dimanche , 28 novembre 2021
Plusieurs personnalités du pays ont tenu à rendre hommage au Dr Idrice Goumany.

À Pointe-aux-Canonniers : dépôt de gerbes sur la tombe du Dr Idrice Goumany

Veiller à ce que la mémoire du médecin ne sombre pas dans l’éternel oubli de l’histoire et s’assurer que les Mauriciens prennent conscience de son sacrifice. C’est l’objectif derrière la cérémonie du dépôt de gerbes sur la tombe du Dr Idrice Goumany chaque 2 novembre.

Dans le cadre du 187e anniversaire de l’arrivée des travailleurs engagés à Maurice, l’Islamic Cultural Centre (ICC), en collaboration avec l’Aapravasi Ghat Trust Fund, a organisé un dépôt de gerbes sur la tombe du Dr Amir Idrice Goumany dans l’enceinte du Club Med, à Pointe-aux-Canonniers, le mardi 2 novembre 2021. Le Dr Goumany est décédé le 28 juillet 1889 à l’âge de 30 ans au cours de l’épidémie de la variole alors qu’il s’était porté volontaire pour soigner les travailleurs engagés au centre de quarantaine à Pointe-aux-Canonniers. D’autres médecins avaient catégoriquement refusé de s’y rendre craignant de contracter cette maladie extrêmement contagieuse.

Plusieurs hautes personnalités politiques et ambassadeurs ont répondu présent à l’invitation de l’ICC pour le dépôt des gerbes sur sa tombe. Le Chairman du centre culturel islamique, Samad Sairally, a mis en exergue le sacrifice du Dr Idrice Goumany qui a donné sa vie pour sauver celle des travailleurs engagés infectés par l’épidémie de la variole. Il a indiqué que l’ICC, pour rendre hommage au Dr Goumany, organise plusieurs activités culturelles telles que pièce de théâtre, expositions, table ronde et conférences, entre autres. Il a souligné que la vie exemplaire du Dr Idrice Goumany fait partie de notre héritage culturel.

L’invité d’honneur à la cérémonie, le vice-président de la République, Eddy Boissézon, a laissé entendre que le Dr Idrice Goumany ne doit pas être « The Forgotten Hero of Mauritius ». Il a soutenu que le médecin est un modèle qui servira de symbole national dans la consolidation de notre société. Il a appelé les jeunes à s’inspirer du Dr Goumany et de son esprit de patriotisme en sacrifiant sa vie pour sauver celle des autres. Le vice-président a aussi rendu hommage aux 462 000 travailleurs engagés, principalement de l’Inde, qui avaient posé leurs pieds sur le sol mauricien. « Il faut faire abstraction de notre ethnicité, de nos couleurs et de nos races. Nous ne devons pas nous laisser diviser mais au contraire nous devons développer une culture d’harmonie dans nos relations mutuelles », a-t-il dit.

De son côté, le ministre des Arts et du Patrimoine culturel, Avinash Teeluck, a également salué la mémoire du Dr Goumany. Le ministre s’est appesanti sur les valeurs et le sacrifice du médecin mort à l’âge de 30 ans. Les personnalités présentes ont ensuite déposé des gerbes sur la tombe du Dr Idrice Goumany. C’est le maulana Mouazam qui fait des du’as pour clore l’événement.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Restriction dans les lieux de culte : «Inacceptable», martèle Paul Bérenger

«Inacceptable. C’est le cafouillage total. Que cessent les incompétences successives de ce gouvernement. Kailash Jagutpal …