lundi , 20 janvier 2020
Accueil / Actualités / Muhammad Ismaël Rawoo, PPS : «Ma nomination est une véritable aventure humaine»
Muhammad Ismaël Rawoo

Muhammad Ismaël Rawoo, PPS : «Ma nomination est une véritable aventure humaine»

Élu dans la circonscription no 13 (Souillac/Rivière-des-Anguilles) avec 10 471 voix et nommé Parliamentary Private Secretary (PPS), Muhammad Ismaël Rawoo nous dévoile ses priorités et sa vision pour les circonscriptions nos 3 et 13 que lui a confiées le Premier ministre, Pravind Jugnauth.

Pour la circonscription no 3 (Port-Louis Est/Port-Louis Maritime), Ismaël Rawoo compte réaliser plusieurs projets d’envergure qui changeront la face de cette région. Après la rénovation presque achevée du stade Mamade Elahee, le relooking du jardin de Plaine-Verte est envisagé. À cet effet, un paysagiste sera recruté pour conseiller sur la création d’un jardin moderne avec toutes les aménités. Pour ce projet plusieurs arbres seront élagués ou abattus pour faire de la place à des palmiers et des dattiers le long du jardin. Tous les drains seront refaits, des terrains de football synthétique verront le jour pour les jeunes, un complexe sportif pour les habitants et un coin récréatif pour les personnes du troisième âge. Roche Bois et Ste Croix ne seront pas oubliés tout comme Agaléga.

Des dizaines de projets pour les circonscriptions nos 3 et 13

Au no 13, un mega projet verra le jour avec la construction du Rivière des Anguilles Dam qui résoudra le problème de la fourniture erratique d’eau. La construction d’un jardin d’enfants et d’un complexe sportif moderne sont aussi dans les cartons.

D’emblée, Ismaël Rawoo exprime sa fierté de faire partie de l’Alliance Morisien qui a à sa tête Pravind Jugnauth et Ivan Collendaveloo. «Pravind Jugnauth et Ivan Collendaveloo sont deux hommes sincères qui veulent transformer l’île Maurice en un pays moderne où on vit en harmonie avec toutes les composantes de la nation mauricienne », dit-il. Travailleur social engagé sur le terrain pour venir en aide aux plus démunis de la société, le PPS est président de l’organisation «Unity in Diversity» qui regroupe médecins, hommes de loi et cadres qui sont sur le terrain chaque après-midi et durant le weekend pour s’occuper des personnes malades. «  Je suis une personne sensible et je ne peux voir la souffrance autour de moi », dit-il.

Travail social

Ce jeune dentiste de profession a choisi de faire de la politique pour continuer à faire du travail social. « En tant que politicien je suis dans une meilleure position pour venir en aide aux autres », laisse-t-il entendre. D’ailleurs, il a hérité ce très grand engouement pour la politique de son regretté père, Abdool Hamid Rawoo, ex-chef comptable de la propriété sucrière de Britannia durant 40 ans et membre en vue du MSM dans le sud du pays à la naissance de ce parti.

« Enfant, j’accompagnais mon père aux réunions et je l’écoutais parler avec les gens avec douceur. Mon père, un homme au cœur tendre qui avait un autre regard sur la souffrance des autres, m’a inculqué la notion de compassion sociale. Il traitait les gens avec bienveillance et prêtait une oreille attentive à leurs problèmes», souligne-t-il. Ismaël Rawoo est catégorique : c’est le Créateur qui l’a guidé pour accepter un ticket électoral pour servir la population « J’aime nouer des liens, croiser les différences. Si on se met en mode écoute avec les gens, on découvre et on apprend à aimer des âmes différentes  », avance-t-il.

