vendredi , 30 septembre 2022

Outstanding Cambridge Learner Awards : ces «Top Achievers» qui font honneur au pays

Les récipiendaires mauriciens de la 14e édition des « Outstanding Cambridge Learner Awards » ont reçu leur prix, mardi 6 septembre, lors d’une cérémonie officielle organisée par le Mauritius Examinations Syndicate, au Mahatma Gandhi Institute de Moka. 121 étudiants avaient participé au Cambridge Assessment International Education (CAIE) en 2021 et plusieurs d’entre eux ont décroché le Cambridge Top in the World Award, le Cambridge Top in Mauritius Award ou encore le High Achievement Award. STAR a rencontré quelques « Top Achievers ».

Hannah Bibi Aarfah Emambocus, Top in the World dans deux matières : «Le rôle des parents est primordial»

Tout le monde veut réussir dans la vie mais le succès n’est pas inné et la réussite ne viendra pas sans effort. C’est l’avis de Hannah Bibi Aarfah Emambocus, étudiante au collège Dr Maurice Curé qui a décroché le Top in the World Award dans deux matières notamment en Computer Studies et chimie lors des examens du School Certificate (SC) en juin 2021.

La jeune étudiante fait la fierté de son établissement scolaire mais aussi de ses parents qui, dit-elle, ont grandement contribué à son succès. Classée Top in the World dans deux matières différentes n’est pas donné à tout le monde surtout en prenant en considération les difficultés rencontrées en 2021 suite à la pandémie de Covid-19 où les étudiants ont dû travailler en ligne à la maison loin des enseignants. Mais pour Hannah Emambocus, « la persévérance a été le moteur de la réussite  » et elle a atteint son but en sachant optimiser son temps malgré les contraintes. En dépit de cette prouesse académique, elle garde la tête sur les épaules et continue de travailler dur. « Je prends du plaisir à apprendre, à m’instruire constamment, car j’estime que la véritable éducation consiste à tirer le meilleur de soi-même tout en redoublant d’efforts », avance-t-elle.

Hannah Bibi Emambocus laisse entendre qu’elle ne s’attendait pas à décrocher le Top in the World Award dans deux matières, car elle avait l’espoir qu’elle serait classée Top in Mauritius. « Je suis, cela dit, très contente, car cela va peut-être m’ouvrir les portes du succès dans les années à venir », confie-t-elle. Quand on lui demande si elle ambitionne de devenir lauréate en HSC, elle nous répond avec le sourire  : « mo laisse ça dan lamé mo Créateur. C’est Li ki décide tou.  » Toutefois, elle confie qu’elle compte mettre les bouchées doubles pour bien travailler lors des examens à venir et pour continuer à faire la fierté de ses parents.

Encadrement parental

Hannah Bibi Emambocus rend hommage à ses parents dont son père Ajmal Emambocus, directeur d’une compagnie, qui l’a tout le temps accompagnée à ses leçons particulières, et sa mère Razia Emambocus, éducatrice de Computer Studies au collège. « Ma maman m’a grandement aidée depuis que j’étais en Grade 9. Elle m’a conseillée et encadrée jusqu’à la dernière minute. Le rôle des parents est primordial surtout en période d’examens », soutient la Top Achiever. Elle se rappelle que pour les examens, elle suivait un emploi du temps avec discipline afin de pouvoir maintenir un bon équilibre entre les études et les loisirs. « Je conseille aux étudiants qui vont prendre part aux examens de toujours mettre l’accent sur la discipline que ce soit pour vos révisions ou les leçons », dit-elle.

Soulignons que Hannah Bibi Aarfah Emambocus a fait ses études primaires à l’école RCA Philippe Rivalland et après avoir décroché 6 unités au PSAC, elle a été admise au collège Dr Maurice Curé. Aux examens du SC, elle a obtenu 6 A+. En dehors des études, elle adore la lecture et la pâtisserie ainsi que les sorties en famille. La spiritualité occupe aussi une place importante dans sa vie et elle souhaite accomplir l’Umrah ou le Hadj dans un proche avenir. Hannah Emambocus remercie ses parents, son frère et sa sœur, ses grands-parents, ses enseignants et tous ses amis.

Ali Abbas Dossa Top in the World en économie

Ali Abbas Dossa, étudiant du collège Saint-Esprit à Quatre-Bornes, s’est classé Top in the World en Economics lors des examens du School Certificate en 2021. Pour pouvoir réaliser un tel exploit, il est d’avis que le soutien des enseignants, des parents et des amis est essentiel. Malgré cette brillante performance, il fait preuve d’une humilité saisissante et estime qu’il doit se préparer en vue des examens du HSC qui sont d’un niveau supérieur. Plus tard, il aimerait faire des études en Marketing Management à l’étranger et souhaite avoir une meilleure ouverture afin d’acquérir de l’expérience pour la suite de sa carrière.

Selon ses amis du collège, Ali Abbas Dossa est un étudiant très appliqué et il aime faire des recherches pour mieux comprendre les concepts dans les différentes matières qu’il étudie. Comme tous les jeunes de son âge, le Top Achiever aime le sport et adore les conversations entre amis durant la récréation. Ses proches amis du collège souhaitent qu’Ali Abbas Dossa soit lauréat du collège, car pour eux, il mérite une telle consécration pour tous ses efforts consentis.

