dimanche , 25 juillet 2021

Cinéaste à 20 ans : Yaasir Ameer réalise un court-métrage pour sa dissertation à l’UTM

Yaasir Ameer Zain-Ul, étudiant à l’université de Technologie de Maurice (UTM), a réalisé un court-métrage comme projet pour sa dissertation. Originaire de Camp-Chapelon, Pailles, il en est à sa troisième réalisation.

Yaasir Ameer possède l’aisance derrière la caméra et a développé un bon jugement et une capacité à définir des objectifs précis. En outre, il est producteur, réalisateur, caméraman, acteur et éditeur. Étudiant en Graphic Design à l’UTM, l’idée lui est venue de réaliser un court-métrage de 18 minutes en créole intitulé « 1 bon correction ». Le film tourne autour de l’histoire d’un jeune chômeur qui est méprisé. Le personnage principal, joué par Yaasir, est un riche jeune homme qui malmène les pauvres et tient un langage vil avec ses amis. Mécontent de son attitude, son père le met à la porte et le sermonne. Tous ses amis prennent leurs distances de lui. C’est à ce moment qu’il réalise que l’argent ne fait pas le bonheur et il retourne voir ses amis pour s’excuser.

Yaasir Ameer a choisi comme protagonistes tous se amis de la région. « Ce sont tous des amis qui fréquentent la mosquée Quaderi Chisti de Camp-Chapelon », dit-il. Ces derniers lui ont proposé leur aide pour le tournage du court-métrage, car ils savent qu’il prépare un projet à l’université. Le jeune homme avait toujours rêvé depuis son jeune âge de se mettre dans la peau d’un réalisateur étant fasciné par les œuvres des grands noms de Hollywood tels que Steven Spielberg, Francis Ford Coppola, Woody Allen et Martin Scorsese.

Troisième réalisation

Yaasir Ameer en est à sa troisième réalisation. Comme les deux précédents, son troisième court-métrage a été bien accueilli par ses proches et amis. « Tous mes films ont une leçon morale et je fais passer un message très fort aux gens de ma localité », souligne-t-il. Cela lui a pris quatre semaines pour réaliser son court-métrage : trois semaines pour le tournage et une semaine pour les ajustements. Il indique qu’il possède tous les équipements dernier cri et le montage se fait dans son studio aménagé dans sa maison.

En ce qui concerne le budget, Yaasir n’a pas voulu rentrer dans les détails et se contente de dire que les acteurs sont tous volontaires. Il remercie son père Habiboolah ainsi que sa mère Nina Ameer qui sont d’une grande aide durant ses études et qui ont toujours été présents durant les moments difficiles. Il a des mots élogieux pour son mentor, maulana Seegoolam, pour ses précieux conseils ainsi que les chargés de cours, Riyad Dhunny et Nassirah Laloo.

Yaasir n’a pas de mots pour remercier les acteurs pour leur collaboration. « Sans eux je n’aurai jamais pu produire un film », soutient-il. Les acteurs sont : Talha Joomun, Zubeir Seegoolam, Ridwan Rujubali, Zahir Khodabux, Farhaan Mohamadally, Altaaf Joomun et Zuhair Husnoo. Sa quatrième réalisation, confie-t-il, sera basée sur le mauricianisme.

Yaasir Ameer a pu compter sur le soutien de ses amis.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Fondatrice de Maurimade : Farah Luttoo a tout abandonné pour réaliser son rêve

Beaucoup rêvent de le faire mais peu y arrivent vraiment. Après des études supérieures en …