samedi , 6 juin 2020
Maulana Haroon 

Maulana Haroon soutient Ameenah Gurib Fakim

Lors de son prêche du vendredi 09 mars 2018 (Jummah) à la mosquée Shan-e-Rasool, le maulana Haroon a soutenu la présidente Ameenah Gurib Fakim. « Je ne suis pas parenté à Madame Ameenah, ni je plaide en sa faveur comme le ferait son avocat. Mais, dans notre pays où l’on parle tant des droits de la femme, peut-on déshonorer ainsi cette femme?, » s’interroge cet homme religieux.

Il déplore aussi le fait qu’un journal ridiculise le nom d’Ameenah même si l’on connaît sa connotation religieuse. « On a oublié les autres fauteurs? Est-ce qu’on devient saint quand on dénigre les autres?, » se demande-t-il.

Maulana Haroon fait également ressortir que tous les partis politiques sans exception, poussent de l’avant les politiciens musulmans pour s’acharner contre la présidente. « Les hommes politiques se servent de vous comme des boucs émissaires pour vous faire parler, mais vous devez réaliser la teneur de vos propos, » a-t-il dit aux politiciens musulmans. Il leur demande de bien réfléchir avant de prononcer des mots qui font uniquement plaisir au chef du parti.

D’autre part, le maulana tient à souligner que dans l’éventualité où la présidente partirait, le gouvernement est tenu de la remplacer par un autre musulman ou musulmane. « Le gouvernement ne doit pas oublier ce que les dirigeants avaient promis pendant la campagne électorale, en 2014. On nous avait donné la parole que le président serait un musulman. Quoiqu’il arrive il doit tenir sa promesse en toute circonstance, » conclut-il avec fermeté.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

L’Eid-ul-Fitr vécue par les enfants : célébration différente mais empreinte de joie

Cette année, la célébration de l’Eid-ul-Fitr a été très différente. Avec le confinement, les enfants …