lundi , 14 juin 2021

Waqia Fokeena-Bheekhun, certified Halal Auditor : «L’affichage d’un logo ne garantit pas qu’un aliment est halal»

Le concept du halal ne se limite pas à l’abattage d’un animal suivant les procédures établies par la Sharia. Cela comprend tout un processus avant que l’aliment n’atterrisse dans nos assiettes. Waqia B. Fokeena-Bheekhun, diététicienne et Certified Halal Auditor, nous en dit plus.

La nourriture halal devrait être une préoccupation vitale pour un musulman. Pouvez-vous développer cette affirmation?
Comme nous le savons tous, halal veut dire licite ou permissible. Plusieurs versets du Coran font mention de cela : Al-Baqarah (2: 168), Al-Ma’idah (5:4 et 5:88) et Al-A’raf (7:157). D’après ces versets, l’Islam met l’emphase sur deux caractéristiques importantes pour la consommation de nourriture : (1) halal –permis par la Sharia– et (2) tayyib – de bonne qualité et qui peut être d’avantage élaboré comme étant propre, sûr, nutritif, bénéfique pour le corps et appétissant. Ensemble, ces deux éléments forment le concept du « Halalan Tayyiban ».

Retrouvez l’intégralité de cet article dans l’édition du dimanche 07 Février.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Dr Alya’a Samir Borhan, ambassadrice d’Égypte : «Maurice peut se tourner vers l’Égypte pour l’achat des médicaments»

Maurice et l’Égypte ont beaucoup en commun et peuvent tirer profit des accords de libre-échange …