Wednesday , 19 June 2024

Afzal Goodur répond à ses détracteurs : «Zamé mo déguise la vérité en mensoz»

Afzal Goodur, le Monsieur Météo de Facebook, avoue avoir mal digéré les propos d’un ancien directeur des services météorologiques sur les ondes d’une radio privée la semaine dernière. Ce dernier l’accuse d’être un « tirerr plan ».

Sur les réseaux sociaux, Afzal Goodur a le vent en poupe. Mais depuis le passage de Batsirai et ses prévisions quasi-exactes, il s’est attiré les foudres des professionnels du domaine. Pour ces derniers, l’internaute, qui est suivi par des milliers de Mauriciens, fait la pluie et le beau temps sur Facebook alors que ces followers estiment que ce passionné de la météorologie n’est certainement pas né de la dernière pluie. En effet, sur une radio privée, un ancien directeur de la station météo a déclaré que « les prévisions d’Afzal Goodur ne sont pas exactes » et qu’il « se contente de copier les prévisions sur internet ».

Afzal Goodur n’a pas tardé à répondre à ces allégations et il soutient mordicus qu’il est « en avance sur la station de Vacoas ». « Zamé mo déguise la vérité en mensoz », lâche-t-il. Il concède n’être ni un génie ni quelqu’un doué d’une rare intelligence. « Je suis une personne qui vit dans la simplicité. Le Créateur a décidé de m’accorder un peu d’intelligence pour comprendre la science de la météorologie  », ajoute-t-il. Afzal Goodur fait ressortir que toutes ses prévisions sont à 99% exacte et « cela fait des jaloux ». Il indique qu’il se réveille à 3h du matin pour suivre l’animation satellite de l’Inde qui, selon lui, dispose d’un des meilleurs satellites au monde. « Je ne comprends pas comment on peut dire que je copie sur les autres alors que je poste mes prévisions une heure avant la station météo de Vacoas et deux heures avant La Réunion », ironise-t-il. Il confie qu’il se base sur diverses analyses sur internet avant de publier ses prévisions chaque jour sur sa page Facebook.

Pas en froid avec Vacoas

Et pourtant, Afzal Goodur reconnaît n’avoir pas fait de grandes études, ni de « gran klas dan colez ». C’est en 2013 qu’il a commencé à poster ses prévisions sur les réseaux sociaux. Depuis, il continue de recevoir les félicitations des internautes et des centaines de personnes l’appellent chaque jour pour connaître le temps qu’il fera. Selon lui, même des patrons des grands hôtels consultent ses prévisions avant de préparer leur calendrier d’activités en plein air pour les touristes. Notre interlocuteur tient à préciser qu’il n’est pas en froid avec personne à la station météorologique et que ce n’est pas de sa faute si les gens suivent davantage ses prévisions que celles de la station de Vacoas.

Il raconte qu’au mois de décembre 2017 et 2018, il avait fait des prévisions avec un jour d’avance pour prévenir contre des trombes d’eau qui s’abattront sur l’île et plus précisément à Cottage et Sébastopol. « Fine gagne inondations sa deux l’endroit la et Météo ti dire ki pou ena soley », se souvient-il. Afzal Goodur dit aussi avoir sauvé la vie de milliers de Mauriciens grâce à ses prévisions pluviométriques. « Sak foi mo fine dire ki pou ena inondation, dimoune fine pren zot prekotion. Sinon ti capave ena dimoune noyer ek mo fine deza averti ene metresse lekol dan mo rezion ki pou ena inondation ek bizin prend prekotion akoz zenfan », raconte Monsieur Météo.

Formation cyclonique début mars

Afzal Goodur revient sur ses prévisions concernant le passage des deux cyclones au mois de février 2022 à savoir Batsirai et Emnati. Selon lui, ses prévisions ont été exactes à 99%. À présent, il suit l’évolution d’un « gros cyclone » plus intense qu’Emnati qui pourrait être de passage entre le 1er et le 6 mars 2022. « Mo pe suiv ban saletit dé fwa par zour et sa formation cyclonik la pou amen bouku lapli ek gro divent », dit-il. Mais il précise que parfois des marges d’erreur existent « Kapav bien rarement mo rater dan ene prevision mé mo pa degiz la verite en mensoz », assure-t-il.

Afzal Goodur soutient qu’il est disposé à aider les prévisionnistes de la station météorologique de Vacoas dans un esprit patriotique afin de sauver le pays, car selon lui, en 2022, « nous devons nous attendre à plusieurs formations cycloniques et des précipitations inattendues ».

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

À deux semaines du début du pèlerinage : les Mauriciens bien installés en Terre sainte

Plus de la moitié des pèlerins mauriciens sont déjà en Terre sainte et sont bien …