mardi , 29 septembre 2020
Saïd Mungleea

Dix jours après sa disparition : Saïd Mungleea retrouvé sans vie dans un hôpital à Madina

Saïd Mungleea, 62 ans, parti accomplir le hadj en Arabie saoudite avec son épouse le 4 août dernier, était porté disparu depuis une dizaine de jours. Il a été retrouvé dans un hôpital à Médine, le mercredi 5 septembre. L’identification a été faite par son épouse qui avait prolongé son séjour sur le sol saoudien pour le retrouver.

À la demeure du défunt à Bon Accueil, c’est la consternation. On a appris cette triste nouvelle via un appel téléphonique de M. Iqbal Elahee du Kaafila Travel Tours. Les deux enfants du couple Mungleea sont inconsolables.

Said Munglea et son épouse avaient quitté Maurice le 4 août au sein du premier contingent des hadjees en partance pour la Terre sainte. Tout s’était très bien passé pour eux et ils ont pu accomplir tous les rites du hadj. Ce n’est que quelques heures après le pèlerinage que Saïd Mungleea,  sans doute pris d’un malaise, s’était égaré dans une foule. Depuis, son épouse et sa famille n’avaient plus de nouvelles de lui. Les jours passaient et l’angoisse ne cessait de croître. Les démarches pour le retrouver ont été entreprises par le groupe Kaafila, le député Showkutally Soodhun et les autorités saoudiennes le premier jour même de la disparition du sexagénaire.

Ces derniers jours ont été éprouvants pour la famille Mungleea. Les tentatives d’entrer en contact avec le disparu étaient vaines vu qu’il n’avait aucun téléphone portable et aucune pièce d’identification sur lui.  Pendant le pèlerinage, toutes les communications entre la famille et lui ont été faites à travers M. Iqbal Elahee. Le dernier contact de la famille à Maurice avec Saïd Mungleea remonte au 26 août.

Recherches vaines

Sameema, la fille du défunt, nous indique que son père était diabétique et était sous traitement médical. Elle laisse entendre que le jour de sa disparition, il n’avait pas ses médicaments en sa possession.  Ce qui expliquerait, selon elle, le malaise qu’il aurait ressenti. Elle attribue aussi l’insuccès des recherches  aux bousculades qu’il y avait.  « Kan so diabète baisser li gagne une ti pe blank. Kan lin sorti lin aller tout de suite ban agent in al rode li me pan trouve li acoz trop beaucoup la foule. Zot in continué rodé et mo papa in continué marcher. Peut-être ki ene dimun in leve li in amène li l’hôpital », nous a expliqué Sameema Mungleea.

« C’est triste mais je suis fier que mon père a rendu son dernier soupir à Madina. Tout s’était bien passé. Il a pu accomplir tous les rites du hadj. Le jour de sa disparition, mon père portait son ihraam », a fait ressortir Sameer, le fils du défunt.

Sameer Mungleea tient à remercier Showkutally Soodhun pour avoir tout de suite entamé les démarches pour retracer son père. « Il a contacté les autorités saoudiennes qui à leur tour ont contacté tous les hôpitaux de la région pour avoir les nouvelles de mon père. Je tiens à remercier le gouvernement mauricien, les autorités saoudiennes, l’ICC, les membres du Kaafila Travel Tours, M. Showkutally Soodhun et M. Iqbal Elahee pour leur soutien dans ces moments difficiles », dit-il encore

Cause exacte du décès inconnue

Contacté, Feroz Radim du Kaafila Travel Tours, nous a indiqué que M. Iqbal Elahee, le leader du groupe, est toujours en Arabie saoudite en compagnie de l’épouse de Saïd Mungleea. Il entamait toujours les démarches pour les funérailles du défunt. « Les procédures prendront encore un peu de temps parce qu’il n’a pas été confirmé si le corps a été découvert près de la ville de Médine et a été transporté dans un hôpital ou si ce dernier s’est présenté à cet hôpital et y est décédé par la suite. C’est le personnel de cet hôpital qui a informé les autorités du décès d’une personne non identifiée. Jusqu’à maintenant, la cause exacte de la mort de Saïd Mungleea demeure inconnue. Il se peut que le corps soit autopsié mais rien n’est encore confirmé. Si tous les documents sont en règle, les funérailles pourraient avoir lieu aujourd’hui », nous a dit notre interlocuteur.

Le « namaz janaaza » aura lieu à la masjid Al Nabawi en Arabie saoudite et le défunt sera inhumé au cimetière Jannat-ul-Baqi situé à Madina.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Adjoint au maire de Beau-Bassin/Rose-Hill : Nazir Junggee prône une politique participative des citadins

Nazir Mohamad Ameen Junggee a été choisi comme adjoint au maire de la ville de …