Wednesday , 19 June 2024

Travaux au Ruisseau du Pouce : les marchands relocalisés à la place de l’Immigration

  • Me Nabiil Kaufid : « La fin d’une longue lutte »

Heureux dénouement pour les marchands opérant sur la surface bétonnée du Ruisseau du Pouce, à Port-Louis. Un accord a été trouvé avec la municipalité de Port-Louis pour la relocalisation de 17 marchands à la New Transportation Fare, connue comme la place de l’Immigration, aux frais de la mairie.

L’avocat des marchands du Ruisseau du Pouce, Me Nabiil Kaufid, nous a fait l’historique du litige qui opposait les marchands à la mairie de Port-Louis. Me Kaufid nous explique qu’au mois de mars 2022, à la suite des inondations dans la capitale, la mairie de Port-Louis avait placardé des affiches sur les étals des marchands ambulants, leur sommant de quitter les lieux dans un délai de 24 heures afin de permettre aux bulldozers de démolir toutes les structures installées sur le Ruisseau du Pouce.

Me Nabiil Kaufid, l’avoué Saïd Baichoo et Jeelany Seeruthun, représentant des marchands, avaient logé une demande d’injonction en Cour suprême comme seule procédure pour une action rapide, demandant la relocalisation des marchands par la municipalité de Port-Louis. L’affaire avait été entendue par la juge Gaytree Jagessur Manna. Me Nabiil Kaufid avait introduit un appel pour un sursis à exécution. Au mois de juillet 2023, la juge Gaytree Jagessur Manna avait donné effet au jugement. Le 1er mars 2024, la juge avait accordé un sursis à l’exécution de la démolition en attendant un jugement concernant l’affaire. Le mardi 28 mai 2024, le principal dossier devait être entendu par le juge Patrick Kam Sing.

Relocalisation dans deux mois

En attendant, Me Kaufid, dans un souci humanitaire, avait demandé aux autorités de proposer une solution pour les deux parties. Les commerçants contestaient la décision des autorités de les relocaliser au Victoria Urban Terminal. Lors d’une réunion avec le lord-maire Issop Nujuraully et les hauts cadres de la mairie, il a été décidé de reloger tous les pétitionnaires à la New Transportation Fare, aux frais de la mairie de Port-Louis. Des structures seront aménagées d’ici deux mois. L’avocat des commerçants et les représentants des marchands ont demandé à être relogés dans un espace convenable et dans un environnement sain. Un accord a été conclu et les marchands ambulants pourront opérer jusqu’au 31 août 2024 au même endroit.

Me Nabil Kaufid a remercié la mairie de Port-Louis pour son engagement à trouver une solution pour la relocalisation des marchands. Il remercie aussi Jeelany Seeruthun et Bhai Nabil qui ont travaillé tard pour aider à préparer les affidavits. Me Kaufid précise que « ce n’est pas une victoire contre les autorités, mais la fin d’une longue lutte qui met fin aux souffrances et au stress de ces marchands ». « L’appel devant la Cour suprême sera retiré, car un accord a été trouvé », dit-il.

Les marchands souhaitent que la mairie de Port-Louis tienne parole et que d’ici le 31 août 2024, les structures soient prêtes pour leur relogement. Jeelany Seeruthun, représentant des marchands, se dit infiniment reconnaissant envers Me Kaufid et les autres avocats qui n’ont épargné aucun effort pour que justice soit rendue. « C’est une main divine qui nous a aidés », dit-il.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

À deux semaines du début du pèlerinage : les Mauriciens bien installés en Terre sainte

Plus de la moitié des pèlerins mauriciens sont déjà en Terre sainte et sont bien …