mardi , 1 décembre 2020

Sajid Mohamudally, directeur de LM Institute : «Maurice peut agir comme un ‘transshipment hub’ régional»

C’est en 2021 que la tendance réelle se dessinera eu égard à l’impact de la Covid-19 sur l’économie et le secteur du transport maritime et de la logistique. C’est l’avis de Sajid Mohamudally, directeur de LM Institute et professionnel dans le secteur du commerce international et de la logistique. Il répond à nos questions.

Comment se porte le secteur de la logistique et du transport maritime actuellement ?
Commençons d’abord par cette citation de l’ancien secrétaire-général des Nations unies, Ban Ki-moon: « Everybody in the world benefits from shipping, yet few people realize it ». Cela démontre toute l’importance de ce secteur. Avec la libéralisation du commerce, les avancées dans le secteur des TIC, la mondialisation et l’émergence de nouveaux marchés, le commerce international n’a de cesse augmenté. Subséquemment, le secteur du transport maritime et de la logistique a connu un boost. Il faut aussi souligner que 90% du commerce international se fait par voie maritime. Cependant, avec la pandémie de Covid-19, le secteur a été perturbé en raison des décalages et le mouvement des navires de marchandises. Faisant partie d’une chaîne, les effets se fait ressentir dans le pays. Par exemple, depuis quelque temps, j’ai constaté qu’il y avait un manque de ciment sur le marché local. Imaginons si cela avait été un produit de première nécessité.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans l’édition du Star de ce Dimanche 4 octobre.

 

Commentaires

A propos de Nuur-Uddin Jandanee

Ceci peut vous intéresser

Professeur Reshad Jaumally : «Travailler pour la même société toute votre vie est un concept révolu»

La recherche d’un emploi typique n’existe plus. C’est l’avis du Professeur Reshad Jaumally, fondateur de …