jeudi , 1 octobre 2020
Ameenah Gurib-Fakim
Ameenah Gurib-Fakim quittant le locaux de l’ICAC

Asraf Caunhye présidera la commission d’enquête sur Ameenah Gurib-Fakim

Le président de la République par intérim, Barlen Vyapooree, a mis sur pied mercredi une commission d’enquête composée de trois «Puisne judges» à savoir, Asraf Caunhye, qui en sera le président, de Nirmala Devat et Gaitree Jugessur Manna qui agiront comme assesseurs. Les trois juges auront à statuer si l’ex-présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim a violé l’article 64 de la Constitution lorsqu’elle avait annoncé le 17 mars dernier l’institution d’une Commission d’enquête sur l’affaire Alvaro Sobrinho sans avoir recours aux procédures habituelles.

On se rappelle que sir Hamid Moollan avait été nommé président de la commission d’enquête du 17 mars. Les trois juges devront établir dans quelles circonstances sir Hamid Moollan avait été choisi pour présider la commission d’enquête. Le juge Asraf Caunhye et ses deux assesseurs devront aussi voir s’il y a eu usurpation de pouvoir, plus particulièrement celui détenu par le Premier ministre Pravind Jugnauth. Ils auront à faire la lumière sur la participation des conseils légaux ou autres personnes dans la préparation des attributions de la commission d’enquête du 17 mars 2018 instituée par Ameenah Gurib-Fakim.

Le juge Caunhye et ses assesseurs devront faire des propositions sur d’éventuels amendements aux lois existantes concernant la présidence.

Par ailleurs, soulignons que l’ex-présidente de la République avait été convoquée par l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) durant la semaine pour s’expliquer sur sa relation avec l’investisseur angolais Alvaro Sobrinho .Elle a été interrogée sur les va-et-vient des proches d’Alvaro Sobrinho à la State House. Les enquêteurs de l’Icac voulaient savoir si l’ex-présidente avait donné des instructions pour que des entrées à la State House ne soient pas inscrites dans le livre des visiteurs.

Rappelons qu’Ameenah Gurib-Fakim a été forcée à la démission le 23 mars 2018 suite à la polémique concernant l’utilisation de la carte Platinum. Elle a soutenu mordicus avoir remboursé la totalité de la somme dépensée en utilisant la carte Platinum depuis mars 2017.

Commentaires

A propos de star

Ceci peut vous intéresser

Pour marquer son 120e anniversaire : une série d’activités à la Masjid E Noorani

Pour marquer le 120e anniversaire de la Masjid E Noorani à Bel-Air, les dirigeants de …