Suhail Thawkalkan, Top in the World en littérature anglaise : «C’est Allah qui m’a guidé»

Mohamud Suhail An-Naas Hussain Thawkalkan, étudiant au collège Royal de Curepipe, fait la fierté de l’île Maurice et de son collège. Le jeune homme est Top in the World en littérature anglaise lors des examens du School Certificate de 2021. Il n’est pas donné à n’importe qui de se hisser sur le toit du monde dans cette matière surtout en prenant en considération le contexte dans lequel se sont tenues ces épreuves l’année dernière. En outre, Suhail Thawkalkan a décroché 6 unités aux examens du SC.

D’emblée, il nous dit qu’il a été agréablement surpris de découvrir qu’il s’est classé premier au niveau national en littérature anglaise mais la surprise fut encore plus belle lorsqu’il a appris qu’il a également décroché le Top in the World Award. « Je suis certain que c’est Allah qui m’a guidé lors des examens et c’est grâce à Ses faveurs que je fais la fierté de mon pays, de mon collège et de mes parents  », confie-t-il avec beaucoup d’humilité. D’ailleurs, Suhail Thawkalkan ne cache pas sa proximité avec son Créateur et il a déjà accompli le Hadj et l’Umrah. « Ce succès ne serait pas possible sans Allah », affirme-t-il. Il ajoute que durant son parcours académique, il s’inspirait toujours des valeurs et des principes du prophète Muhammad (pssl).

Suhail Thawkalkan est d’avis que l’année scolaire 2020-2021 avait été difficile, car il a dû s’adapter comme ses amis aux cours en ligne. Il exprime de ce fait sa gratitude envers ses professeurs et ses parents qui ont été présents pour le soutenir. « C’est grâce à la motivation de nos éducateurs que le collège Royal de Curepipe a réalisé une performance exceptionnelle lors des examens du School Certificate, la majorité des élèves ayant décroché 6 unités  », laisse-t-il entendre. Pour le récipiendaire du Top in the World Award, il n’y a pas de recette magique pour réussir aux examens. « Il faut faire preuve de sérieux, être discipliné et suivre les consignes des professeurs. Il ne faut surtout pas attendre la dernière minute pour commencer à réviser », précise-t-il.

Par ailleurs, Suhail Thawkalkan soutient qu’il s’est fixé comme objectif et ce, peu importe son choix de carrière, d’être la voix des sans voix, des SDF et des marginaux, et il veut rester à l’écoute des démunis de la société. « Je souhaite voir l’implication des jeunes dans des projets caritatifs pour atténuer la souffrance de ceux qui doivent lutter pour nourrir leurs enfants », ambitionne-t-il et d’ajouter qu’il se désole du comportement infect de certains jeunes qui ne fait pas honneur au pays.

À la question de savoir s’il aspire à être lauréat, Suhail Thawkalkan nous dit : « Allah ki deside ki sanla li envi fer honeur ek nou la nou aksepte So desizion. » N’empêche qu’il ne compte pas baisser les bras et fera tout pour espérer briller. Le Top Achiever remercie ses amis, ainsi que le recteur Vikash Ramdonee, tout le personnel du collège en particulier Madame Gunesh et Miss Fugurally. Il a une pensée spéciale pour son père, Muhammad Haleel Thawkalkan, policier à la retraite, sa mère, Shafida Thawkalkan, Nursing Officer, et son petit frère Shaheer ainsi que pour ses grands-parents.

Top in Mauritius Award : le collège Doha se démarque

Les confettis de gloire continuent de pleuvoir sur le collège Doha après la brillante performance de trois étudiants qui se sont classés Top in Mauritius lors des examens du School Certificate et du Higher School Certificate en 2021.

En effet, Ayman Joomun a décroché le Top in Mauritius Award dans deux matières notamment Arabic et Design & Technology en SC. Du côté des filles, Tasneem Bibi Soodhoo est Top in Mauritius en Art & Design aux examens de A-Level tandis que Mubeenah Bibi Dilmahomed est Top in Mauritius en Islamic Studies en SC. D’ailleurs, le Mauritius Examination Syndicate (MES), émerveillé par le tableau présenté par Tasneem Bibi Soodhoo, l’a offert à la ministre de l’Éducation comme souvenir le jour de la présentation des Awards.

Osman Jamboccus, recteur du collège Doha, nous confie que ses trois étudiants ont montré encore une fois que « le collège regorge d’étudiants de grandes qualités ». « Si Dieu le veut, ils seront parmi les lauréats ou les classés », dit-il. Le recteur tient à remercier les enseignants pour leurs efforts et aussi le management du collège qui fait un travail formidable afin de propulser les étudiants sur la voie du succès. Le collège Doha, poursuit M. Jamboccus, est une institution qui a toujours favorisé l’excellence et les enseignants, que ce soit du côté des garçons ou des filles, ont adhérer à la vision de la direction qui consiste à faire flotter haut le drapeau du collège.

Osman Jamboccus est d’avis qu’il est assez rare qu’un étudiant soit Top in Mauritius dans deux matières différentes, ce qui prouve, dit-il, que le collège Doha est une institution de haute qualité qui continue à grimper dans la hiérarchie des meilleurs établissements scolaires de l’île Maurice.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Enveloppe remplie d’argent ramassée dans la rue : Roukman Buckseehosen retourne la somme à son propriétaire

Malgré les cas de vol et d’escroquerie qui prennent de plus en plus d’ampleur à …