jeudi , 30 juin 2022
Sheik Mohammed Al Ashar Sobratee.

Condamnation du beau-père d’Ayaan – Adil Ramdoo : «Sa sentence prison là pas assez»

Vendredi soir, Sheik Mohammed Al Ashar Sobratee, 24 ans, a été trouvé coupable, à l’unanimité par les jurés, du meurtre de son beau-fils Ayaan (2 ans). Le juge Luchmyparsad Aujayeb l’a condamné à 39 ans de prison. Ce verdict ne plaît pas au père de la victime.

Adil G. Ramdoo, 30 ans, se dit déçu que le meurtrier de son fils n’ait pas eu une peine maximale. « Pour moi, il fallait une peine de plus de 45 ans. Dan prison, so la vie pou korek li, li gagne manger boire et li vivre et ici mo perdu mo seul et unique zenfant », fait-il ressortir. Il se dit être encore sous le choc et que l’atrocité que son fils a connue sous les griffes de son beau-père, Ashar Soobratee, est difficile à effacer. « Mo disposer retourne prison pour mo ale venge la mort mo zenfant. Li pas capave amene ene la vie normale dans prison sa criminel la. Mo chagrin mo pan trouve li face à face, depi lin touille mo garçon », lance-t-il.

Pour rappel, le drame s’est produit, en novembre 2020, lorsqu’Adil Ramdoo était en prison où il purgeait une peine 16 mois et deux semaines. « Mo fine fer confiance Nawsheen, mo ex-madam, parseki mo kone ki li ti pe get Ayaan bien. Mo pa kone kin passe dans so la tete pour protez sa criminel Ashar la et li pa fine dénonce li. Pou moi li ti bizin ene maman protectrice et protez Ayaan ki ene innocent ek sans défense. Zamais mo fine tape mo zenfant. Li ti tout pou moi », dit-il.

Bien qu’Adil Ramdoo ne soit pas un enfant de chœur et a connu à maintes reprises la prison, il souhaitait que son fils devienne un Hafiz-ul-Quran. Il avait l’intention quand il allait sortir de la prison d’encourager son fils à suivre des cours islamiques. Mais hélas, tout son rêve est parti en fumée.

Nawsheen Beeharry, la mère biologique d’Ayaan qui a été également arrêtée dans cette affaire sous une charge provisoire de « exposing a child to harm », est toujours en détention. Ce cas sera entendu en cour le 5 juillet 2022.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Secouru après une nuit à Plaine-Champagne – Eshan Deelawor : «Trois mauvais djinns in risse moi dan la forêt»

Une randonnée en famille a failli virer au drame, dimanche dernier, à Plaine-Champagne où Eshan …