jeudi , 19 septembre 2019
Accueil / Actualités / Utilisation abusive du climatiseur – Dr Youssah Fowdar : «Un danger à notre santé»
climatiseur

Utilisation abusive du climatiseur – Dr Youssah Fowdar : «Un danger à notre santé»

Rien ne vaut un climatiseur pour lutter contre les grosses chaleurs ou garder le cadre du travail agréable dans un bureau fortement vitré. Toutefois, on néglige souvent les effets que l’utilisation abusive du climatiseur peut avoir sur notre santé et notre facture d’électricité. Comment se mettre à l’abri de ses effets secondaires sur notre santé ou comment mieux faire son choix de climatiseurs. Éléments de réponse.

Selon le Dr Youssah Fowdar, le recours aux climatiseurs n’est pas sans effet sur la santé. “Les personnes qui travaillent dans des environnements climatisés peuvent éprouver des maux de tête chroniques et de la fatigue. Ceux qui travaillent dans des bâtiments constamment gonflés d’air frais peuvent également ressentir une irritation constante des muqueuses et des difficultés respiratoires. Ce qui vous rend plus vulnérable aux rhumes, à la grippe et à d’autres maladies,” explique-t-il.

D’ailleurs, de longues heures passées dans des environnements climatisés font que votre peau perde de son humidité. Il explique que si notre peau n’est pas approvisionnée constamment d’hydratants, vous pouvez commencer à avoir une peau sèche. “Il est conseillé d’utiliser une lotion à base d’eau, puis la recouvrir d’une crème hydratante afin d’éviter une déshydratation,” laisse-t-il entendre.

“Quand nous avons froid, notre appétit pour les aliments riches en calories et en glucides augmente, car ces plats nous procurent une sensation de chaleur et de confort. Non seulement cela détruit notre plan de régime de perte de poids, il nous amène aussi à ingurgiter des calories supplémentaires non désirées qui se traduit par un gain de poids,” fait-il ressortir.

Ceux qui passent beaucoup de temps dans un environnement climatisé deviennent de plus en plus intolérants aux températures chaudes de l’été. Cela est principalement causé par le stress sur votre corps en passant d’un environnement frais à l’air extérieur étouffant.


Dr. Khalil Elahee, spécialiste de l’énergie renouvelable : «Les climatiseurs bouffent de l’énergie»

Dr. Khalil Elahee“Pourquoi installe-t-on un climatiseur d’abord?” s’interroge Dr Khalil Elahee. Selon lui, dans la plupart des cas c’est à cause de la façon qu’on conçoit les bâtiments, sauf pour des cas essentiels comme l’usage pour des serveurs informatiques. Il faut savoir que le maximal dépasse les 33 C rarement alors qu’ailleurs au monde il peut faire beaucoup plus chaud. Mais nous subissons un très fort taux d’humidité qui rend l’air peu confortable, voire gênant. La solution la plus rapide est d’installer un climatiseur. “Malheureusement, cela consomme entre 20 et 50% de l’électricité dans la plupart des bâtiments concernés. Puisque cette énergie vient à plus de 80% des combustibles fossiles, nous entrons dans un cercle vicieux avec le réchauffement de la planète,” fait ressortir le spécialiste d’énergie.

Mieux utiliser les climatiseurs

Pour notre interlocuteur, on doit privilégier la ventilation naturelle lors du design, de la construction ou la rénovation du bâtiment. C’est possible, surtout si l’on plante des arbres et on évite que les bâtiments se chauffent inutilement. Même un choix des peintures peut aider, par exemple. “Si on doit installer un climatiseur, il faut acheter un modèle qui est de classe A au minimum. C’est cher, mais nous payerons un tiers  moins en facture d’électricité qu’un climatiseur de classe B,” conseille-t-il. « Ensuite, il faut surtout ajuster le climatiseur à environ 24C, et non 17C, à l’intérieur si par exemple à l’extérieur il fait 30C. Il faut fermer les fenêtres ou les portes quand on utilise le climatiseur. Il ne faut pas oublier que l’entretien du climatiseur aussi est très important, » ajoute-t-il.

Comment économiser l’électricité pendant l’été

Outre les climatiseurs, Dr Khalil Elahee recommande aussi de faire attention aux réfrigérateurs et  aux congélateurs qui doivent être dégivrés et réglés correctement. “Il ne faut pas les ouvrir inutilement et les surcharger surtout avec des aliments chauds ou tièdes,” dit-il. Et d’ajouter: “ Il faut également utiliser la lumière du soleil au maximum pendant l’été, le chauffe-eau solaire et surtout ne pas chauffer l’eau à l’électricité. Éviter enfin de faire certaines activités comme le repassage ou le lavage à la machine aux heures de pointe soit entre 19h et 21h car cela mettra une surcharge sur le réseau électrique.”

