lundi , 16 décembre 2019
Accueil / Actualités / Acquitté en cour intermédiaire – Showkutally Soodhun : «Le PM sait ce qu’il faut faire à présent»
Showkutally Soodhun

Acquitté en cour intermédiaire – Showkutally Soodhun : «Le PM sait ce qu’il faut faire à présent»

Showkutally Soodhun peut pousser un ouf! de soulagement. Le député du MSM a été acquitté en cour intermédiaire, mercredi 25 septembre 2019, dans le procès qui lui était intenté pour abus de pouvoir et propos discriminatoires lors d’une réunion à son ministère le 17 juillet 2017.

C’est un Showkutally Soodhun visiblement ému qui s’est entretenu avec les journalistes après le verdict de la cour, mercredi. Il n’a pu retenir ses larmes au moment d’évoquer tout le soutien qu’il a eu au cours de ces deux dernières années. « Je dois d’abord remercier le Créateur, ma famille et mes deux avocats, Mes Raouf Gulbul et Ravin Chetty. J’ai vécu deux années difficiles où j’ai dû subir des humiliations également. Mais l’ensemble de la population a prié pour moi. Des gens en Inde et en Arabie saoudite ont aussi prié pour moi », a-t-il déclaré, la voix cassée par l’émotion.

À la question de savoir s’il compte réclamer son portefeuille ministériel avec son acquittement, Showkutally Soodhun a avancé que c’est le Premier ministre, Pravind Jugnauth qui décidera de la marche à suivre. « Le PM ne m’a jamais laissé tomber. D’ailleurs, il m’a apporté son soutien au cours de ces deux années difficiles que j’ai vécues. Pravind Jugnauth sait ce qu’il faut faire à présent. Li konn tou », a-t-il dit. Le député a aussi rappelé que le poste lui importe peu car il a toujours œuvré pour la population. Il n’a pas manqué de rappeler qu’en décembre 2017, il est intervenu pour que l’Arabie saoudite approvisionne le pays en carburant.

Témoin principal pas crédible

Dans son jugement de 25 pages, la magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing a développé les points que la cour a pris en considération pour prononcer ce jugement en faveur de l’ex-ministre du Logement et des Terres. Elle a statué que la version du témoin principal, Vivek Pursun, n’est pas crédible. Celui-ci avait déclaré qu’il avait subi des pressions de la part de certaines personnes afin d’incriminer Xavier-Luc Duval et exonérer Showkutally Soodhun de tout blâme. La cour note que ses propos ne sont pas crédibles et qu’il a, sans aucune hésitation, menti à la police en concoctant une histoire impliquant Xavier-Luc Duval.

Aussi, la magistrate note que l’accusation formulée à l’encontre de Showkutally Soodhun est liée à un engagement que le député aurait donné à une des personnes réunies au sein du « Regroupement de Bassin  ». Cela dans le sillage de l’allocation de maisons sur une base discriminatoire. La magistrate souligne que la cour a pu parcourir un enregistrement de la réunion qui s’est déroulée le 17 juillet 2017 au ministère du Logement et des Terres.

Elle soutient qu’à aucun moment, la retranscription ne fait mention que Showkutally Soodhun a donné une garantie au «Regroupement de Bassin». Aussi, les mots utilisés par Showkutally Soodhun, selon la retranscription, sont totalement différents de la version de Vivek Pursun ou de l’accusation retenue contre Showkutally Soodhun à l’effet qu’il s’est engagé à allouer des maisons et à donner la garantie que ses instructions seraient appliquées.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

161219_zamzam

PSAC 2019 : taux de réussite en baisse par rapport à 2018

Fin de suspense pour les 18 383 candidats ayant pris part aux examens du Primary …