vendredi , 6 décembre 2019
Accueil / Actualités / Maladies cardiaques – Dr Anwar Husnoo : «Cause de décès chez 40% de Mauriciens»
Dr Anwar Husnoo

Maladies cardiaques – Dr Anwar Husnoo : «Cause de décès chez 40% de Mauriciens»

Sur les 9 000 décès enregistrés à Maurice annuellement, entre 3 000 et 3 500 sont liés à des maladies cardiaques. C’est ce qu’a révélé le ministre de la Santé, Dr Anwar Husnoo, ce samedi 28 septembre 2019 à Cité Martial, Plaine-Verte.

Pour donner une autre indication de l’ampleur de ce fléau, le ministre Husnoo, qui intervenait dans le cadre de la Journée mondiale du Cœur qui sera célébrée ce dimanche 29 septembre, avance qu’en 2006, quelque 600 interventions chirurgicales avaient été pratiquées. « Cette année, nous sommes passés à 1 300 interventions. C’est pour vous dire à quel point la situation est en train d’empirer », fait-il ressortir..

Autres informations fournies par Anwar Husnoo : 22% de la population est diabétique alors que 20 autre pour cent est pré-diabétique. « Ce qui fait qu’entre 40% à 50% de la population sont concernés par cette maladie qui provoque des problèmes cardiaques, rénaux, la cataracte et menant parfois jusqu’à l’amputation  », dit-il. En sus du diabète, 28% de la population souffre d’hypertension. « L’hypertension affecte également les reins et peut provoquer des crises cardiaques, voire des crises cérébrales pouvant engendrer une paralysie  », ajoute-t-il.

Parallèlement, le ministre de la Santé déplore que seulement 23% de la population pratique une activité physique. « Ce qui fait que 77% de la population ne pratique pas un exercice physique. Et nous savons très bien que les exercices empêchent les maladies cardiaques. Ajoutées à cela, de nombreuses personnes fument ou consomment de l’alcool », souligne-t-il.

Les risques, est persuadé le ministre, peuvent être atténués. Il recommande de diminuer la quantité de sel dans notre alimetation, un ingrédient qui favorise l’hypertension. « À Maurice, nous prenons trop de sel dans nos repas », indique-t-il. Une diminution de la quantité d’huile est aussi suggérée. « Certes, nous sommes friands de dalpuri, roti, gato pima, gato brinzel, etc. Mais il faut faire attention », prévient le ministre qui demande aussi à consommer davantage de fruits et de légumes.

Plus de « Pre-registered exams »

Le ministre Anwar Husnoo a aussi commenté la décision d’amender la Medical Council Act pour enlever le Pre-registration exam, soit l’examen qui avait été imposé à ceux qui devaient faire leur internat de 18 mois à l’hôpital. Pour le ministre de la Santé, il s’agit de donner la chance à ceux qui ne parviennent pas à démarrer leur internat car ils ne réussissent pas à l’examen et de les évaluer à la fin de l’internat seulement.

Les réalisations

Le ministre Anwar Husnoo a aussi, lors de son interventions, énuméré ses nombreuses réalisations en tant que député de la circonscription No.3 (Plaine-Verte – Roche-Bois). Mais aussi en sa capacité de ministre de la Santé.

Il a cité les développements des facilités mises en place à l’hôpital Dr A.G Jeetoo, notamment une Intensive Care Unit (ICU) pour les bébés, une nouvelle unité de dialyse, un centre de gastroentérologie et de neurologie. « Actuellement, nous travaillons sur la mise en place d’une ICU pour les enfants à l’hôpital Dr A.G Jeetoo, laquelle n’existe pas encore à Maurice. Des traitements pour les yeux au laser pourront aussi se faire », dit-il. Le ministre annonce aussi qu’un deuxième centre de mammographie verra le jour dans cet hôpital car, dit-il, « beaucoup de femmes souffrent du cancer de col de l’utérus et du sein alors qu’il y en a qu’un seul actuellement, soit à Candos ». Toutes ces facilités, précise-t-il, seront aussi disponibles dans les autres hôpitaux régionaux.

Deux dispensaires ouvriront leurs portes dans la circonscription No.3, soit à l’arrière de l’église St François et à Roche-Bois. En sus des dispensaires, il a déclaré que quatre nouveaux hôpitaux verront le jour, soit le nouvel hôpital ENT, un centre de cancer à Vacoas, un hôpital à Flacq et un autre à Réduit. « Jamais dans l’histoire Maurice enn sel gouvernement fine faire ça quantité l’hôpital=là. Li montrer l’intérêt ça gouvernement-là pou la santé », a-t-il souligné.

La demande des médecins généralistes «pas raisonnable»

Selon le Dr Anwar Husnoo, les membres de la Medical Health Officers Association (MHOA) savaient très bien dans quoi ils s’embarquaient en acceptant le « shift system » tel que préconisé par le Pay Research Bureau (PRB). « Zott pas coner ki shift system c’est 40hr par semaine? Zot coner ca ! » indique-t-il qui juge « pas raisonnable » la demande des médecins généralistes d’effectuer seulement 33hr de travail par semaine contre 40 actuellement.

Le ministre avance que les médecins avaient accepté cette recommandation du PRB. « Quand PRB ti vine ek ça, ti ena option pou pas choisir. Mais tou docteur ti signe form là. Tou dan MHOA ki pe fer manifestation ti signe ça. Et fine done zot 2 increment dans zot salaire en plis », fait ressortir Anwar Husnoo.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

051219_carburant

Transport de carburant : les premiers camions Safety+ Edition à Maurice

Total Mauritius s’équipe de 12 nouveaux camions-citernes pour le transport de ses produits pétroliers. Ces …