dimanche , 28 novembre 2021

Descente policière à son domicile : Javed Meetoo déplore la façon de faire

Jeudi matin, aux environs de 6h, l’équipe de l’Anti Money Laundering du CCID soutenue par des éléments du Groupement d’Intervention de la Police Mauricienne (GIPM), a fait une perquisition au domicile de Javed Meetoo à Vallée-Pitot. Ce dernier déplore la méthode utilisée par la police.

Primo, les policiers ont tenté d’entrer dans sa maison par une porte arrière. « J’ai entendu un bruit comme si on tentait d’enfoncer la porte arrière. Je suis sorti par la porte de devant pour savoir le but de cette descente. Ils m’ont dit qu’ils avaient un mandat de perquisition », dit-il.

Secundo, Javed Meetoo se dit intrigué que le mandat de perquisition soit daté en septembre 2021. « J’ai demandé à voir ce mandat de perquisition. C’est une photocopie d’un mandat datant de septembre 2021 », déplore-t-il.

Tertio, il n’arrive pas à comprendre pourquoi les policiers ont fouillé tous les papiers chez lui pour en prendre quelques-uns. « Ils ont passé au peigne-fin tous les documents, même ceux en arabe depuis que j’étais étudiant. Ils ont pris aussi d’autres documents dont des reçus de mon business », fait-il ressortir.

Quarto, les policiers ont confisqué également son laptop (ordinateur portable). « Je dois rappeler que lors d’une perquisition en 2016, des policiers avaient saisi mon CPU qui contenait l’ébauche de ma thèse de PHD. À ce jour, la police ne me l’a pas rendu », explique-t-il.

De source policière, il revient que cette perquisition s’insère dans le cadre d’une enquête pour une affaire de blanchiment d’argent.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Pravind Jugnauth : «Pas de troisième lockdown»

Samedi le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a mis un terme aux spéculations autour de l’éventualité …