jeudi , 24 septembre 2020
Daar-Ul-Aman Masjid de Phoenix

Daar-Ul-Aman Masjid de Phoenix : priorité à l’éducation islamique des enfants

Derrière l’histoire de la masjid Daar-Ul-Aman, se trouve un homme d’une grande simplicité. Il s’agit du Maulana Shah Ahmad Bashir Keenoo qui a beaucoup contribué à l’avancement de la communauté musulmane. Il a été à l’avant-plan du projet d’une société et celle de la masjid Daar-Ul-Aman. Avec la grâce du Créateur il a réussi à réaliser un de ses rêves.

Tout allait commencer dans les années 90. Après avoir obtenu un terrain a bail, le maulana Shah Ahmad Bashir Keenoo allait créer la société «Qadri Sunnee Circle » en 1990. Après quelque temps, il fut rejoint dans cette entreprise des plus nobles par Hajee Mamode Aniff Hosseny, Ali Hosseny, Parwez Barkatally, Yusuf Ally Latona, Swadeck Futloo entre autres.

Quelques années plus tard, l’idée lui vint de bâtir une masjid. Il en fit part aux membres de la société et dès lors des démarches furent entreprises. Après l’obtention de tous les documents, les travaux de construction allaient commencer.


Début de construction

La masjid se trouve dans la cour du Qadri Sunnee Circle à la route Royal, à Phoenix. C’est en 2002 que la première pierre fut posée et le premier coup de pioche donné. L’ouverture de la masjid eut lieu le premier jour du Ramadan de la même année. C’est le maulana Nazim Khedun qui dirigea la première namaz à l’heure du Maghrib.


Ouverture officielle de la masjid

L’ouverture officielle a été faite par le Dr Mohammed Ally Hussain Mahal Hashim le 20 octobre 2007 (8 Shawaal 1428). Une importante somme d’argent pour la construction de la masjid avait été en guise de donation.


Sermon du vendredi par le Maulana Bashir Keenoo

Durant son prêche, , le Maulana Bashir Keenoo a abordé différents sujets, notamment, l’obligation de chaque musulman de vivre dans l’obéissance d’Allah. «Imaginons un instant les difficultés que les mussalis rencontraient pour aller accomplir leurs swalaat. Les routes n’étaient pas en si bon état et il n’y avait pas de masjids un peu partout comme aujourd’hui. Certains devaient marcher des kilomètres pour aller à la masjid et ils le faisaient 5 fois par jour. Encore qu’ il n’y avait pas de lumière dans les rues. Cela démontre leur Imaan dans le Créateur et leur amour pour notre. Rassool. Cet exemple doit se transmettre de génération en génération », a-t-il laissé entendre.


Projet

La direction projette d’aménager une salle de prière pour les dames pour donner l’occasion à celles qui accompagnent leur époux de pouvoir elles aussi accomplir leurs prières a l’heure.


Centre pour les dames

La responsable du centre pour les dames est l’ustadine Banarally. Les dames se réunissent dans une salle que la direction a mise à leur disposition pour suivre un cours d’art culinaire et en même temps pour organiser leurs activités, dont des séances de Zik’r et la lecture du Coran. Elles font aussi leurs swalaat dans un lieu de prière qui a été mis à leur disposition.


Centre de jeunesse

C’est l’Imaam Muzaffar-Ul-Alam Keenoo qui est responsable des jeunes. Sa tâche consiste à encadrer les jeunes, en leur offrant des cours islamiques pour pouvoir faire face aux différents fléaux sociaux, principalement la toxicomanie.


Activités à la masjid

Chaque lundi apres la swalaat Esha, se tient un cours pour adultes. Le jeudi soir, après la tenue d’une causerie, est organisée une séance de Zik’r. La direction organise plusieurs programmes tout au long de l’année pour commémorer les grands événements religieux du calendrier islamique, comme le Yaum-un Nabi pendant le mois de Rabbi-ul-Awaal et Shabébaraat entre autres.


Activités pour les jeunes

L’Imam Muzaffar-Ul-Alam Keenoo a la responsabilité d’organiser à l’intention des jeunes des activités sociales, des sorties à la mer, des randonnées, des travaux bénévoles. Pour combattre la toxicomanie, des campagnes de sensibilisation sur les méfaits de la consommation de la drogue sont menées auprès d’autres jeunes.

Des activités sportives, dont des tournois de football sont aussi organisées dans le même but.


Cours à la madrassah : La madrassah offre des cours de Hifz, de Tajweed et de la lecture du Coran.


Aide aux démunis

Le Qadri Sunnee Circle vient en aide à des familles en difficulté. Ainsi une aide financière est accordée aux étudiants, aux personnes malades nécessitant un traitement prolongé et des soins particulièrement coûteux ou qui doivent subir une intervention chirurgicale à Maurice ou à l’étranger. Mais la priorité pour le président de la société, le maulana Bashir Keenoo, c’est l’enseignement de l’islam aux enfants.

Commentaires

A propos de Fareed Dean

Ceci peut vous intéresser

Exposition de tableaux : Hazra et Nazia inspirées par la Covid-19

Hazra Purdasy et Nazia Ramkoleea, deux professeures de dessin du collège Le Lycée Mauricien, exposent …