lundi , 20 janvier 2020
Accueil / Actualités / PSAC 2019 : taux de réussite en baisse par rapport à 2018
161219_zamzam

PSAC 2019 : taux de réussite en baisse par rapport à 2018

Fin de suspense pour les 18 383 candidats ayant pris part aux examens du Primary School Achievement Certificate (PSAC). Les résultats ont été proclamés le jeudi 12 décembre 2019.

Pour certains candidats et parents c’étaient les larmes de joie, par contre pour d’autres c’était la grande déception. Cette année, 18,383 élèves ont pris part aux examens du PSAC contre 19 000 en 2018.

Le taux de réussite pour cette année est de 73,86%. Ce qui représente une légère baisse de 1,33%. Selon les estimations depuis 2017, les chiffres démontrent une baisse d’année en année, à raison de 1% à 2%.

Au quartier général du Mauritius Examinations Syndicate (MES) à Reduit, la directrice de l’organisme, Brenda Thanacoody –Soborun, a indiqué que la performance des candidats du PSAC est traitée avec tout le sérieux possible. Elle a fait ressortir que des Research Officers de l’organisme feront une analyse approfondie et rédigeront un rapport qui sera remis au début de l’année 2020. Après la soumission du rapport, des ateliers de travail seront organisés durant les vacances scolaires en avril 2020 avec la participation de tous les enseignants. Le but de ces ateliers est de déceler les forces et faiblesses des élèves.

En ce qui concerne les écoles ZEP (Zone Éducation Prioritaire) sur 1062 élèves des 28 écoles qui ont pris part aux examens du PSAC, seuls 435 candidats ont été reçus. Ce qui représente un taux de réussite de 40,96%. Cependant la performance de certaines écoles ZEP est satisfaisante. L’école Jean Eon RCA a enregistré un taux de réussite de 74,47%, Aimé Césaire Government School 50% et Bambous A Government School 51,47%.

Le taux de réussite dans les ‘core subjects’ est : anglais 78,06 %, mathématiques 79,82%, français 82,76%, Histoire-géographie 74,62% et science 74,71%.

À Maurice le taux de réussite pour les garçons est de 68,66% tandis que pour les filles il est de 79,38%. À Rodrigues, le taux de réussite pour les garçons est de 62,91% et pour les filles de 78,25%. Soulignons que 1 222 candidats du PSAC prendront part aux examens de rattrapage le 20 décembre 2019. Les parents dont les enfants ont reçu une lettre d’admission pour une place en Grade 7 doivent se présenter au collège indiqué le jeudi 19 décembre 2019 entre 9h00 et 15h00 pour compléter les formalités d’enregistrement.


Les écoles primaires musulmanes : Taux de réussite de 93,97%

161219_ecoles312 sur les 332 candidats ayant pris part aux examens du Primary School Achievement Certificate (PSAC) dans les écoles musulmanes ont été reçus. Ce qui représente un taux de réussite de 93,97 %.

Ces étudiants sont issus de 8 établissements scolaires privés. Parmi, l’on note un sans-faute de la part de trois écoles : Zamzam Islamic Primary School, BCC et Dar-ul-Ilm qui enregistrent chacune 100% de réussite. Suivies des écoles Dar-ul-Ma’arif (97.50%), Doha – Wooton (93.55%), Institute of Islamic of secular Studies (93.33%), Doha – Port-Louis (92.68%) et Aisha Institute (82.61%).

Coup d’essai, coup de maître pour l’école BCC de Pailles. Pour la toute première fois, 16 de ses étudiants ont participé aux examens de PSAC, enregistrant au passage 100% de réussite. Une réussite que Shaheen Sardar, la directrice, attribue à un travail de longue haleine. « Le travail a commencé en 2012 dès la section pré-primaire. Ce succès est attribuable aux efforts fournis par les élèves, les enseignants, la direction, les parents ainsi que par la grâce de Dieu », déclare Shaheen Sardar. Par ailleurs, 8 des 16 étudiants ont obtenu un total de 4 unités.

Une fois n’est pas coutume à Zamzam Islamic Primary School où la totalité des 23 élèves ayant pris part aux examens ont réussi. Il s’agit, selon Ariff Bahemia, le directeur, de la 12ème année de suite que cette école enregistre 100% de réussite. « La clé de la réussite réside dans le maintien de la discipline, la coopération des parents et le dévouement des enseignants », souligne Ariff Bahemia qui tient à féliciter deux de ses élèves qui ont décroché eu une unité dans les 6 matières prises. Il s’agit de Samirah Paraouty et Haydarr Abdur Rahmaan Shawotaully.

Quant à Dar-ul-Maarif, sur les 42 candidats alignés, 41 ont réussi. Parmi, fait ressortir Riade Dowlut, 14 étudiants ont obtenu 4 unités. Là encore, le succès est attribué à l’effort et des élèves et des enseignants. « En sus d’une bonne base, il y a aussi un suivi rigoureux durant les 6 années du primaire », avance le directeur de l’école.

Ecole Candidats Réusis % réussite
Zamzam Islamic Primary School 23 23 100
BCC 16 16 100
Dar ul ilm 4 4 100
Dar ul ma’arif 42 41 97.6
Doha (wooton) 155 145 93.55
Institute of Islamic of secular Studies 30 28 93.33
Doha (port Louis) 41 38 92.68
Aisha Institute 23 19 82.61
332 312 93.97

Zareenah Bengah : «La réussite après l’effort»

La petite Zareenah Bengah (11 ans) fait la fierté de ses parents après sa réussite aux examens du PSAC.

Étudiante de l’école primaire Raoul Rivet, Zareenah nous explique qu’elle a fait beaucoup d’efforts et de sacrifices pour réussir. D’ailleurs, elle dit être redevable envers son institutrice Mme Maria et sa professeure de leçons particulières, Mme Rubainah, qui l’ont guidée vers le succès. Elle remercie son grand-père paternel qui a été à ses côtés pour les révisions de la langue ourdoue.

Zareenah remercie ses parents qui ne se sont épargné aucun effort pour qu’elle obtienne de très bons résultats. Son père, Kaleemullah Bengah, exprime sa fierté pour la réussite de sa fille et remercie la direction de l’école Raoul Rivet de même que tous ceux qui ont permis à sa fille de goûter au succès. Zareenah s’est vu attribuer la Pailles SSS pour poursuivre ses études secondaires.

Sawad Muthy : «Merci au Créateur pour son aide»

Malgré son jeune âge Sawad Muthy, 11 ans, le fils du travailleur social Salim Muthy, garde la tête sur les épaules et n’exprime pas une grande exubérance bien qu’il ait brillamment réussi aux examens du PSAC. « Je remercie le Créateur pour Son aide », se contente-t-il de nous dire. . Élève de l’école primaire Jules Koeïng, Sawad a obtenu 4 unités et son choix s’est porté sur la SSS Ébène pour entrer en Grade 7. Il explique qu’il a fait beaucoup de sacrifices. D’ailleurs, Salim Muthy indique que son fils s’est privé de téléphone portable et de télévision à l’approche des examens. Il dit aussi que Sawad a une grande volonté d’apprendre et ne rate pas ses cours de madrassah malgré son emploi du temps surchargé. Il remercie Mme Tanoo, l’institutrice de Sawad, qui avait décelé son potentiel.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Hamza Ameer et Bibi Ansoo

50 ans de vie commune – Hamza Ameer et Bibi Ansoo : une vie remplie de spiritualité

Les noces d’or constituent un évènement unique dans la vie d’un couple puisqu’elles signifient un …