lundi , 21 octobre 2019
Accueil / Actualités / Les bouchers réclament une baisse des prix
080817_boeuf

Les bouchers réclament une baisse des prix

L’arrivée d’un deuxième opérateur, à savoir Agro-boss Feedlot Co. Ltd dans l’importation du bétail est favorablement accueillie par les bouchers. Ces derniers espèrent surtout que cela engendrera une baisse du prix de la viande, actuellement fixé à Rs 127.50 le kilo.

C’est le cas notamment de Salman N., boucher depuis 25 ans à Curepipe. Il considère que le prix auquel les bouchers achètent la viande à travers la Mauritius Meat Authority (MMA) est exorbitant. Celui-ci est fixé à Rs 127.50 le kilo. « Beaucoup de Mauriciens sont passés à la viande frigorifiée à cause du prix outrancier de la viande fraîche pratiqué à Maurice », dit-il. Il impute cela à la situation de monopole qu’il y avait jusqu’ici dans ce secteur. « J’espère que sur le long terme, les bouchers vont en bénéficier », avance Salman N qui espère aussi une baisse des prix pour la fête Eid-ul-Adha.

Même son de cloche d’un boucher du marché central. Celui-ci, qui n’a pas souhaité décliner son identité, indique que l’arrivée d’un deuxième opérateur se faisait attendre depuis longtemps. Il fait ressortir que des clients étrangers l’interrogent souvent sur le prix exorbitant de la viande dans notre pays. « Le prix du bétail devrait être entre Rs 100 ou Rs 110 le kilo au lieu de Rs 127.50. Actuellement le demi-kilo de viande fraîche avec les os est vendu à Rs 150. C’est trop cher pour les gens de la classe moyenne», dit-il encore. En sus du prix, le jeune homme dit aussi espérer que les bouchers pourront désormais choisir leurs bœufs. « Actuellement nous n’avons pas cette possibilité là », déplore-t-il.

Raheem Boodhoo, 76 ans, plus connu comme « Raheem Blé » au marché central affirme pour sa part qu’il privilégie toujours la qualité de la viande sur le prix. « En ce qui me concerne, c’est la satisfaction de mes clients qui prime. Je ne connais pas encore la qualité des bœufs du nouvel importateur mais je me ferai un devoir d’aller voir les bœufs pour en décider », nous indique-t-il. Pour le septuagénaire, quel que soit l’importateur, ce qui compte, c’est qu’il puisse faire son choix sur la qualité de la viande. « Si un importateur me donne la viande à Rs 5 moins cher mais que la qualité ne me plaît pas, je ne peux l’acheter », dit-il. Pour Raheem Blé, il serait prématuré de dire dsi le prix du bétail va baisser pour Bakreid.


Akram Mauthour : « De nombreux avantages aux bouchers »

bouchersAkram Mauthoor, le président de la Master Butcher’s Association (MBA) est d’avis que les bouchers auront beaucoup à gagner avec l’arrivée de ce nouvel opérateur. D’emblée, le président de la MBA fait ressortir que c’est le gouvernement qui fixe le prix de vente du bétail aux bouchers à Maurice. De ce fait, Akram Mauthoor indique que la compagnie importatrice ne compte pas rivaliser avec l’actuel importateur en termes de prix. Cependant, il est d’avis que les bouchers bénéficieront sur le long terme en se joignant à l’association, principal acheteur du nouvel opérateur. « Au lieu de se concentrer sur le prix, Agro Boss Feedlot Ltd a pour objectif de fournir une meilleure qualité de viande sur le marché, notamment en nourrissant les animaux à partir de produits bio et de verdure. Ainsi, la viande sera vendue avec moins de gras », dit-il. Autre avantage : les bouchers auront désormais le loisir de choisir les bœufs dans la ferme.

Ce qui représente, selon Akram Mauthoor, une grande avancée. D’où son appel aux bouchers pour que ces derniers se joignent à l’association qui compte déjà une vingtaine de bouchers à travers le pays. « L’union fait la force », dit-il. Aussi, seuls les bouchers de l’association pourront utiliser le logo de la compagnie de distribution, Master Breeders Ltd. Un logo qui, selon ses dires, servira de marque de qualité de viande dans les boucheries à travers l’île. Par ailleurs, le président de la MBA confie que la société Agro-boss Feedlot Ltd envisage d’ouvrir une école pour la formation des bouchers. Ce qui permettra, selon notre interlocuteur, de créer de l’emploi mais aussi d’assurer la relève dans ce métier. qui regroupe plus d’une quinzaine de bouchers à travers le pays.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

MMM

MMM : le BP finalise la liste des candidats

La liste des 60 candidats du Mouvement Militant Mauricien (MMM) pour les prochaines élections a …