samedi , 30 mai 2020
Jannat khan

Jannat khan, mannequin : «Une vraie amitié assure la paix intérieure»

Née en Arabie saoudite, Jannat Khan vit à Maurice depuis 2008. Maquilleuse, esthéticienne et spécialiste des soins de la peau,  elle est aussi un visage connu dans le monde de mannequinat. Rencontre.

Âgée de 29 ans, Jannat Khan a posé ses valises à Maurice après avoir épousé un Mauricien. Aujourd’hui, elle est divorcée après sept ans de mariage. Mère de deux enfants, elle continue à persévérer pour vivre sa passion et aussi pour assurer l’avenir de ses enfants. « Je suis issue d’une famille très modeste. Après mon mariage, j’ai délaissé ma passion pour consacrer tout mon temps à mon époux. J’ai fait de mon mieux pour être une bonne épouse, femme au foyer, maman et même bru. Mais tout ce qui commence bien ne finit pas toujours bien. Je me suis retrouvée divorcée, » révèle-t-elle.

Un nouveau souffle

Après son divorce, elle a pris son destin en main et a décidé de donner un nouveau souffle à sa vie. Ainsi a débuté une nouvelle étape de savie et une carrière de mannequinat pour Jannat. « Après mon divorce, je n’avais pas suffisamment d’argent et je n’avais pas le support familial. Donc, je me suis lancée dans le mannequinat et des sessions de photos. Cela a été une réussite. Les offres ont commencé à pleuvoir », dit-elle.

Grâce à son charisme, sa persévérance et sa bonne volonté, elle a été approchée pour tourner des petites annonces publicitaires pour une marque d’optométrie. Depuis elle n’a pas regarde en arrière. Elle a eu un petit rôle dans un film de Bollywood en tournage à Maurice. Maintenant, Jannat sait parler le créole et espère jouer un rôle dans des courts métrages mauriciens. « Je suis très heureuse de vivre ma passion et faire ce que j’aime. Des admirateurs me soutiennent et m’encouragent à continuer », ajoute-t-elle.

Déjà Jannat est satisfaite de son parcours. Elle veut réaliser ses rêves. « J’espère pouvoir avoir plus d’opportunités afin de démontrer mon talent et devenir encore plus populaire à Maurice. J’aimerais aussi apporter mon soutien aux femmes victimes de violence. Je pense que les femmes méritent une meilleure vie », souligne-t-elle.

Ce que la rend encore plus heureuse, c’est le sourire de ses enfants. « Mes enfants sont mon inspiration. Ils aiment me voir à la télé. J’adore passer du temps avec eux et préparer leurs mets préférés », conclut-elle.

Nom : KHAN
Prénom : JANNAT
Date et lieu de naissance : 21 janvier 1988, Jeddah, Arabie saoudite
Réside à : Chemin 20 pieds, Grand Baie

Ma famille…

Mariée à : Divorcée
Enfants : Rayyan Choomka et Iqra
Maryam Choomka
Nom et profession de ma mère : Ayesha Zatkal
Meilleur conseil de ma mère : « Tu dois retourner en Inde »
Sœurs : 1

Mes études…

École primaire : Sir Jj Primary School
École secondaire : Joseph High School
Un enseignant à qui je pense souvent: Mon prof de mathématiques
Matière (s) préférée (s) : Home Science
Meilleur souvenir à l’école : Farewell Party

Ma vie professionnelle…

Lieu/Année : Grand Baie depuis 2014, maquilleuse
Un job de rêve : Hôtesse de l’air

Mes goûts et préférences…

Animal préféré: le bouc
Sports pratiqués : Basket ball
Dernier film vu : Labyrinth
Passe-temps : La cuisine
Plat préféré : Fruits de mer
Légume que j’aime : la betterave
Fruit que j’aime : la mangue
Boisson préférée : Cocktail
Couleur préférée : le blanc
Une date qui vous a marquée : 21 Novembre 2017
La vie en un mot : Elle est pleine de surprises
Ce que je pense de l’amitié : Une vraie amitié assure la paix intérieure
Ce que je pense de l’amour : Une obsession démesurée
L’homme / la femme idéal(e) : Ma mère
Ma définition du bonheur : vivre avec mon meilleur ami
Ma plus grande qualité : Générosité
Votre source d’inspiration : Mon amour pour mes enfants
Ma devise: Vivre en toute simplicité
Mon rêve : être plus populaire

Commentaires

A propos de Nafissah Fakun

Ceci peut vous intéresser

Nafeesa Mofeejuddy-Eradhun

Nafeesa Mofeejuddy-Eradhun : une femme chef aux multiples talents

Nafeesa Mofeejuddy-Eradhun, d’origine mauricienne et établie à Abou Dabi depuis plusieurs années, est diplômée en …