samedi , 30 mai 2020

Pravind Jugnauth : «Mo pou guet l’evolution avan»

Avant hier [samedi], le Premier ministre a réagi publiquement et pour la première fois sur la polémique impliquant la Présidente. à en juger par ses propos, il semble être en mode « wait and see ».

Pravind Jugnauth estime qu’il faut se montrer prudent avant d’agir lorsqu’on occupe des postes importants. « Kan nou dan position que ce soit Présidente, Premie minis ou minis, mo penser nou bizin faire bien attention kan nou azir. Mo penser nou bizin pran précaution surtout kan ena utilisation carte car lerla li amène speculations ». C’est ce qu’a déclaré Pravind Jugnauth à l’issue de la réunion du Bureau Politique du MSM au Sun Trust Building Le leader du MSM est d’avis qu’il faut pouvoir distinguer entre les choses qui peuvent être faites et celles dont il faut s’abstenir de faire. « nou ena nou rôle en tant que Premie minis ou Présidente. Nou bizin faire de sorte ki dan tou action ki nou pran nou bizin konner ki nou fer. Ena bann zafer nou konne nou kave fer. Ena action nou tou konner nou pas kave fer », a ajouté Pravind Jugnauth.

Le Premier ministre dit qu’il préfère suivre l’évolution de cette affaire avant de se prononcer sur une quelconque action. Il estime qu’à ce stade, seule la principale concernée est habilitée à réagir. « Seule la Présidente est en mesure de dire ce qu’il faut », avance le leader du MSM.

SAJ sur la Présidente, Ameenah Gurib-Fakim

« J’ai rencontré la Présidente qui m’a expliqué qu’elle a bel et bien utilisé la carte mais qu’elle a par la suite tout remboursé avec son argent. Je ne comprends pas cette campagne de dénigrement contre la présidente», a-t-il déclaré pour commenter la polémique qui entoure la Présidente en ce moment.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Rashida Nanhuck, directrice p.i. du MSB : «De nombreux avantages avec le Work From Home»

C’est essentiellement de chez elle que la directrice par intérim du Mauritius Standards Bureau (MSB), …