Des conseils de santé

1. Nous ne pouvons pas empêcher l’hiver ou l’été de venir. Ce sont des dons de l’univers que nous ne pouvons pas empêcher, mais nous pouvons choisir ce que nous apporterons à la vie quand cela arrivera. Buvez beaucoup d’eau et restez positif et tolérant.

2. Gardez le rideau fermé pendant la journée. Ne pas utiliser le four intérieur pour éviter d’ajouter de la chaleur en excès. Si cela n’est pas possible, utilisez une ventilation pour évacuer l’air chaud.

3. Utilisez une ampoule LED d’éclairage plus froide au lieu d’utiliser une lumière incandescente.

4. Réchauffez votre corps en faisant des exercices au quotidien, afin d’éviter le gain du poids et d’autres maladies.

L’achat de climatiseurs : mieux faire son choix

La vague de chaleur qui sévit dans le pays est loin d’avoir refroidi les ardeurs commerciales de certains importateurs. Gilberte Amourdon, superviseur des magasins Courts à Port-Louis déclare que les ventes de climatiseurs sont en hausse en cette saison estivale.

Les prix des climatiseurs en vente s’affichent à partir de Rs 10 000-Rs 18 000. Malgré la vente de ventilateurs, elle affirme que celle des climatiseurs n’est pas affectée. Toutefois, elle explique que les consommateurs doivent considérer le classement de climatiseurs pour mieux faire leur choix. Celles qui sont de classe A-plus sont plus efficaces en matière de consommation d’énergie et d’électricité. De même pour les modèles ‘Go Green’. “Avant de considérer le prix et les fonctionnalités, il faut en premier déterminer la taille de l’unité dont on a besoin pour l’espace que nous souhaitons refroidir, ainsi que l’emplacement de l’unité. Les climatiseurs de fenêtre ont des capacités de refroidissement allant de 5 000 à 12 500 unités thermiques britanniques (Btu),” explique Gilberte.

Pour sa part, Kunal Mohess, le représentant des ventes de Lo-Thiap Hing Ltd, confie que sa compagnie s’est tournée uniquement vers la vente des climatiseurs réversibles ces derniers temps. “Nous voulons sensibiliser nos clients à l’utilisation de climatiseurs à faible consommation d’énergie. Ils peuvent vous coûter entre quatre et cinq mille de plus, mais en termes de consommation électrique, c’est vraiment génial,” explique-t-il. Kunal nous fait part de petits conseils qui peuvent aider à économiser l’électricité. “Pré-refroidir votre chambre avant de vous mettre au lit pour que le froid reste dans votre chambre. Aussi, vous pouvez chronométrer votre climatisation sur automatique et allumer votre ventilateur lorsque la pièce s’est refroidie,” explique-t-il. Toutefois, il affirme que s’il y a des fuites dans la pièce, la climatisation surconsomme pour garder une fraîcheur maximale.

Selon un représentant de Galaxy à Port-Louis, les ventilateurs ne seront jamais un substitut aux climatiseurs. Selon lui, même les gens de la classe moyenne optent de nos jours pour les climatiseurs en raison de la chaleur torride chez Maurice. Un climatiseur se vend de Rs 10 000 à Rs 19 000 à Galaxy. La durée de vie d’un climatiseur est selon lui liée au mode de consommation. Il dit que la majorité des clients achètent des climatiseurs traditionnels en voyant le prix. Toutefois, il explique que la technologie Inverter permet plus de confort pour moins de dépenses, et constitue une alternative aux climatiseurs traditionnels qui tournent à plein régime pour obtenir la température choisie et s’arrêtent quand le thermostat indique qu’elle est atteinte. Outre un confort en toute saison, la clim réversible permet de substantielles économies d’énergie pour un coût minime à l’achat grâce à un coefficient de performance.


Comment faites-vous avec la  vague de chaleur qui sévit  ces derniers temps ?

