dimanche , 28 novembre 2021

Mahmad Soogund est atteint d’une tumeur au cerveau : un médecin refuse de le faire passer devant le board médical

Partir à l’étranger pour se faire soigner n’est pas un séjour touristique surtout quand le patient a besoin de subir une intervention chirurgicale d’urgence pour se faire enlever une tumeur au cerveau.

C’est ce que veut faire comprendre la famille Soogund à un médecin du ministère de la Santé qui aurait refusé catégoriquement de faire passer Mahmad Dinally Soogund, 52 ans, devant un board médical pour qu’il puisse bénéficier d’une aide financière pour se faire soigner à l’étranger.

Selon son épouse, Mahmad ressentait des douleurs à la tête depuis le mois de novembre de l’année dernière. À l’hôpital, plusieurs médecins lui ont prescrit des médicaments antidouleur sans lui faire passer un scanner. Au mois de mars 2021, son cas se complique et il n’arrive pas à marcher. Il passe une MRI cérébrale qui toutefois ne détecte rien d’anormal. On lui fait alors passer une biopsie. Le rapport confirme qu’il est atteint d’une tumeur de grade II. Une autre IRM est effectuée dans une clinique privée et envoyée en Inde. Le neurologue indien envoie son rapport et fait comprendre qu’il ne fallait pas toucher à la tumeur, car la biopsie a compliqué le cas et un cancer de grade IV s’est formé. Il recommande que le patient soit transféré d’urgence en Inde pour se faire opérer.

Mahmad Soogund est un policier affecté au CID de Vacoas et son salaire ne suffira pas pour couvrir les frais de l’opération et de l’hébergement en Inde. Or, le ministère de la Santé, par le biais d’un médecin, aurait refusé de le faire passer devant le board médical malgré l’insistance de la famille. Selon son épouse, malgré le rapport d’un spécialiste de la Grande péninsule qui a certifié que le cas du malade est compliqué et que seulement en Inde l’opération pourra le sauver, le médecin mauricien n’a rien voulu entendre et lui a adressé des paroles qui lui ont glacé le sang. « Li dire moi amène li lacaze, li pena aukaine traitement pou fer et li pou reste deux mois pou vivre  », dit-elle.

Malgré cela, sa famille n’a pas baissé les bras et a entamé des démarches pour qu’il se rende en Inde. Selon le Dr Rahul Gupta, directeur du département de neurochirurgie à l’hôpital Fortis Noida, le patient est atteint d’une tumeur cérébrale de très grande taille. «The patient has large brain tumour and need surgery in the form of craniotomy and excision of tumour. Patient may require post-operative radiotherapy also», peut-on lire dans le rapport le concernant. Le patient aura à séjourner pendant 6 jours à l’hôpital et il devra rester en Inde de 8 à 10 semaines au moins pour suivre les autres thérapies.

Les frais de l’opération et du séjour en Inde vont coûter au moins un million de roupies. L’épouse du malade laisse entendre que l’état de santé de Mahmad nécessite des soins d’urgence et qu’il doit partir cette semaine en attendant que la famille réunisse la somme nécessaire. Elle lance un appel à des Mauriciens pour contribuer à réunir la somme nécessaire pour payer les frais de l’opération et du séjour de son époux et du sien en Inde.

Vous pouvez verser votre contribution au numéro de compte suivant à la SBM : 03110100051442.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Restriction dans les lieux de culte : «Inacceptable», martèle Paul Bérenger

«Inacceptable. C’est le cafouillage total. Que cessent les incompétences successives de ce gouvernement. Kailash Jagutpal …