vendredi , 19 juillet 2019
Accueil / Actualités / Place d’Armes : manifestation contre l’homosexualité
homosexualité

Place d’Armes : manifestation contre l’homosexualité

Des manifestants se sont réunis hier après-midi à Port-Louis pour contrecarer la Marche des LGBT. Le Maulana Shamim Khodadin et Adil Baubooa sont intervenus pour ramener à l’ordre la foule qui scandait des slogans. « L’Islam est sans aucun doute la religion de paix, mais on ne peut permettre une telle dégradation sociale dans notre petite île où règne la paix », ont dit les chefs religieux. Le Maulana Shamim Khodadin a également soulevé le cas des mariages gays au Caudan dans le passé. La colère d’Allah a été ressentie la même nuit et les alentours ont été inondés.

La police était prête à intervenir en cas de dérapage. Les choses se sont calmées quand un surintendant de police a annoncé à la foule que le groupe des LGBT ne procèdera pas à la marche dans les rues de la capitale, quelque 150 personnes du mouvement Arc-en-ciel se sont réunies à l’intérieur du Caudan. Leur porte-parole a fait passer des messages, accompagnés de danses. Une dizaine de « bouncers » étaient aussi sur place pour les protéger.

Aadil Ameer Meea prend position

Le député du MMM, Aadil Ameer Meea, dit être contre la marche pacifique du Collectif Arc-en-Ciel des gays et des lesbiennes (LGBT). « De par ma conviction personnelle et religieuse, je me peux m’associer au collectif LGBT. Il n’y a pas de place dans l’Islam pour l’homosexualité. Dieu a créé Adam et Eve pour se procréer », précise-t-il. L’élu de la circonscription No 3 condamne fermement le post blasphématoire sur Facebook et demande à la police de sévir au plus vite contre son auteur dont le post, par ricochet, peut nuire à l’unité nationale. « J’ai été offusqué en voyant ce post qui associe le Créateur à l’homosexualité. C’est révoltant. C’est doublement condamnable. D’abord, c’est un ancien post paru quelques années de cela à l’étranger qui a été repris par un Mauricien provoquant une tension dans le pays. Dans une société multiraciale, on ne peut pas se permettre de porter préjudice à une section de la population. Notre tissu social est déjà fragile. Ensuite, cette même personne a utilisé un faux post. Plus d’un avaient cru que c’est l’œuvre de Radio Plus alors que ce n’est pas son poste officiel. Je me demande ce que la police attend pour mettre cette personne hors d’état de nuire et bloquer ce post », s’insurge-t-il.


Post  blasphématoire envers l’islam

Le post blasphématoire envers l’islam a été au centre de toutes les conversations durant la semaine et a été condamné dans presque toutes les mosquées de l’île par les imams. Une délégation représentant les associations musulmanes de toutes les écoles de pensée s’est rendue aux casernes centrales pour porter plainte au CCID et demander l’arrestation d’un certain Jean Fricain, l’auteur du post.

Faisons ressortir que lors d’une réunion dans la soirée de jeudi, une vingtaine des dirigeants de toutes les écoles de pensée, dont, Nissar Ramtoola de la Jummah mosque, Jamshid Tarsoo, Siddick Bhundun, le maulana Keenoo, le maulana Kazi, le maulana Haroon Assen, le maulana Shamim Khodadin, Zubeid Kurmally, Cassam Wahedally, Aadil Baubooa et plusieurs autres responsables d’associations islamiques ont évoqué ce sujet. Ils ont tous fustigé l’acte irresponsable et irréfléchi de certains groupes qui provoquent les musulmans durant le mois de ramadan. Ils ont appelé au calme et à la vigilance afin de ne pas tomber dans le piège de la provocation. Cette rencontre des dirigeants des différentes écoles de pensée réjouit au plus haut point son initiateur qui pense que l’unité au sein de la communauté musulmane n’est pas utopique.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Salsabil

Zanjabeel Co Ltd à GRNO : Salsabil, une marque populaire dans la cuisine mauricienne

Cela fait déjà 24 ans que les épices Salsabil donnent du goût à vos plats …