vendredi , 15 novembre 2019
Accueil / Actualités / Aya Saad Mohamed, ambassadrice d’Égypte : «Il nous faut renforcer notre coopération économique»
Aya Saad Mohamed

Aya Saad Mohamed, ambassadrice d’Égypte : «Il nous faut renforcer notre coopération économique»

Maurice et l’Égypte entretiennent d’excellentes relations mais il faut consolider la coopération économique. C’est le souhait exprimé par S.E Aya Saad Mohamed lors de la célébration de la fête nationale d’Égypte, à Ébène, cette semaine.

C’est au siège de l’ambassade à Nexteracom Tower 3 que l’ambassadrice d’Égypte à Maurice a convié ses invités, dans la soirée du mercredi 10 juillet, pour célébrer le 67e anniversaire de la Révolution égyptienne de 1952. La fête nationale est célébrée chaque année le 23 juillet et marque la fin du royalisme et le début du système républicain en Égypte. Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, et Aya Saad Mohamed ont, tour à tour, porté un toast en l’honneur de l’Égypte et de Maurice respectivement. « Nous célébrons non seulement la fête nationale égyptienne mais aussi les relations cordiales et amicales qui existent entre nos deux pays. En effet, Maurice et l’Égypte entretiennent d’excellentes relations et nos deux pays en bénéficient mutuellement depuis plus de 40 ans », a souligné Aya Saad Mohamed.

Selon l’ambassadrice égyptienne, Maurice peut toujours compter sur le soutien de son pays. Elle a rappelé le soutien de l’Égypte à Maurice sur le dossier Chagos. « C’est avec grand plaisir que nous avons soutenu la résolution de Maurice auprès de l’Assemblée générale de l’Onu pour la décolonisation complète de l’île Maurice », a-t-elle déclaré. Aya Saad Mohamed dit cependant souhaiter plus de coopération entre nos deux pays sur le plan économique. Elle avance qu’au cours de l’année écoulée, plus d’une soixantaine de Mauriciens ont participé à des ateliers, des programmes de formation et divers cours organisés par le l’Egyptian Agency of Partnership for Development.

Des experts à Maurice

« L’Égypte est parmi l’un des plus importants partenaires commerciaux de Maurice en Afrique. En 2018, le volume du commerce entre nos deux pays se chiffrait à 34 millions de dollars américains. Mais il nous fait renforcer notre coopération économique. Cela, à travers des missions commerciales plus dynamiques », souligne-t-elle. Elle dit espérer que la mission que compte entreprendre l’Economic Development Board (EDB) sera un catalyseur pour une coopération renforcée sur le plan commercial et économique. Dans la foulée, Aya Saad Mohamed a annoncé que le ministère de la Solidarité sociale en Égypte dépêchera une équipe d’experts et d’artisans à Maurice pour organiser des ateliers et former des Mauriciens dans le domaine de la menuiserie, la tapisserie, la maroquinerie, la poterie et la métallurgie.

Soulignons qu’après la cérémonie protocolaire, ceux présents étaient conviés à un somptueux buffet composé principalement de plats typiquement égyptiens concoctés par le restaurant Arabesque et le chef égyptien Hassan. Les invités – parmi lesquels figuraient entre autres les ministres Anwar Husnoo et Nando Bodha, les députés Reza Uteem, Bashir Jahangeer et Marie Claire Monty, l’ancien vice-président de la République, Raouf Bundhun, des ambassadeurs et des Égyptiens qui résident à Maurice – ont pu apprécier les mahchi de raisin, koshari, moussaka, béchamel de bœuf, basbousa et autre kunafa.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

121119_depute2_3

Circonscriptions Nos 2 et 3 : la parole aux élus

Dans les circonscriptions Nos 2 et 3, ce sont les candidats du MMM et de …