Sheroz Beersing, 25 ans de Grand-Bois :« On transpire davantage »

« Franchement dire, il n’est pas facile de travailler sous un soleil de plomb. On transpire plus que d’habitude. Dans l’après-midi on est complètement épuisé. Et on ne peut aller dormir tôt avec cette chaleur insupportable. »

Nazlee Naseeb, 50 ans de Floréal : « Un avertissement de Dieu »

« Avec cette chaleur on se croirait dans le désert. Cette chaleur vous affaiblit. Vous avez plus envie de boire que de manger. Mais chaleur ou pas il faut travailler. Et aussitôt rentrée chez moi, j’allume le ventilateur. Je crois que c’est un avertissement du Créateur, contre l’hypocrisie des gens. »

Abass Samsoodeen, 62 ans de Curepipe : « Elle fait craindre le pire »

« Depuis mon enfance c’est la première fois que je ressens une telle chaleur. Et cela fait craindre le pire. Même à Curepipe les gens se plaignent de la chaleur. On a l’impression que le temps s’est arrêté. Même à Curepipe le vent ne souffle plus. »

Farook Nubeebokus, 55 ans de Rose-Belle : «Il fera plus chaud à l’avenir»

« Jamais à Rose Belle il n’a fait aussi chaud, c’est incroyable. Même en travaillant à l’ombre dans le bus je transpire. C’est avec la faveur de mon Créateur que j’arrive à la supporter. Je pense qu’il fera encore plus chaud à l’avenir. »

Kaushal Jheengoor, 27 ans de Saint-Pierre : «Prendre des précautions»

« Avec la vague de chaleur qui s’abat sur Maurice actuellement, j’ai pris mes petites précautions. Quand je sors, je porte des vêtements plus légers, et toujours avec un parasol. Surtout, je consomme plus d’eau tout en évitant les boissons gazeuses. »

Vishal Bulleeram, 37 ans de Nouvelle-France : «C’est dur avec le travail»

« Oui, c’est dur, surtout pour un facteur. Les gens ont besoin de leur courrier même s’il y a une pluie battante ou un soleil de plomb dehors. Et notre devoir c’est de faire de notre mieux pour satisfaire les gens. »

Yaasir Husnoo, 32 ans de Terre Rouge : «Boire beaucoup et se doucher»

« On a envie de boire et de se doucher. Le soir c’est pire. On ne sait comment faire pour dormir avec les moustiques en plus. Le changement climatique nous faut très mal. Il fait arrêter de détruire les forêts. »

Husnah Mohamedally, 31 ans de Souillac : «Je dois boire beaucoup d’eau»

« Franchement, je n’ai jamais connu une telle chaleur à Maurice. Je dois boire beaucoup d’eau. Mais, il fait vraiment très chaud et ce n’est pas qu’à Maurice. Les pays d’Afrique souffrent de la vague de chaleur. C’est la modernisation qui détruit notre environnement. »

Zainab Kaudeer, 20 ans de Mahébourg : «Porter la casquette et utiliser les climatiseurs»

« Il faut marcher avec son parasol ou porter une casquette. À la maison on allume les climatiseurs. Je consomme beaucoup d’eau. On n’a pas eu un hiver trop froid mais cet été la chaleur est au-dessus de la moyenne. Il faut aussi compter avec l’effet de serre. »

Saferah Coowar 50 ans de Phoenix : «Consommer beaucoup d’eau»

« Il fait très chaud depuis quelques jours. Pour ceux qui souffrent de diabète ou d’hypertension, c’est difficile. Je consomme plus d’eau, mais j’ai toujours envie de boire. Aussitôt que je rentre chez moi, j’allume les ventilateurs. Si le gouvernement pouvait enlever la taxe sur les climatiseurs, ce serait bien. »

Safinaz Kanowah, 38 ans de Port-Louis : «Utiliser des climatiseurs»

« Pour moi, la cause principale c’est la pollution. Une autre cause : la destruction des arbres pour créer plus d’espace pour de nouvelles infrastructures. On doit utiliser des climatiseurs ».

Savitree Curpen, 35 ans de Beau Bassin : «Utiliser davantage les ventilateurs»

« Vraiment c’est difficile de travailler avec la chaleur qu’il fait actuellement. À la maison, les ventilateurs tournent sans cesse. Et à la fin du mois, on paie plus cher la facture d’électricité. Jamais auparavant, il n’a fait aussi chaud. Même en hiver il ne fait pas aussi froid qu’auparavant et cela fait craindre le pire. »

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Pravind Jugnauth

Pravind Jugnauth : «Nos jeunes sont notre richesse»

Inclure les jeunes dans le développement du pays. C’est le souhait exprimé par Pravind Jugnauth …