dimanche , 28 novembre 2021

Bibi Rehana Mungly-Gulbul première femme Chef juge du pays : «C’est la volonté du Créateur»

« La consécration d’une grande carrière et la volonté du Créateur ». C’est ce qu’a déclaré à STAR la toute première femme Chef juge du pays après la cérémonie de prestation de serment en fin de semaine.

Le jeudi 18 novembre 2021, l’ancien Senior Puisne Judge, Bibi Rehana Mungly-Gulbul, a prêté serment comme Chef juge à la State House devant le président de la République par intérim, Eddy Boissézon et en présence du Premier ministre, Pravind Jugnauth. Elle succède ainsi à Ashraf Ali Caunhye qui a pris sa retraite à l’âge de 67 ans après avoir occupé le poste de Chef juge durant une année. Bibi Rehana Mungly-Gulbul devient de ce fait la toute première femme Chef juge de l’île Maurice.

Après avoir prêté serment comme Chef juge, Rehana Mungly-Gulbul nous a déclaré que ce poste comporte « une lourde responsabilité ». « J’ai une grande expérience dans le judiciaire et c’est la consécration d’une grande carrière. Mon expérience sera un atout pour m’aider à décharger mes responsabilités en tant que Chef juge », nous a-t-elle confié. Elle espère que l’administration de la justice va continuer à donner satisfaction à ceux et celles qui cherchent réparation. En outre, le No 1 du judiciaire tient à rappeler que sa nomination « est basée sur le mérite, l’expérience et la capacité ». « C’est la volonté du Créateur qui a conduit au couronnement d’une longue carrière. Je tiens à exprimer toute ma gratitude et ma reconnaissance envers mes parents qui ne sont hélas plus de ce monde », dit-elle.

Ancienne lauréate

Bibi Rehana Mungly-Gulbul est née à Phoenix et a fréquenté l’école du gouvernement de Phoenix. Très intelligente, elle décroche la petite bourse et s’ouvre les portes du Queen Elizabeth College (QEC). En 1979, elle est lauréate de la bourse d’Angleterre et s’inscrit à l’université de Sussex en Angleterre pour entreprendre des études de droit. À la suite de ses bons résultats, elle fait son entrée au célèbre Middle Temple pour des études de droit pour être admise au barreau. En 1983, Rehana Mungly-Gulbul est admise au barreau en Angleterre et au Pays de Galles. De retour à Maurice, elle travaille dans le privé pendant environ 6 mois avant d’intégrer le Parquet en 1984. Elle a été nommée magistrate après quelques années et a servi aux cours de Port-Louis, Rose-Hill, Curepipe et Rodrigues.

En 1990, Rehana Mungly-Gulbul est nommée magistrate à la cour intermédiaire. Elle a gravi les échelons pour être nommée vice-présidente de la cour intermédiaire et ensuite présidente de la cour industrielle. En 2001, elle est nommée Deputy Master Registrar de la Cour suprême et en 2002, elle est confirmée comme Master and Registrar et juge de la cour des faillites. Cerise sur le gâteau en 2008 quand elle est nommée juge à la Cour suprême et aussi juge à Rodrigues. Ses jugements bien élaborés et la justesse de ceux-ci sont cités comme référence.

Cette année, au mois de janvier, Rehana Mungly-Gulbul a assuré la suppléance au poste de Senior Puisne Judge. Après le départ à la retraite de sa consœur, la SPJ Nalini Matadeen, le président de la République, Prithivirajsingh Roopun, après consultation avec le Chef juge d’alors, Ashraf Ali Caunhye, l’a confirmée au poste de Senior Puisne Juge. Depuis le jeudi 18 novembre 2021, elle a accédé au poste suprême de Chef juge après le départ à la retraite d’Ashraf Ali Caunhye.

Respectée à Maurice et à l’étranger

Bibi Rehana Mungly-Gulbul est très respectée à Maurice mais aussi à l’étranger. Ses arguments lors des conférences internationales sont souvent cités comme une référence pour le judiciaire. « Ses analyses reposent sur un raisonnement destiné à prouver un fait ou pour défendre une opinion », dit-on dans le domaine. Ainsi, tous les membres du barreau que nous avons interrogés nous a déclaré que la nouvelle Cheffe juge est une femme qui fera honneur à ce poste et sa discrétion est qualifiée comme sa force. Les membres du judiciaire se réjouissent de sa nomination. « C’est une grande première », nous a fait comprendre un senior du barreau et qui assure que « c’est le pays qui sortira gagnant de cette nomination ». « Rares sont les femmes qui occupent un poste aussi important dans le monde », dit-il.

Soulignons que sur le plan personnel, Bibi Rehana Mungly-Gulbul est mariée à Me Raouf Gulbul. Le couple habite à Phoenix et a deux enfants, un fils et une fille, qui étudient en Europe.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Pravind Jugnauth : «Pas de troisième lockdown»

Samedi le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a mis un terme aux spéculations autour de l’éventualité …