes, ils vont plutôt dans des ‘lounges’ ou dans des ‘majilis’ », raconte-t-il.

Eid

Pour célébrer la fête Eid-ul-Fitr, Imtiyaaz Nunkoo indique que les autorités dubaïotes ont déjà annoncé deux jours fériés, soit le jeudi 20 et le vendredi 21 avril. « Au niveau d’Emirates, j’ai cru comprendre que la compagnie offre parfois quelques jours de congés additionnels. L’annonce, me dit-on, est normalement faite durant la dernière semaine de Ramadan », conclut-il.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Najat y Karouissi : Ambassadrice de la beauté marocaine à Maurice

Najat y Karouissi, en visite à Maurice, a trouvé bien plus qu’une simple escapade chez …