mardi , 29 septembre 2020

Blog littéraire : la «Nouvelle Aventure» de Leya Ragoo

Le confinement a apporté un lot de changements positifs dans la vie de cette adolescente de 14 ans. Passionnée par l’écriture et la littérature, Leya Ragoo tient depuis peu un blog intitulé « La Nouvelle Aventure de mon journal ». Rencontre avec une jeune fille à l’imagination débordante.

Étudiante en Grade 9 à la St Nicolas Grammer School, Leya Ragoo figure parmi celles qui ont mis à profit leur temps libre durant les deux mois de confinement. Elle a profité de cette période de pandémie pour rester productive et confie qu’elle a, par la même occasion, réalisé un rêve de gamine : tenir son propre blog  ! Bien qu’elle ait dû suivre ses cours en ligne de 8h à 15h, cela ne l’a nullement empêché de venir de l’avant avec un blog malgré son jeune âge.

Leya indique que la pandémie de Covid-19 lui a permis de réfléchir profondément sur la situation actuelle et qu’en même temps elle voulait surtout partager son point de vue avec les autres. « J’aime tout ce qui touche à l’écriture. C’est ainsi que je me suis lancée dans cette nouvelle aventure. Avant de créer le blog, j’ai fait des recherches sur le blogging et les règles de base à respecter. J’ai vu que plusieurs personnes utilisent ce genre de publication pour faire passer des messages. À travers mon blog, je fais part de mes sentiments, commente les événements importants de l’actualité et essaie de partager des messages positifs », confie notre jeune interlocutrice.

Des thèmes variés

Ainsi, c’est vers la fin du mois de mars que Leya a fait ses premiers pas dans l’univers du blogging. Le premier billet qu’elle a écrit était axé sur l’impact du confinement sur le monde et sur les gens contraints à l’auto-confinement. Au cours de ces trois derniers mois, la bloggeuse a déjà posté environ huit billets sur différents thèmes tels que le racisme, la Covid-19, l’éducation, les animaux, les frontliners et le téléphone cellulaire. « Ce qui me motive le plus, c’est de savoir que les gens me lisent et peuvent, à travers mes écrits, trouver une quelconque inspiration ou même une certaine positivité. Mon but, c’est surtout de pouvoir passer des messages aux jeunes et de pouvoir m’exprimer librement. Je m’inspire d’ailleurs de notre quotidien et des faits réels », souligne Leya.

Et c’est le soir après le dîner que l’adolescente commence à rédiger ses billets sur sa tablette. Bercée par le doux silence de la nuit, elle arrive à mieux se concentrer et exprimer ses émotions à travers les mots. « Les idées sont plus claires le soir », laisse-t-elle entendre. Pour rehausser le niveau de ses billets et aussi pour améliorer sa maîtrise de la langue de Molière, Leya s’adonne à la lecture des articles de presse sur le net ou dans les journaux et écoute régulièrement les émissions radiophoniques. « Il faut suivre l’actualité afin de pouvoir écrire sur différents sujets. La documentation est ainsi très importante pour mieux écrire et s’exprimer », fait ressortir cette habitante de Rose-Hill.

Répandre la positivité

Par ailleurs, Leya soutient que ses parents ont été d’un grand support dans la création de ce blog et l’ont toujours encouragée à écrire. « L’idée de nommer le blog ‘La Nouvelle Aventure de mon journal’ est celle de ma mère. Je pense que ce confinement m’a été bénéfique. Il m’a permis de me redécouvrir et découvrir des talents cachés. S’il n’y avait pas de confinement, ce blog n’aurait jamais vu le jour », nous dit-elle.

Désormais, Leya souhaite concrétiser un deuxième rêve d’enfance, celui de faire carrière dans le domaine de la psychologie. « Je souhaite répandre la positivité dans mon pays et surtout l’aider à avancer », conclut-elle.

Vous pouvez visiter le blog de Leya Ragoo à l’adresse web suivante: https://lanouvelleaventuredemonjournal.blogspot.com.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

De Port-Louis à la Havane (Cuba) – Ridwaan Oozeer : «Mo toujours manque mo Plaine-Verte»

Ridwaan Oozeer, natif de Plaine-Verte, rue Little Bridge, a quitté le pays en 2001 après …