lundi , 8 août 2022

Nos ennemis (suite et fin)

Aboû Houraïrah (ra) rapporte que le Prophète d’Allâh (saw) a dit: « L’homme est sur la religion de son ami proche, ainsi que l’un d’entre vous regarde qui il prend comme ami proche. » Rapporté par Aboû Dâoûd n°4833.

Il est donc nécessaire au croyant de bien choisir ses amis intimes afin que ces derniers ne soient pas un obstacle à son émancipation spirituelle. Voici le quatrième et le cinquième ennemis du musulman.

  • La mauvaise compagnie

Le Messager d’Allâh (saw) cite en parabole la compagnie d’un homme pieux et d’une mauvaise personne :Aboû Moûsâ al-Ach’arî (ra) rapporte que le Prophète d’Allâh (saw) a dit : « La compagnie de l’homme pieux et celle de l’homme mauvais sont respectivement comparables à celles du parfumeur et du forgeron. Pour le parfumeur, soit il te donne du parfum, soit tu en achètes, soit tu sens une bonne odeur en sa compagnie. Pour le forgeron, soit il brûle (le bout de) ton habit, soit tu sens une mauvaise odeur en sa compagnie. » Rapporté par Boukhârî et Mouslim.

On voit à travers ces deux Ahâdîths l’importance de choisir de bons amis et de se protéger des personnes toxiques. Le Tout Clément cite dans les versets suivants les conséquences de la mauvaise compagnie, elle a un impact aussi bien dans ce monde et dans l’autre :

« Le jour où l’injuste se mordra les deux mains et dira: « [Hélas pour moi !] Si seulement j’avaissuivi le chemin avec le Messager !

Malheur à moi ! Hélas ! Si seulement je n’avais pas pris «un tel» pour ami (proche, intime) !

Il m’a, en effet, égaré loin du rappel [le Coran], après qu’il me soit parvenu». Et le Diable déserte l’homme (après l’avoir tenté). »

Soûrah Le Discernement, versets 27, 28 et 29.

La cause de la révélation de ces versets :

‘Ouqbah ibn Abî Mou’ît était un chef mecquois. Lorsqu’il retournait de voyage, il avait l’habitude d’inviter ses amis proches pour un repas. Lors d’un de ces repas, il invita également Muhammad (saw). Le Messager d’Allâh (saw) ne voulait pas manger si ‘Ouqbah ne devînt pas musulman; ce dernier accepta alors d’embrasser l’Islam.

Quelques jours après, ‘Ouqbah rencontra son meilleur ami Oubeï ibn Khalaf et lui informa de sa conversion. Ce dernier devînt furieux et menaça de briser leur amitié s’il ne renonçait pas à l’Islam; il lui demanda de se rendre auprès de Muhammad (saw) et de cracher sur son visage. ‘Ouqbah suivit les mauvais conseils de son meilleur ami. C’est à la suite de cet incident que les versets cités plus haut ont été révélés.

Les savants expliquent que ces versets ne s’adressent pas uniquement à ces deux personnes, mais à toute personne qui choisit d’avoir des mauvaises fréquentations. [Source Tafsîr Al Baghawî et Ma’âriful-Qour’âne]. La mauvaise compagnie peut donc nous jouer un mauvais tour, détruit notre spiritualité, notre relation avec Allâh, parfois elle détruit un couple, une famille etc.

Elle peut nous faire tomber dans les grands péchés, l’alcool, la drogue, le vol l’adultère, la débauche, la désobéissance envers son Créateur, la médisance, les mauvaises pensées, les mensonges, les disputes, etc. Si l’homme souhaite avancer vers Allâh et veut se protéger ainsi que sa famille, ses amis de la perdition et du feu de la Géhenne, il lui incombe de faire très attention à ses fréquentations, surtout aux personnes toxiques.

Il faudra qu’il choisisse la bonne compagnie, celle des vrais pieux, afin qu’ils s’encouragent mutuellement à faire le bien, et cela avec sagesse, douceur, compassion, amour et connaissance religieuse …

« Entraidez-vous dans l’accomplissement des bonnes œuvres et de la piété. »

Soûrah La Table servie, verset  2.

… une telle compagnie qui va le booster à acquérir la vraie piété, la sincérité, l’humilité, l’honnêteté, la vérité, l’amour et la crainte envers Allâh, la noblesse de caractère, la science religieuse, à maîtriser ses yeux, ses mains, son esprit, sa colère, à purifier son cœur, à abandonner les péchés, etc.

  • Nos mauvaises habitudes

Aboû Abdoul Rahmân Mou’âdh Ibn Jabal (ra) rapporte que le Messager d’Allâh (saw) a dit : « Craignez Allâh où que vous soyez et faites suivre la mauvaise action d’une bonne œuvre qui l’effacera, et ayez un bon comportement envers les gens. » Rapporté par Tirmidhî no 1988.

Les mauvaises habitudes empêchent l’homme d’avancer vers Allâh, nuisent à sa spiritualité; parfois elles deviennent même une addiction, dérangent et nuisent son entourage. Parfois, elles entraînent la procrastination (remettre à plus tard).

Il faut se corriger et se débarrasser impérativement des mauvaises habitudes en ayant la volonté, le courage, en prenant des bonnes résolutions, en faisant des bonnes actions, en demandant à Allâh de nous aider à perdre ces mauvaises habitudes.

Qu’Allâh Ta’âla nous accorde Sa protection face à ces ennemis.

Maulana Zakaria Patel

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

La miséricorde du Prophète (SAW) envers les enfants et les ignorants

Être miséricordieux n’était pas chez Muhammad (saw) qu’un simple caractère qu’il aurait reçu à la …