Friday , 19 July 2024

Dr Mahaboob Kureemun, consul honoraire d’Ukraine à Maurice : «Je suis prêt à aider les Mauriciens en difficulté en Ukraine»

Au troisième jour de l’invasion menée par le président russe Vladimir Poutine, Kiev était, samedi matin, sous les tirs des missiles russes. Le consul honoraire d’Ukraine à Maurice s’est confié à STAR.

Le Dr Mahaboob Kureemun, consul honoraire d’Ukraine à Maurice depuis 2000, se dit inquiet de la situation en Ukraine et souhaite que les instances internationales se réunissent pour demander à la Russie de mettre fin à l’invasion. Le Dr Kureemun, qui a fait ses études de médecine en Ukraine (ex-URSS) en 1986, dit connaître bien ce pays et a partage de bons moments avec le peuple ukrainien. « Ce sont des gens aimables et tranquilles », dit-il. Notre interlocuteur estime que ce conflit peut se résoudre par le dialogue au niveau diplomatique.

Le Dr Mahaboob Kureemun est d’avis que « cette guerre fera des milliers de victimes  » et que « c’est le devoir des Nations Unies d’intervenir en toute urgence pour mettre fin à cette tragédie humaine ». Le consul honoraire soutient que la population ukrainienne a déjà souffert de la pandémie de Covid-19 et qu’aujourd’hui, les habitants sont contraints de fuir leurs maisons pour se réfugier dans des bunkers et dans les sous-sols des stations de métro. Notre interlocuteur avance que depuis le début de la crise, il est en contact permanent avec l’ambassadeur ukrainien basé à Pretoria et qui s’occupe du bien-être des Mauriciens. Il est aussi en contact avec le ministre ukrainien des Affaires étrangères et celui de Maurice. « Bizin épargne la vie ban innocents », lance-t-il.

Le Dr Mahaboob Kureemun précise que c’est l’ambassade de l’île Maurice à Moscou qui est responsable des Mauriciens en Ukraine. Mais dans un esprit de patriotisme, il est prêt à aider les Mauriciens en difficulté. « Je suis prêt à aider les Mauriciens en difficulté en Ukraine à rejoindre d’autres pays », assure-t-il. Par ailleurs, plusieurs touristes ukrainiens, qui sont en vacances à Maurice, sont en contact avec le consul honoraire afin de prolonger leur séjour dans l’île en attendant l’ouverture de l’espace aérien pour rentrer dans leurs pays.

Quelque 200 civils tués

Le gouvernement ukrainien a fait état de 198 civils tués, dont trois enfants, et plus d’un millier de blessés depuis le début de cette invasion. Des dizaines de militaires ont également perdu la vie. La Russie ne donne, elle, aucun bilan sur ses pertes. De son côté, la Pologne a annoncé samedi que 100 000 Ukrainiens avaient déjà franchi ses frontières pour se réfugier face à l’attaque russe.

Le président ukrainien Volodomyr Zelensky, qui jure qu’il restera dans la capitale, a affirmé sur Twitter, après une conversation avec son homologue français Emmanuel Macron, que « des armes et équipements de nos partenaires sont en route pour l’Ukraine ».

SCIENTISTS AGAINST WAR

Solving conflicts through rational dialogue

  • President Kennedy: «Mankind must put an end to war or war will put an end to mankind.»
  • Martin Luther King: “It is no longer a choice, my friends, between violence and nonviolence. It is either nonviolence or nonexistence”
  • Mahatma Gandhi: «War is not a morally legitimate means of achieving anything permanent».

Statement: We scientists, members of the Mauritius Academy of Science and Technology (MAST) are AGAINST and CONDEMN ALL FORMS OF WAR, such as what is happening at present in Eastern Europe. The world must use peaceful and rational dialogue to solve any existing conflicts.

The cost of warfare, even a limited war, in terms of human lives, destruction of resources and pollution of the environment, is extremely high. We can never forget that 100 million humans (half of them, civilians) were killed during two World Wars and numerous other conflicts, in the last century, the 20th.

Most modern weapons release pollutants, which in no time spread around the world and is obnoxious to the ENTIRE PLANET. Nuclear weapons are a prime example of such weapons, so is biochemical warfare. In an era where humanity as a whole is struggling against a pandemic and is engaged in the long-term struggle to prevent global warming with all its negative consequences for life on the planet, no one has the legal, moral, ethical right to use and unleash ANY weapons as means of ‘solving’ conflicts.

Dr Michael Atchia, Dr Yashwant Ramma, Dr Salem Saumtally for MAST

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Interdite de porter le hijab pour suivre une formation : Shalma Auckbaraullee s’en remet à la justice

L’interdiction de porter le hijab pour pouvoir suivre une formation à l’institut Escoffier à Kendra, …