Wednesday , 19 June 2024

Ishak Ebrar Çubukçu, ambassadeur de Turquie à Maurice : «Nos deux pays peuvent encore collaborer dans plusieurs domaines»

L’Ambassadeur de Turquie, Son Excellence Ishak Ebrar Çubukçu, basé à Madagascar et accrédité à Maurice, a effectué une visite éclair sur notre île pour assister à la cérémonie d’ouverture de l’exposition photo ‘The Effendis of the Indian Ocean’ qui a eu lieu au Caudan Arts Centre le 18 mai dernier. Malgré son emploi du temps chargé, il a accepté de répondre à quelques-unes de nos questions.

Vous avez fait le déplacement spécialement pour participer à l’exposition ‘The Effendis of the Indian Ocean’ au Caudan. On peut dire que c’est un sujet qui vous tient à cœur…
En tant qu’ambassadeur en poste à Antananarivo, c’est ma quatrième visite à Maurice. C’est un véritable privilège pour moi de pouvoir assister à cette exposition photo sur « The Effendis of the Indian Ocean ». Il s’agit d’un événement culturel important organisé par les Friends of Turkey, les véritables amis de la Turquie. Je suis sûr qu’une telle initiative rapprochera nos pays et nos concitoyens. Bien que nos relations diplomatiques avec Maurice aient été établies en 1976, il y a 48 ans, nos relations culturelles remontent au 19e siècle. En effet, cette exposition est un véritable reflet de notre amitié dépeinte par des photographies et des documents historiques.

Le volume des échanges commerciaux entre nos pays a augmenté rapidement»

Comment évaluez-vous l’état des relations diplomatiques entre Maurice et la Turquie ?
J’avoue que nos relations avec Maurice excellent dans de nombreux domaines. L’ouverture de notre ambassade à Antananarivo en avril 2010, également accréditée à Maurice et aux Comores, contribue au développement de nos relations bilatérales. Nos liens commerciaux se développent encore grâce à l’Accord de libre-échange, à l’Accord de coopération commerciale et économique et à l’Accord sur la promotion et la protection réciproques des investissements que nous avons signés, il y a des années. Nous prévoyons également de signer prochainement l’accord de coopération dans le domaine de la pêche, l’accord de coopération dans le domaine du tourisme et l’accord sur la prévention des doubles impositions.

Êtes-vous satisfait du niveau des relations économiques entre les deux pays ?
Le volume des échanges commerciaux entre nos pays a augmenté rapidement et régulièrement au cours des dernières années. Il a atteint 89 millions de dollars américains en 2023. Nous pensons qu’il existe de nombreux domaines différents dans lesquels nous pourrions travailler, coopérer et apprendre mutuellement.

Dans quelle mesure l’histoire est-elle importante dans la consolidation des relations bilatérales entre l’île Maurice et la Turquie ?
Pour revenir à notre amitié historique, je voudrais mentionner et rendre hommage à quelques membres de Friends of Turkey, notamment M. Abdus Saboor Mohamed Saleh, à M. Ahmet Kemal Öncü et à sa très chère épouse ainsi qu’à M. Assad Bhuglah pour tous leurs efforts en tant que véritables contributeurs à nos relations. Les travaux et les études inspirants de M. Assad Bhuglah pour faire la lumière sur la présence musulmane et en particulier sur l’influence ottomane dans cette région profitent grandement aux chercheurs turcs. Je suis sûr que son dernier livre ‘Muslim Presence in Rodrigues’ deviendra également un livre de référence.

Dans quelle mesure le vol direct entre Maurice et Istanbul a-t-il contribué à dynamiser nos relations bilatérales ?
En parlant de relations amicales, Turkish Airlines et ses vols vers Maurice et Madagascar contribuent également grandement à nos relations culturelles. Même si la pandémie de Covid-19 nous a contraints à faire une pause entre mars 2020 et juillet 2021, Turkish Airlines a réussi à reprendre, avec des fréquences plus élevées, la liaison non seulement avec la Turquie, mais aussi avec les 269 destinations restantes à travers le monde, ouvrant également le ciel vers Maurice. À ce jour, les vols directs Turquie-Maurice opèrent 7 fréquences par semaine, avec des fréquences pouvant atteindre jusqu’à 11. Le nombre croissant de fréquences reflète à juste titre l’impact positif de Turkish Airlines sur le tourisme et le monde des affaires.

Nous prévoyons de signer prochainement l’accord de coopération dans le domaine de la pêche…»

Et quid de Madagascar ?
L’impact positif de Turkish Airlines atteint également Madagascar via l’île Maurice avec 2 fréquences par semaine plus un fret, et bientôt 3 à partir de juillet 2024. Grâce à Turkish Airlines, notre volume d’échanges avec Madagascar a littéralement doublé pour atteindre 203 millions de dollars américains en 2023. À cet égard, nous attendons de Turkish Airlines qu’elle renforce la dynamique qu’elle a générée dans nos relations avec Madagascar avec des fréquences plus nombreuses et directes, comme elle l’a fait dans l’exemple de Maurice. Les efforts personnels de notre directeur régional, M. Ahmet Tursun, et de son équipe dynamique ont rendu tout cela possible.

Sinon, la Turquie s’est-elle bien reprise après les tremblements de terre de l’année dernière ?
Suite aux tremblements de terre dévastateurs et les plus meurtriers qui ont eu lieu le 6 février 2023 en Turquie, nous avons perdu plus de 57 000 âmes, un total de 39 000 bâtiments se sont effondrés, plus de 177 000 ont subi des dommages irréversibles. Bien que nos souffrances et notre douleur soient toujours vivaces, notre pays a montré un grand exemple de résilience et de solidarité nationale contre ce que nous appelons le désastre du siècle. La construction de logements pour les victimes du tremblement de terre entreprise l’année dernière a abouti à l’achèvement clé en main de 46 000 unités de logement distribuées aléatoirement aux victimes. Nos efforts pour atteindre les autres progressent chaque jour. Tout cela a été rendu possible grâce à vos contributions précieuses et fraternelles et à votre réponse rapide à notre appel d’urgence. Au nom des victimes des tremblements de terre et de mon gouvernement, j’exprime notre sincère gratitude au gouvernement mauricien, à son peuple et à Friends of Turkey pour leur sens inestimable de la solidarité et leurs contributions à la guérison de nos blessures.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Siddick Chady : «J’avais peur de mourir en prison…»

Siddick Chady, ancien président de la Mauritius Ports Authority (MPA) et ancien ministre qui avait …