J’ai une dette envers le Créateur et je ne finirai jamais de Le remercier pour l’honneur qu’il m’a fait»

Lors des exercices de porte-à-porte en compagnie de ses deux colistiers – Kailash Jagutpal et Renganaden Padayachy -, il a côtoyé des personnes de différentes communautés qui cherchaient à partager leurs doléances .Il dit avoir croisé une mère de famille en larmes qui avait besoin d’aide d’urgence et il n’a pas hésité à essuyer les larmes de cette femme et l’a aidée. Le jeune PPS dit qu’il n’a pas le droit de trahir la confiance placée en lui par les mandants. « Si je mens et si je n’honore pas les promesses que nous avons faites pour obtenir leurs votes j’aurai à rendre des comptes devant Dieu le jour du jugement », fait-il ressortir.

« Ma nomination comme PPS est une véritable aventure humaine. Et cette aventure humaine se fait par la tolérance, le respect et l’attention à l’autre », estime-t-il.

Les trois frères du sud

Ismaël Rawoo est heureux que le Premier ministre ait nommé les trois élus du no 13 à des postes de responsabilité. Le Dr Kailash Jagutpal a été nommé ministre de la Santé, Renganaden Padayachy ministre des Finances et lui-même PPS responsable des circonscriptions nos 3 et 13. « Mes colistiers sont des personnes formidables, sincères et honnêtes. Dans circonscription tout dimoune conne nous comme les trois frères du sud », indique-t-il.

Ismaël Rawoo ajoute que Dieu l’a choisi comme facilitateur pour accomplir les travaux et mettre en chantier des projets qui transformeront les deux circonscriptions sous sa responsabilité dans un proche avenir.

Ismaël Rawoo raconte que le jour du dépouillement, ses colistiers et lui étaient confiants de remporter les élections haut la main de par le «feel-good factor» le jour du scrutin. «Quand on a annoncé mon nom comme troisième député, j’ai tout de suite levé la tête vers le ciel pour remercier Dieu et j’ai eu une pensée pour mon père qui aurait été fier de mon succès », déclare-t-il.

Grandes responsabilités

Selon lui, c’était à partir de ce moment qu’il avait compris que les choses sérieuses commençaient et que le titre de ‘honorable’ comporte des grandes responsabilités. Le PPS n’a pas attendu pour se retrousser les manches et se mettre au travail. Le jour même de sa nomination, il a réuni ses collaborateurs pour un audit complet des problèmes des deux circonscriptions et pour voir comment remédier aux problèmes urgents .

«Je suis avant tout un homme de terrain qui n’a pas peur de se mouiller la chemise pour trouver des solutions aux problèmes. Qu’importe la nature des problèmes je trouverai une solution », dit-il. Pour se ressourcer et faire le plein d’énergie, il s’envole la semaine prochaine pour l’Arabie saoudite avec toute sa famille pour accomplir l’umrah. « J’ai une dette envers le Créateur et je ne finirai jamais de Le remercier pour l’honneur qu’il m’a fait », dit-il encore. Devant la Ka’aba il ne manquera pas de prier pour le pays en entier et pour tous ceux qui le soutiennent dans son action.

Ismaël Rawoo n’a pas de mots pour remercier sa mère, Aisha Bee, qui a été à ses côtés pour convaincre les électeurs de voter pour lui. Son épouse, Shamima, a aussi été au four et au moulin pour lui donner son soutien. À son avis, ses enfants Ibrahim, Eizzah et Adam lui ont conféré l’image d’un père de famille responsable et cela a valu son pesant d’or lors du choix des électeurs.

ependant, il affirme que le plus gros travail a été abattu par son frère, An-Naas, qui l’a chaperonné nuit et jour en sillonnant la circonscription et en passant parfois des nuits blanches pour régler les petits soucis. Il les remercie tous du fond du cœur et prie pour eux.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Hamza Ameer et Bibi Ansoo

50 ans de vie commune – Hamza Ameer et Bibi Ansoo : une vie remplie de spiritualité

Les noces d’or constituent un évènement unique dans la vie d’un couple puisqu’elles signifient un …