jeudi , 2 avril 2020
Dernières Nouvelles
Accueil / Actualités / Une semaine déjà : le corps d’Hydar Ali toujours introuvable
Hydar s’était rendu à Montagne Jacquot pour une baignade.

Une semaine déjà : le corps d’Hydar Ali toujours introuvable

Hydar Ali Ibrahim Dawood, 17 ans, un habitant de Camp Firinga, Pointe-aux-Sables, a disparu le samedi 7 décembre dans des conditions encore floues à Montagne Jacquot, Albion.

Il s’y était rendu avec son ami, un adolescent de 16 ans, pour se baigner, mais, selon celui-ci, il aurait été emporté par une grosse vague. Les proches de la victime rejettent cette hypothèse car d’après eux trop de zones d’ombre entourent sa disparition.

Pour Sharmeen, la sœur de la victime, il y a anguille sous roche. « Mon frère ne peut pas aller nager avec un ‘helmet’ sur la tête. Ses savates ainsi que ses vêtements ont été retrouvés dans l’eau », lance-t-elle.

Samedi, Hydar a pris sa moto et est parti aux alentours de 17h30 sans que personne ne s’en rende compte. Selon Azad Ibrahim Dawood, 60 ans, le père de la victime, ce n’était pas dans ses habitudes de rentrer dans la soirée. Le sexagénaire a tenté de prendre contact avec lui mais en vain. Il était injoignable sur son portable. Sharmeen de son côté a reçu un appel d’un ami d’Hydar l’informant qu’il était parti à Montagne Jacquot pour nager. Les proches se sont précipités sur place et ont aperçu la moto d’Hydar mais aucune trace de lui. La police a alors été alertée. Mais ce n’est que le lendemain matin, soit le dimanche 8 décembre que les recherches ont été effectuées par le Groupement d’Intervention de la Police Mauricienne (GIPM) et des membres de l’Helicopter Squadron. Elles se sont poursuivies dans le lagon pendant plusieurs jours. Les plongeurs de la MARCOSS de la National Coast Guard et les secouristes du Groupement d’Intervention de la Police Mauricienne (GIPM) ont participé aux recherches dans la mer houleuse mais en vain.

Entretemps le jeune adolescent qui accompagnait la victime a été entendu par la police de Petite Rivière. Ce jeune habitant de la localité a expliqué avoir pris la fuite après que son ami ait disparu car il aurait pris peur. Il explique que lui et Hydar s’étaient rendus sur les lieux pour une baignade, mais alors qu’ils se trouvaient dans l’eau, à un moment, Hydar avait disparu. Ayant pris peur, il explique avoir quitté le lieu et n’avoir pas raconté la vérité aux proches de son ami.

Selon Sharmeen, l’ami de son frère lui aurait expliqué qu’il avait pris congé d’Hydar sur le chemin du retour. « Sak fois zot sorti après zot retourne ensam. Li dire moi mo frère pu vini là , mais mo pan retrouve mo frère. Lin koz menti. Couma helmet ek savate dans delo ? », se demande-t-elle. Elle se demande aussi pourquoi l’ami ne lui aurait pas dit la vérité concernant le drame. Ce n’est que dans la soirée du samedi 7 décembre qu’il a expliqué à ses proches qu’Hydar avait disparu en mer. Sharmeen dit prendre cette version avec des pincettes. « Si vague prend mo frère et tous les deux ti ensam, kuma li pan alle ensam dans delo », dit-elle. La sœur du disparu a aussi déclaré que des effets personnels appartenant à son frère, soit sa chaîne, ses savates, un T-Shirt ainsi que son casque ont été retrouvés en mer.

Soulignons que l’ami de la victime avait expliqué à la police que la mer paraissait plutôt calme et ils ont décidé de se jeter à l’eau. Tout à coup ils ont été pris dans un courant. En remontant à la surface il dit n’avoir pas vu Hydar. Mais il a réussi à nager jusqu’à la rive. Il est rentré chez lui sans rien dire à personne. Cependant, pris de remords, il avait téléphoné à la sœur de la victime pour l’informer que son frère a été aperçu à Montagne Jacquot.

La police poursuit son enquête. Les recherches également se poursuivent.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

L’achat en ligne des produits de base : Les points à retenir

Le grand public pourra faire des achats pour des produits de base dès ce vendredi …