mercredi , 3 juin 2020

Bismihi Ta’ala : que ce Ramadan soit meilleur pour nous tous

C’est une sunna du prophète Muhammad (que paix soit sur lui) de prononcer un discours avant les rituels ou les principaux événements du calendrier islamique.

Le prophète (SAW) est venu pour apporter la lumière et les enseignements à l’humanité. Et les jours les plus faciles pour commencer à adopter et garder les sunnas du prophète (SAW) sont les jours du Ramadan. C’est ainsi que le prophète (SAW) faisait un discours à la fin de Sha’baan afin qu’on évalue le mois de Ramadan et ainsi promouvoir d’avance ce qui attendait les musulmans. Au fait le Coran est particulièrement lu pendant le Ramadan puisque c’est pendant le mois de Ramadan qu’il fut révélé (2:185). Essayons de terminer au moins une lecture du Coran ce Ramadan.

Le discours du prophète (SAW) à l’approche du Ramadan

À la veille de Ramadan, le prophète (SAW) réunissait les sahabas pour leur donner des conseils sur la meilleure façon de passer ce mois en pleine ferveur. Il est rapporté sous l’autorité de Sahih Ibn Khuzeimah que le prophète (SAW) annonçait aux sahabas à la fin de Sha’baan et : « Ô les gens Je vous annonce la bonne nouvelle de la venue du meilleur mois, le mois de Ramadan-ul-Mubarak. Pendant ce mois, il y a une nuit qui vaut plus de mille mois. Allah Ta’ala a fait ses jeûnes obligatoires. Et ses taraweehs (prières de nuit) comme un acte afin d’approcher Allah. Celui qui s’acquitte d’un acte de nafil pendant ce mois, il aura la récompense d’un farz accompli d’un autre mois (autre que le mois de Ramadan). Celui qui accomplira un acte de farz (obligatoire) pendant ce mois, il aura la récompense comme s’il a accompli 70 farzs d’un autre mois. » Et le prophète (SAW) continuait à décrire les vertus de ce mois : « Et c’est le mois de la patience ! Et la récompense de la patience est le Paradis. C’est le mois d’augmenter les amitiés et le partage. C’est le mois où la nourriture d’un mu’min augmente. Celui qui donnera un iftaar à un jeûneur, il aura le pardon de ses péchés et ainsi il sera libéré de l’enfer ». Le prophète (SAW) continuait à faire entendre les vertus de ce grand mois : « Et sachez que c’est un mois dont le début est une miséricorde, le milieu un pardon et la fin une libération du feu de l’enfer. Et celui qui allègera les travaux de son employé, alors Allah lui pardonnera et le libérera du feu de l’enfer ». Le prophète (SAW) s’adressant à ses compagnons conclut par ses mots : « Et lisez en abondance ces quatre couplets, deux d’entre eux sont pour plaire à Allah et deux autres que personne ne peut se passer d’eux. Les deux couplets qui plairont à Allah sont : Lisez Laa ilaaha illallah le plus possible et ainsi astaghfirullah. Et les deux couplets que personne ne peut s’en passer sont : demandez à Allah le paradis et cherchez protection contre l’enfer. Celui qui a fait manger un jeûneur à satiété, en retour Allah lui fera boire de l’eau de mon puits (Kawsar) et il n’aura plus soif jusqu’à qu’il entre dans le Jannah » (Baihaqi, Shu’abul Imaan).

Vertus du Ramadan

Au fait le Ramadan s’annonce comme le mois qui encourage les bonnes actions et qui décourage les mauvaises actions. Il est rapporté sous l’autorité de Bukhari que le prophète (SAW) a dit : « Lorsque le mois du Ramadan commence, les portes du Paradis s’ouvrent et les portes de l’enfer se ferment et les Satans sont enchaînés » (Sahih Bukhari).

Imaam Ahmad a relaté ses vertus de Ramadan des hadiths de Abu Hureira (r.a.) : La ummah du prophète (SAW) a eu cinq particularités duRamadan:

1. La mauvaise haleine du jeûneur est plus agréable à Allah que le parfum de musc.

2. Les anges demandent pardon en faveur du jeûneur jusqu’à l’heure de l’Iftaar.

3. Les satans sont enchaînés tels qu’ils n’auront pas la liberté d’agir comme en dehors du Ramadan.

4. Le paradis est décoré tous les jours du Ramadan.

5. Et finalement le pardon est fait à la dernière nuit d’Eid.

Le Ramadan est là pour nous faire pardonner

Il est rapporté sous l’autorité de Tabrani et ainsi de Hakim qu’une fois l’ange Jibra-eel s’est présenté devant le prophète (SAW) pour lui faire dire Ameen à chaque marche du mimbar. Le prophète (SAW) puis raconta que l’ange lui a fait dire Ameen sur trois malédictions : Celui qui trouve Ramadan et qui ne s’est pas fait pardonner. Celui qui entend le nom du prophète (SAW) et ne récite pas le douroud sur lui. Et finalement celui qui trouve ses parents en état de vieillesse et n’a pas été à leur service.

Au fait le Ramadan peut effacer les péchés d’une année entière. Il est rapporté sous l’autorité de Muslim que le prophète (SAW) a dit : « Les cinq salaats, le vendredi à vendredi, le Ramadan à l’autre Ramadan effacent les péchés aussi longtemps que la personne ne commet pas de péchés majeurs » (Muslim). Au fait les jeunes sont tellement importants que le prophète (SAW) a dit : « Quelqu’un qui rompt un jeûne du Ramadan sans excuse valable ou maladie, alors il ne pourra jamais le remplacer même s’il jeûnait toute sa vie » (Bukhari). Donc un jeûne du Ramadan équivaut à une récompense plus que de jeûner toute sa vie!

C’est une récompense sans pareille que nous réserve chaque jour de ce mois. Il nous suffit seulement d’altérer nos horaires de nos repas et de nos désirs sexuels et nous voilà avec un trésor formidable. Donc petits comme grands, on ne doit pas manquer un jeûne. Au fait, obligez les enfants dès l’âge de dix ans à observer tous leurs jeûnes. Offrez des cadeaux aux enfants pour les encourager.

Commentaires

A propos de Mufti Makoojee

Ceci peut vous intéresser

Ramadan ou le mois du Coran

Ô musulmans ! Craignez Allah, car la crainte d’Allah est la meilleure chose que vous …