Wednesday , 19 June 2024

Départ des pèlerins : en quête de spiritualité

Les premiers pèlerins mauriciens ont pris l’avion pour l’Arabie saoudite cette semaine où ils vont accomplir l’un des cinq piliers de l’Islam, le Hadj. Ils seront 1650 à accomplir ce voyage de toute une vie, cette année. Pour la grande majorité d’entre eux, il s’agit de la consécration de plusieurs années d’attente, de préparation et de sacrifice, représentant un accomplissement spirituel et personnel majeur.

Pour les premiers départs le vendredi 24 mai, trois vols étaient programmés. Un premier contingent de 400 pèlerins environ a pris l’avion ce jour-là à bord de deux vols d’Emirates et un de Saudi Airline. Hier, samedi 25 mai, 190 pèlerins supplémentaires ont pris l’avion alors que pour ce dimanche 26 mai, un peu plus de 250 pèlerins feront le déplacement en Arabie saoudite. Ils seront répartis en deux vols, un premier d’Emirates prévu pour 16h35 et un deuxième de Saudi Airline dont le départ est prévu pour 16h55.

Présent à l’aéroport vendredi dans le cadre des premiers départs des pèlerins, le président du conseil d’administration de l’Islamic Cultural Centre (ICC), Yousuf Salehmohamed, a exprimé sa satisfaction concernant les mesures mises en place au Sir Seewoosagur Ramgoolam International Airport. Il a souligné que sur le plan administratif, tout le nécessaire a été fait au niveau de l’ICC et a assuré qu’aucun souci majeur n’a été rencontré.

La grande nouveauté cette année est le double itinéraire proposé par l’ICC aux pèlerins. D’un côté, il y a le trajet traditionnel où, comme c’est le cas habituellement, les pèlerins se rendront d’abord à Makka, accompliront le Hadj pour ensuite se rendre à Madinah avant de retourner à Maurice. Ou alors, le nouveau trajet dit « Aziziya ». Les pèlerins ayant choisi cette option se rendront dans un premier temps à Makka, puis feront le déplacement à Madinah, avant de retourner à Aziziyah pour les jours du Hadj.

Yousuf Salehmohamed dit espèrer que le nouvel itinéraire choisi cette année sera un succès. Ils sont d’ailleurs environ un millier à avoir opté pour l’option « Aziziya ». Il laisse entendre que même « Aziziya » sera une étape traditionnelle, tout comme La Mecque et Médine, où les Hadjees ressentiront de fortes émotions.

Au niveau de l’aéroport, Yousuf Salehmohamed se dit pleinement satisfait des mesures mises en place et tout se déroule comme prévu. Il remercie les employés de l’aéroport, en particulier le CEO, Pawan Baichoo, qui était sur place pour superviser le départ, ainsi que Zayid Lutchmun, cadre d’Airport Operations Terminal Ltd (Atol), les 35 volontaires et les médecins qui étaient mobilisés pour l’occasion. Le Chairman de l’ICC remercie également les membres du board qui, assure-t-il, ne ménagent pas leurs efforts pour que « le Hadj 2024 soit parfait ». Il exprime sa gratitude envers l’ambassadeur mauricien, Showkutally Soodhun, qui, comme chaque année, s’investit au maximum pour le bien-être des Hadjees mauriciens.

Déplacement des proches en grand nombre

Depuis vendredi, plusieurs centaines de proches des pèlerins ont bravé le temps frisquet qui régnait à Plaisance, accompagné de pluies intermittentes avec néanmoins quelques percées timides du soleil de temps à autre. Les pulls, les doudounes et les écharpes étaient de sortie pour faire face au climat froid qui régnait à l’aéroport international Sir Seewoosagur Ramgoolam. Ces températures n’ont toutefois nullement refroidi la volonté de ceux qui voulaient faire un « salaam » à leurs proches, sachant qu’il se peut qu’ils les voient pour la dernière fois.

Dawood Beg : «Au service des invités d’Allah»

Dawood Beg, responsable des volontaires à l’aéroport, se consacre corps et âme pour veiller à ce que tout se déroule comme prévu. Présent très tôt à l’aéroport, il prend le temps d’accomplir la Salât avant de retourner à ses responsabilités, et reste jusqu’à tard pour encourager les volontaires à aider les pèlerins lors des derniers vols.

Dawood Beg raconte qu’il exerce cette tâche depuis plus de trente ans et ressent une énorme satisfaction : « Je me mets au service des invités d’Allah et mon Créateur m’a choisi pour aider Ses invités qui vont se rendre en Terre sainte. » Il remercie chaleureusement les 35 volontaires, hommes et femmes, présents tout au long de la semaine.

Il exprime également sa gratitude envers les responsables d’Airport Operations Terminal Ltd (Atol), qui ont tout organisé pour que tout se passe correctement. Il adresse un mot spécial aux membres du board de l’ICC, et en particulier à Tibye Hossen Jeeawoody, qui se donne corps et âme pour le bien-être des pèlerins.

Tout comme les pèlerins qui quittent leurs familles pour accomplir l’un des cinq piliers de l’Islam, Dawood Beg souligne que les volontaires, hommes et femmes, ainsi que les médecins présents à l’aéroport, méritent tous nos remerciements pour leur travail éreintant malgré le mauvais temps et la pression à l’aéroport. Il ajoute que tant qu’il sera en vie, il ne manquera jamais à son devoir de servir les invités d’Allah.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

À deux semaines du début du pèlerinage : les Mauriciens bien installés en Terre sainte

Plus de la moitié des pèlerins mauriciens sont déjà en Terre sainte et sont bien …