dimanche , 21 juillet 2019
Accueil / People / Faryal Poonah : avocate spécialisée en droit de l’immigration
Faryal Poonah

Faryal Poonah : avocate spécialisée en droit de l’immigration

Faryal Poonah, d’origine mauricienne et avocate de profession, vit au Canada. Elle garde les pieds sur terre malgré sa notoriété d’avocate spécialisée dans les dossiers de l’immigration au Canada et aux États-Unis. Elle est actuellement au pays pour deux sessions d’explications dans le cadre d’un séminaire à Ébène et pour rencontrer des personnes intéressées par l’immigration.

Faryal Poonah envisage l’ouverture d’un cabinet à Maurice pour traiter les dossiers des immigrants. Lors d’une rencontre, elle a expliqué qu’elle souhaite aider les Mauriciens désireux d’émigrer au Canada et aux États-Unis, car selon elle, beaucoup d’entre eux sont bernés et escroqués par de faux agents qui sont dans l’incapacité de donner des informations exactes.

« Je veux rendre à mon pays d’origine ce qu’il a donné à ma famille », explique-t-elle.

Faryal Poonah, qui dirige un cabinet de légistes spécialisés en droit de l’immigration, est réputée pour ses méthodes de travail, sa manière de traiter les dossiers et sa maîtrise des lois et des règlements liés à l’immigration. Elle évalue les méthodes les plus efficaces ainsi que les bénéfices pour entreprendre les démarches pour immigrer en Amérique du Nord, que ce soit pour un séjour temporaire ou pour une demande d’immigration permanente. Consciente des difficultés auxquelles font face les personnes qui veulent émigrer au Canada et en Amérique, son cabinet propose des services pour assister les clients avec efficacité afin que ces derniers puissent compléter leurs démarches auprès des bureaux d’immigration et obtenir les permis nécessaires.

Parmi les services de son cabinet, on retrouve les démarches pour l’obtention d’un visa d’immigration pour rejoindre la famille ou le fiancé (applicable pour ceux résidant aux États-Unis), pour le mariage, le certificat de travail, ainsi que les visas pour les athlètes, les artistes, les animateurs et les médecins. Le cabinet s’occupe aussi des visas temporaires de travail pour les hommes d’affaires et les étudiants, ainsi que les démarches de nationalité et de naturalisation.

Concernant le Canada, l’avocate précise que son cabinet propose des services pour le parrainage familial, le droit au mariage, l’entrée rapide, les travailleurs qualifiés, l’application pour la nationalité, les visas pour visiteurs, les investisseurs et entrepreneurs, plus les visas pour les études, le libre-échange et le super visa pour les parents et grands-parents.

Faryal Poonah nous explique les procédures pour une demande d’immigration. En premier lieu, le candidat doit aller sur le site web et compléter un dossier d’évaluation qui ira directement chez l’avocate. Ensuite, il faut produire un CV et les documents éducatifs ou du business via email à l’adresse : [email protected] La personne qui fait la demande doit pouvoir passer un test de langue et avoir un bon score. Une fois tous les documents reçus, l’avocate les passera en revue pour s’assurer si le candidat est qualifié pour une demande de visa d’immigration au Canada et aux États-Unis.

Informations pratiques

Faryal Poonah sera au 12ème étage de The Core, à Ébène, à 11h00 le mercredi 17 avril et le samedi 20 avril pour donner des explications sur l’immigration au Canada et en Amérique. Ceux qui souhaitent assister au séminaire peuvent contacter Faryal sur le 5251 7915. Vous pouvez également visiter son site web à l’adresse « www.poonahimmigrationlaw.com » ou sa page Facebook « Poonah Immigration Law ».

Parcours de Faryal Poonah

Faryal R. Poonah est née à Port-Louis. Son père, Ally Poonah, était policier et a fait de gros sacrifices pour aider sa famille qui était composée de 4 frères et de 5 soeurs. La maman de Faryal, Maryam Auckbaraullee était couturière. Née en décembre 1971, Faryal n’avait que 4 mois quand ses parents ont émigré au Canada. Sur place, ils ont rencontré beaucoup de difficultés et ont dû faire d’énormes sacrifices pour ne pas plier bagage et retourner au pays. Son père s’est fait engager comme agent de sécurité tandis que sa mère cumulait de petits boulots. Au début, la famille s’est installée à Toronto, puis quelque temps après, elle a déménagé pour aller vivre à Mississauga où la jeune Faryal a fait ses premiers pas à l’école primaire. Au collège, elle s’est révélée être une brillante étudiante qui aimait participer aux débats. Elle se souvient d’une enseignante, Miss Pillay, originaire du Trinidad,  qui lui avait prédit qu’elle serait un jour une grande avocate. Elle ne s’est pas trompée.

Après ses études secondaires, Faryal intègre l’université de Toronto pour étudier la sociologie et la psychologie et elle obtient son diplôme en 1993. À l’âge de 21 ans, elle tombe amoureuse d’Abdul Hyath, un Mauricien qui vit aux États-Unis, et ils se marient en 1993. Durant cette même année, Faryal part à Atlanta, la capitale de la Géorgie, aux États-Unis, pour sa maîtrise où elle obtient un diplôme en  «Criminal Justice» à la Georgia  State University en 1995. Une année plus tard, elle débute son diplôme en loi. Elle est graduée de la Santa Clara Law School en Californie. En 1998, elle met au monde son premier enfant, une fille Nilufir. En 1999, elle aura un deuxième enfant, un garçon qui s’appelle Zain.

Poursuivant son rêve de réussir dans la vie, Faryal passe son examen du barreau en Géorgie. En 2000, elle s’occupe des dossiers liés aux litiges des entreprises dans un cabinet de loi. Elle commence à se concentrer sur la spécialisation des lois sur l’immigration en 2002, et deux années plus tard, elle est recrutée par une entreprise multinationale. Faryal et sa famille repartent pour Toronto pour diriger et développer un des cinq plus grands « PERM Labor Certification Program » des États-Unis pour défendre et discuter les cas de litige. La jeune femme explique qu’elle a fait preuve d’une grande efficacité durant ces cinq années de service dans cette firme.

C’est en 2014 qu’elle prête serment à Ontario pour devenir avocate et avouée. Elle est autorisée à pratiquer en Amérique du Nord. Sans vouloir se flatter, elle explique que ses clients ont toujours été satisfaits de son travail. Elle représente les clients pour l’Amérique du Nord et explique que l’immigration américaine fait face à un grand nombre de défis avec l’administration actuelle et que beaucoup de personnes cherchent à immigrer au Canada.  Durant son passage à Maurice, elle dit vouloir aider les Mauriciens qui veulent immigrer en Amérique du Nord. Dans cette optique, elle organise un séminaire à Ébène.

Faryal Poonah fait l’éloge de ses parents qui l’ont toujours soutenue et l’ont aidée à concrétiser ses projets. Le père de Faryal a étudié pour devenir comptable afin de soutenir sa famille, tandis que son frère, Muhammad FairozePoonah, est un médecin de renom au Canada. « They inculcated in me Islamic values to help others », dit-elle. Par ailleurs, malgré son emploi du temps très chargé, elle ne rate pas ses prières et à chaque rencontre, elle conserve son tapis de prière dans son sac. Elle remercie son époux Abdul qui l’a toujours encouragée à aller de l’avant. Selon elle, «he is a man who has always inspired me to go for my dream.»

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Pyramid Pharmacare

Et de 12 pour Pyramid Pharmacare : c’est la troisième pharmacie à avoir ouvert ses portes à Bel-Air

Cela fait 12 ans maintenant que les habitants de Bel Air et de ses environs …