mercredi , 3 juin 2020

Hector Espitalier-Noël (CEO du groupe ENL): « Les conséquences économiques de l’inactivité forcée sont lourdes »

« Le prolongement du confinement jusqu’au 1er juin 2020 plonge sans doute plus d’un dans les abîmes du désespoir, tellement les conséquences économiques de cette inactivité forcée sont lourdes. Mais cette précaution était sans doute nécessaire eu égard aux enjeux nationaux entourant la crise sanitaire ». C’est en ces termes que le CEO du groupe, Hector Espitalier-Noël, a commenté la décision du gouvernement à prolonger la période de confinement. Il a livré son analyse de la situation dans la dernière newsletter du groupe publiée ce lundi 4 mai.

Commentant l’assistance de l’État aux opérateurs affectés par la crise, il indique le gouvernement devra continuer son effort dans la durée. « C’est le prix à payer pour que notre pays réussisse sa sortie de crise économique après avoir maîtrisé la crise sanitaire », fait-il ressortir.

Hector Espitalier-Noël invite tout un chacun à se projeter mentalement dans la période post-confinement et à se tenir prêt à travailler avec « focus et détermination » pour reconstruire l’entreprise, ainsi que l’économie nationale. « Je veux bien que ça ne soit pas facile de garder la perspective d’un avenir meilleur dans le contexte présent. Mais il n’y a pas de quoi se laisser aller à la sinistrose non plus. Une vision plus mesurée de la situation nous donnerait des raisons d’être plus optimistes. Elle nous ferait prendre la mesure de notre capacité, désormais avérée, à mener une action concertée au niveau national contre le COVID-19 et tout ce qui s’ensuit », ajoute-t-il.

Le patron du groupe ENL dit avoir la foi dans la capacité humaine à trouver rapidement un test fiable et un vaccin immunisant. « Ce dénouement, qui sera imminent, augurerait la réouverture des frontières et la libre circulation des hommes, conditions d’une vraie relance économique », a conclu Hector Espitalier-Noël.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Il faut des lieux de prière ‘COVID-compliant

A quelques jours de la fin du confinement, nous ne savons pas si nos lieux …