vendredi , 6 décembre 2019
Accueil / Reportage / Métier et innovation – Le «Sorbet Disel Pima» de Zorbetaria : un best-seller
Sorbet Disel Pima
Zishan et son frère servent les clients.

Métier et innovation – Le «Sorbet Disel Pima» de Zorbetaria : un best-seller

Malgré l’hiver qui bat son plein, des clients attendent impatiemment leur tour pour entrer à l’intérieur de Zorbetaria  à la rue La Paix, Port-Louis. La raison ? Ils veulent déguster le fameux sorbet « disel pima » qui est devenu un craze extraordinaire sur les réseaux sociaux.  Rencontre avec Zishan Ramtoolah, créateur de  cette glace atypique et propriétaire de Zorbetaria.

Six mois de cela, Zishan Ramtoolah, 29 ans, voulait voler de ses propres ailes en lançant sa propre entreprise. En quête d’un nouveau créneau, il tombe sur ami qui lui donne l’idée de lancer une fabrique de glaces. Ayant séjourné en Italie pendant une longue période et ayant savouré les glaces succulentes du pays, Zishan a favorablement accueilli l’idée et a commencé à confectionneur des glaces à l’italienne à base des fruits locaux. Pour se différencier des vendeurs de glaces classiques, Zishan est venu avec des créations atypiques à l’instar de la glace à l’avocat, à la papaye, au hibiscus, à la longane ou encore la glace au raisin. Il ne cesse d’épater ses clients qui en redemandent. « Au commencement ce n’était pas aussi fou qu’aujourd’hui, mais j’ai toujours eu des clients fidèles qui m’ont donné le signal que je suis dans la bonne voie, » déclare le jeune entrepreneur.

Le best-seller « Sorbet disel pima »

Toutefois, la glace préférée des clients demeure sa dernière création: le sorbet ananas saupoudré d’un peu de « disel pima ». Les clients viennent de partout pour régaler leur palais. Le jeune entrepreneur nous explique que le sorbet ananas ‘disel pima’ a connu un succès retentissant en très peu de temps. « Même les clients qui nous visitent pour la première fois commandent le sorbet ‘disel pima’. Il y a d’autres qui croient qu’on pourra accommoder le disel pima à toutes les saveurs disponibles et donc nous leur conseillons de les consommer plutôt avec les sorbets fruités  », dit-il.

Flashback. Durant la saison de goyaves de chine, la famille de Zishan s’est adonnée à la cueillette de ces fruits riches en vitamine C. « Mon frère m’a suggéré d’essayer un sorbet de goyaves de chine et je me suis dit pourquoi pas », raconte Zishan. La première bouchée a été si délicieuse qu’on en a eu un coup de cœur. Zishan décida alors de faire goûter à ses clients ce sorbet spécial. « Un jour, deux de nos clients tout en plaisantant nous ont donné une idée formidable. Ils nous ont dit qu’il manquait juste un peu de disel pima dessus », raconte-t-il. Ce concept ingénieux lui a tellement plu qu’il l’a immédiatement mis en pratique dans sa boutique le lendemain même.

Les clients l’ont vraiment adoré et le sorbet goyave de chines et disel pima est tout de suite devenu un best-seller. Selon le propriétaire, le stock s’épuisait après deux heures dans la vitrine. Pour accentuer la saveur locale, Zishan a confectionné le sorbet ananas di sel pima. Grâce à ces nouveaux parfums, les ventes ont explosé.

L’innovation est le moteur du succès

Zorbetaria ne compte pas dormir sur ses lauriers après le succès de son sorbet disel pima. Il compte innover davantage en expérimentant avec d’autres fruits exotiques d’après leur saison et leur disponibilité. « Nous voulons offrir de nouvelles saveurs à nos clients en ce qui concerne la glace, » déclare Zishan.

L’innovation et le bon service sont les deux facteurs démarqueurs selon Zishan, pour attirer le succès dans un business. « Pour pouvoir se démarquer des autres, il faut tout le temps innover. Vous devez apporter de nouvelles choses pour attirer de nouveaux clients, » conseille-t-il aux entrepreneurs. C’est la raison pour laquelle chez Zorbetaria, on continue à expérimenter avec les saveurs semaine après semaine. Chaque fois que la saison change, les clients auront une nouvelle glace.

D’autre part, au lieu d’opter pour la publicité conventionnelle sur Facebook, à l’instar des autres entrepreneurs, Zishan privilégie Instagram qui selon lui, jouit d’une grande popularité auprès des Mauriciens.

Le seul obstacle

Le seul souci de Zishan Ramtoolah à présent c’est que le magasin doit rester fermé durant toute la journée. « Vu que nous produisons dans le magasin même, pour l’instant, nous ne pourrons pas ouvrir le matin car on veut donner à nos clients seulement des sorbets frais, » insique-t-il. Il essaie d’abord de trouver une solution pour rester ouvert pendant la journée. Zishan est actuellement épaulé par son frère et son cousin les soirs pour servir les clients.

Son conseil aux entrepreneurs: Nous devons commencer quelque part et rien ne nous empêche de rêver grand », dit-il.

Commentaires

A propos de Ahmad Fakuddeen Jilani

Ceci peut vous intéresser

boeuf

Agro-boss Feedlot Co. Ltd : une deuxième cargaison de 1 331 têtes de bétail importée

Pari réussi pour Agro-boss Feedlot Co. Ltd. Cette société qui s’est lancée dans l’importation de …