jeudi , 21 novembre 2019
Accueil / People / Me Mohammud Zahid Nazurally avocat et travailleur social : «Le métier d’avocat n’est pas réservé à l’élite»
Mohammud Zahid Nazurally

Me Mohammud Zahid Nazurally avocat et travailleur social : «Le métier d’avocat n’est pas réservé à l’élite»

Mohammud Zahid Nazurally, originaire de Mont Ida n’est pas né avec une cuillière d’argent dans la bouche. Grâce à sa perséverance et son honnêteté il s’est fait un nom dans la proféssion légale et il est respecté par ses confrères pour son humilité.

Zahid Nazurally porte une double casquette. Il est avocat et travailleur social dans l’est du pays.  La Clean Mind Association dont il est membre est composée de professionnels du barreau et de jeunes étudiants en droit qui  oeuvrent pour la paix dans le pays et dans le monde. D’ailleurs, l’association a  déjà organisé deux marches en  faveur de la paix à Médine et Bel Air. Zahid et son équipe avaient invité plusieurs chefs religieux pour faire passer un message de paix. Bientôt l’association invitera des artistes locaux pour chanter des chansons avec des thèmes liés à la paix lors d’un  concert qui aura lieu à Trou d’Eau Douce.

Une campagne de sécurité routière sera aussi organisée bientôt sous le thème : « Sorti bonheur, roule avec douceur, arrive avec splendeur». Cette activité sera organisée en collaboration avec le Community Policing de la région de l’est.

Zahid Nazurally est aussi engagé dans des activités religieuses au niveau de la musjid Quwattul-Islam de Mont Ida. Bien souvent il offre ses services gratuitement aux habitants de la région et offre aussi son assistance  aux musssalis de Montagne Blanche comme conseiller juridique. Durant le mois de Ramadan il s’est fait un devoir de distribuer des fruits aux Muttakifs durant les dix derniers jours.

Zahid parle couramment l’anglais, le français, l’ourdou et le bhojpuri. D’ailleurs aux examens de la HSC il s’était classé 5ème en langue ourdoue au niveau national.

En 2018 il a accompli l’umrah et a savouré ces moments inoubliables passés à Makka et Madina. Il dira que très peu de nourriture suffit pour avoir la tranquillité d’esprit et la paix intérieure.

Zahid a des grands projets en tête. D’abord, il compte mettre sur pied un centre de réhabilitation intégré pour les toxicomanes qui seront suivis par des médecins. Ils auront droit à une formation  à un métier et auront la possibilité de décrocher un emploi dans un village intégré pour reprendre leur place dans la société.

Son deuxième projet consiste à mettre sur pied un centre de rencontres pour les personnes âgées avec des facilités  récréatives.

Une salle de musculation est déjà opérationnelle chez lui et chaque après-midi des jeunes du quartier viennent s’y entraîner. Zahid pratique aussi la natation et le snorkeling à ses heures libres.

Il remercie le Créateur de lui avoir donné la vie et de lui avoir permis d’être ce qu’il est aujourd’hui. Zahid  prend le prophète Muhammad (pssl) comme exemple complet dans la vie. Il remercie ses parents et tous ceux qu’il a côtoyés dans sa vie.

 Fiche signalétique

Zahid Nazurally est né à Mont Ida dans l’est du pays. Issu d’une famille modeste composée de son père, Azad, de sa mère, Mimma, et dd son frère, Reezwan, qui  dentiste de profession, il a connu une enfance normale.  Il rend hommage à ses parents qui lui ont inculqué la notion du respect du plus petit au plus grand et qui ont fait des sacrifices énormes pour que lui et son frère soient des professionnels dans la vie. Zahid a fréquenté l’école primaire Rajiv Gandhi et le Mahatma Gandhi Institute. Après de très bons résultats en HSC, il met le cap sur l’Angleterre et s’inscrit  à l’université de Liverpool pour des études de droit. C’était le rêve de son père de le voir porter la toge d’avocat pour venir en aide aux gens qui n’ont pas les moyens.

Après être resté de 2002 à 2005 à l’université de Liverpool,  il rejoint l’université de Cardiff pour son Master.  En 2009 il retourne au bercail et rejoint l’étude de Me Rashad Daureeawoo pour son pupillage. Me Nazurally dit qu’il vient d’une famille modeste et qu’il a fait beaucoup d’efforts pour se situer dans sa profession. Il laisse entendre que son expérience personnelle  l’aide à prodiguer des conseils aux jeunes qui viennent de se joindre à la profession. D’ailleurs, depuis ces 4 dernières années, il a aménagé un espace dans son bureau pour les étudiants en droit.  « Il y a de la place pour tout le monde et le métier d’avocat n’est pas réservé à l’élite. Il faut beaucoup de persévérance et de sacrifices dans ce métier », dit-il. Pour Me Nazurally, l’argent n’est pas une fin en soi. Souvent ses services sont retenus par des gens qui n’ont pas les moyens de payer un avocat pour les représenter en cour surtout dans les affaires de violence domestique. L’important pour lui est que justice soit faite.

Commentaires

A propos de Rahim Murtuza

Ceci peut vous intéresser

Fadilah Mooraby

Fadilah Mooraby lance son second livre à Londres : les Anglaises de plus en plus attirées par la cuisine mauricienne

La célèbre chef cuisinière, Fadilah Mooraby, ne finit pas de faire parler d’elle. Le samedi …