jeudi , 6 août 2020

[COMMUNIQUE] Air Mauritius: Les créanciers accordent leur confiance aux administrateurs

Sattar Hajee Abdoula et Arvindsingh Gokhool, les deux administrateurs d’Air Mauritius, ont tenu leur première réunion avec les créanciers par audioconférence ce lundi 4 mai. Le remplacement des administrateurs n’a pas été proposé, et de ce fait, aucune résolution à cet effet n’a été débattue.

Lors de cette rencontre, les participants ont approuvé la constitution d’un comité des créancierspar une majorité de 97,77%. Aucun des candidats au comité des créanciers n’a obtenu le nombre de voix requis. Ainsi, dans un esprit d’équité, les administrateurs ont décidé que toutes les personnes ayant été nommées par les créanciers individuels ysiégeront.

 Ce comité, qui sera composé de 68 membres qui représenteront les employés, les bailleurs de fonds, les banques, les fournisseurs clés ainsi que les petits créanciers, aura pour mandat de consulter les administrateurs sur les dossiers liés à l’administration de la compagnie.

Au début de la réunion, les administrateurs ont déclaré leurs intérêts et leur relation avec la compagnie. À la suite de cette procédure, les créanciers ont confirmé à leurs postes les administrateurs de la firme Grant Thornton.

 « Une étude en bonne et due forme, ainsi qu’une gestion sous administration de cette envergure et de cette complexité demandent du temps. Nous aurons à travailler étroitement avec tous les différents partenaires, incluant les bailleurs de fonds, les syndicats et les employés, les banques, les différents fournisseurs, les actionnaires et le gouvernement, afin de pouvoir proposer un plan de restructuration », a souligné SattarHajeeAbdoula dans sa déclaration aux créanciers.

 Les administrateurs ont obtenu une extension de 90 jours de la courte période initiale de 21 jours qu’ils avaient pour maintenir ou mettre fin aux contrats de travail. Un ordre de la cour a été obtenu pour étendre le délai pour l’organisation de la « watershed meeting » qui se tiendra peu après le 30 novembre 2020.« Nous avons fait cela afin de nous donner le temps de discuter avec les créanciers et essayer de trouver une solution », ont soutenu les administrateurs durant la réunion.

La cour a également accordé aux administrateurs une exonération de responsabilité personnelle à l’égard des créanciers s’agissant des paiements qui pourraient leur être dus dans le cadre d’accords conclus entre ces derniers et la compagnie avant sa mise sous administration volontaire.

« Des sacrifices devront être faits par tous les partenaires pour assurer que la compagnie nationale survive. Depuis notre nomination, nous avons consulté plusieurs acteursclés. Nous avons évalué la situation financière d’Air Mauritius et examiné toutes les options possibles pour garder la compagnie à flot. Nous travaillons actuellement avec un spécialiste dans le domaine aérien dont les recommandations sont minutieusement évaluées en prenant en compte l’impact sans précédent du Covid-19 sur l’industrie. Nous restons fermement engagés à restructurer et à transformer la compagnie nationale d’aviation pour la faire renouer avec les profits et lui permettre d’apporter sa précieuse contribution à l’économie, en particulier à l’industrie du tourisme », soutient SattarHajeeAbdoula.

La mise sous administration volontaire donne à la compagnie le temps de mettre en place des conditions favorables pour la restructuration de ses opérations et préserver ses intérêts à long terme. En attendant, la compagnie continuera à opérer des vols humanitaires pour rapatrier des voyageurs bloqués, dont des Mauriciens, et pour transporter du matériel médical.

« Nous comprenons qu’il s’agit d’une période difficile pour les employés d’Air Mauritius et sa société affiliée, Airmate. Plusieurs d’entre eux nous ont témoigné leur soutien et nous ont envoyé leurs propositions pour restructurer la compagnie. Nous sommes très reconnaissants pour cela », souligne SattarHajeeAbdoula

 

SattarHajeeAbdoula, FCA

Arvindsingh K. Gokhool, FCCA

4 mai 2020

Ce communiqué est publié conformément au Listing Rule 11.3 et à la Securities Act de 2005.

 

 

 

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Les heureux élus du pèlerinage – Wajdan Ali : une Saoudienne de 25 ans guérie de la Covid-19

«Je suis submergé de joie», confie Ni Haoyu. À l’image de ce Chinois, de nombreux …