samedi , 16 novembre 2019
Accueil / Actualités / Aadil Ameer Meea dénonce les «money politics»
Aadil Ameer Meea

Aadil Ameer Meea dénonce les «money politics»

Aadil Ameer Meea, candidat du Mouvement militant mauricien (MMM) au No.3 (Port-Louis Maritime – Port-Louis Est) est d’avis que l’argent serait en train de fausser la campagne électorale.
Pour justifier ses dires, il avance que les banderoles, oriflammes et les baz sont en train de fleurir. « A tel point qu’on ne prend même plus la peine d’expliquer à l’électorat pourquoi il faut voter pour soi. A la place, de l’argent est distribué pour appeler les gens à rouler pour tel ou tel parti », déplore-t-il. Il ajoute qu’il y a eu des tentatives pour essayer de « vire baz » ou d’influencer des gens. « Jusqu’à Rs 100 000 ont été offertes à certains partisans pour changer de casaque », allègue-t-il.

Ce qui amène le candidat mauve à dire que ces élections représentent un tremplin pour « faire un grand nettoyage » afin, dit-il, apporter plus de moralité en choisissant les bon candidats. « Avec ses 50 années d’histoire, le MMM est aujourd’hui le parti le plus propre et sérieux. En 50 ans, il n’y a pas eu ne serait-ce qu’un cas de corruption contre Paul Bérenger », souligne-t-il.

Aadil Ameer Meea met aussi en garde la population contre la Voice of Hindu (VoH) qui, dit-il, est en train de refaire surface. « Nous n’avons pas oublié les excès commis par ce groupuscule sous le règne de Navin Ramgoolam, les tentatives d’intimidation, les contrats obtenus à Air Mauritius et au Mauritius Duty Free Paradise, etc. », dit-il.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

121119_depute2_3

Circonscriptions Nos 2 et 3 : la parole aux élus

Dans les circonscriptions Nos 2 et 3, ce sont les candidats du MMM et de …