jeudi , 19 septembre 2019
Accueil / Actualités / Metro Express: le Mauricio séduit
Metro Express

Metro Express: le Mauricio séduit

« C’est un nouveau chapitre de l’histoire. Notre rêve devient réalité ». C’est en ces termes que le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a accueilli l’arrivée des premiers wagons, Urbos 100, au Quai No 4 du port le jeudi 4 juillet. Le chef du gouvernement a annoncé que les passagers voyageront gratuitement pendant une certaine période. « Les travaux pour le Metro Express entre Rose-Hill et Port-Louis sont complétés à 80% », a laissé entendre le Premier ministre. Selon lui, le Metro Express sera opérationnel fin septembre ou début d’octobre. « On travaille déjà sur l’extension des nouvelles lignes de métro. On souhaite que le train rallie plusieurs endroits de Maurice », a également souligné le chef du gouvernement. La rame de métro peut accueillir 307 passagers à son bord, dont 78 places assises.

Au lendemain de son débarquement, le Light Rail Vehicle (LRV) a été transporté au dépôt de Richelieu qui  servira pour la formation des Train Captains dont la partie théorique des cours est presque terminée. Comprenant sept wagons, le LRV sera assemblé et testé à l’Operation Control Centre par des professionnels de la firme singapourienne (Singapore Mass Rapid Transit). Un soft launch du Metro Express est prévu vers la fin de septembre ou le début du mois d’octobre.  Trois autres rames sont attendues vers la fin du mois d’août pour d’autres batteries de tests avant le pré-lancement.

Yusuf Serally de MS Warehousing and Logistic Ltd : «Un défi pour transporter les LRV»

Yusuf Serally
Yusuf Serally (à g.)

C’est la compagnie MS Warehousing and Logistic Ltd, sise à Arsenal, qui a décroché le contrat pour transporter tous les Light Rail Vehicle (LRV) du port de Port-Louis jusqu’au dépôt de Riche-Lieu. Pour Yusuf Serally, le directeur de la compagnie, ce travail a été un grand défi à relever pour lui et ses travailleurs pour transporter ce premier Light Rail Vehicle. « On a pris plus de temps pour effectuer le transfert car on a transporté les véhicules en trois voyages. Le Light Rail Vehicle est estimé à Rs 150 millions et ainsi on doit être très prudent en le transportant », confie Yusuf Serally.

En fait, la compagnie a importé trois remorques spéciales de Chine pour cette fonction mais ils tardent pour arriver à Maurice. Entretemps, la compagnie a dû utiliser des remorques locales pour transporter les premiers Light Rail Vehicle. « Autre problème qu’on a rencontré, c’est d’utiliser un low-bed trailer à cause de sa hauteur », ajoute-t-il.

Le directeur de MS Warehousing and Logistic Ltd tient à remercier le Créateur pour l’avoir aidé. À l’avenir, la compagnie aura la responsabilité de transporter 18 véhicules supplémentaires et cela se fera en 54 voyages. Au total, quinze travailleurs étaient impliqués.

Caméras CCTV, wifi, climatiseur…

Le Metro Express, un Urbos 100 3ème génération, a été conçu par la société espagnole Construcciones y Auxiliar de Ferrocarrile (CAF), lequel est 100% low flow, bidirectionnel et est composé de 7 wagons avec 5 double leaf doors de chaque côté. Le Metro Express est équipé de caméras CCTV, de climatiseurs et de wifi. À ce jour, 80% des travaux ont été complétés sur le tracé Port-Louis – Rose-Hill. Le dépôt se trouvant à Richelieu comprend l’Operations Control Centre (OCC) et le bâtiment de maintenance.

GRNW Metro Bridge : La dernière poutre posée

Le nouveau pont construit à Grand-Riviere-Nord-Ouest dans le cadre du projet Metro Express entame sa phase finale. La dernière poutre a été placée sur le pont long de 249 mètres, le jeudi 4 juillet.

Pendant que le premier train, appelé Mauricio, foulait le sol mauricien au Quai 4 au port à Port-Louis, au même moment, les ouvriers de Larsen & Toubro s’affairaient à placer la dernière poutre sur le GRNW Metro Bridge. Ce pont, dont les travaux ont débuté il y a un an, fait partie du tracé de 26  km du Metro Express entre Port-Louis et Curepipe. « Les travaux vont se poursuivre durant quelques semaines encore avec notamment la pose des rails et les travaux d’électrification », fait ressortir Nausheen Aullybux, responsable de communication à Larsen & Toubro.

Le GRNW Metro Bridge a été construit à une quinzaine de mètres de l’ancien pont en acier. Mesurant 248.75 mètres de long, le pont est soutenu grâce à 10 piliers en béton de 2,5 mètres de diamètre chacun pour des hauteurs variant entre 5 et 7 mètres, sur lesquels sont venues se poser 36 poutres.

Déviations routières

Une série de déviations a été mise en place par les autorités dans le cadre des travaux du Metro Express, notamment à Port-Louis, Rose-Hill et prochainement à Beau-Bassin.

Port-Louis : Rue Mgr Leen

La prudence est recommandée aux automobilistes empruntant la rue Mgr Leen à Port-Louis. Depuis le samedi 6 juillet 2019 et ce, pour les six prochaines semaines, les usagers de la route devront emprunter un by-pass aménagé par les autorités au niveau de l’ancienne école gouvernementale. En cause, des travaux sur la rue Mgr Leen à proximité de la rue Augousty.

Rose-Hill : Rue Malartic

Durant les cinq prochaines semaines, les automobilistes ne pourront emprunter la rue Malartic pour rallier la rue Vandermeersch, et vice versa. En cause, des travaux qui vont avoir lieu à l’intersection des rues Malartic et Vandermeersch. Les autorités demandent aux automobilistes d’emprunter la rue Reverend Lebrun pour rallier la rue Vandermeersch ou le Port-Louis/St Jean Road (A1).

Beau-Bassin : Rue Pope Hennessy

Des travaux auront lieu bientôt à l’intersection des rues Pope Hennessy et Nelson Mandela et dureront quelque 6 semaines. Les autorités concernées travaillent encore sur un plan de déviation qui sera communiqué ultérieurement.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Pravind Jugnauth

Pravind Jugnauth : «Nos jeunes sont notre richesse»

Inclure les jeunes dans le développement du pays. C’est le souhait exprimé par Pravind Jugnauth …