mercredi , 15 juillet 2020
Fatmah Fareed

Fatmah Fareed : elle délaisse la confection de rideaux pour les achards

Fatmah Fareed, qui s’était spécialisée dans la confection de rideaux faits maison, employait quatre couturières et gagnait plutôt bien sa vie. L’invasion du marché par les rideaux importés de Chine, allait sonner le glas pour les petites entreprises comme celle de Fatmah Fareed. Les clients se sont vite détournés d’elle pour se rabattre sur les rideaux et voilages qui leur revenaient à 30 et 40 % moins cher. Ne pouvant plus faire face à la concurrence des produits chinois, Fatmah Fareed n’avait d’autre choix que de mettre la clé sous le paillasson. 

Après la fermeture de sa petite entreprise, elle se retrouva du jour au lendemain au chômage. Mais la jeune femme, n’était pas du genre à rester assise à se tourner les pouces. Ayant de la suite dans les idées, elle voulait absolument découvrir l’art de la préparation d’achards.

Elle allait commencer par suivre des cours dans un centre de formation à Wooton, Curepipe, avant de mettre en pratique son savoir-faire et ses compétences. Plus décidée que jamais, elle a mis tout son cœur à l’ouvrage. Au début elle travaillait seule chez elle, puis ses deux filles l’ont rejointe.

Elle a pris du temps pour se faire connaître du grand public. «C’est grâce au bouche à oreille et la complicité de Facebook que le gens sont venus vers moi. C’est à partir de là que j’ai commencé à avoir des commandes. Il y a forte demande pour mes achards bilembis, achards mixtes, tamarin et mangue. Je prépare aussi des fruits cristallisés », dit-elle.

Il lui arrive aussi de recevoir des commandes pour une fête ou un mariage. Elle fait alors de son mieux pour donner pleine satisfaction à ses clients. Sa devise n’est-elle pas «de travailler a la demande et selon le goût de mes clients » ?

Sa première participation à une foire remonte à 2017. Ce premier contact avec le public allait lui donner des idées pour préparer d’autres variétés d’achards Elle est consciente qu’elle doit répondre de façon plus adéquate aux attentes de ses clients.

Vice-présidente de WAEA

Mariée à Tawheed qui est maçon, Fatmah est mère d’un fils et de deux filles. Elle est la vice-présidente de l’association «Women Active Entrepreneur Association » (WAEA), créée en janvier 2019. Le but de l’association est de regrouper toutes les femmes entrepreneurs, indépendamment de leur secteur d’activité, qu’il soit textile, bijouterie, artisanat ou autres, et les encourager à participer au développement du pays. Elle travaille en étroite collaboration avec la présidente de WAEA, Annick Seechurn.

Commentaires

A propos de Fareed Dean

Ceci peut vous intéresser

Mauricien à l’honneur : Le Dr Khaleel Joomye adjoint au maire à Le Bourget en France

Le Dr Khaleel Joomye, qui est installé en France, fait la fierté de l’île Maurice. …