samedi , 18 novembre 2017
Accueil / Actualités / Virus H1N1 : comment se protéger ?
060617_h1n1

Virus H1N1 : comment se protéger ?

Durant la semaine, trois personnes, atteintes du virus H1N1,  sont mortes deux du virus H1N1 et une H3N2. La population se sent en danger et beaucoup de personnes sont en proie à la panique. Le Dr Yasheel Aukhojee, directeur de Médecins à domicile, nous explique la maladie et élabore sur les mesures préventives.

Selon les chiffres disponibles au niveau du ministère de la Santé, il ressort qu’entre le 29 et le 31 mai le nombre de patients souffrant d’infection des voies respiratoires supérieures est passé de 1025 à 1158. Au 30 mai, ce nombre était de 1042. Quelque 800 nouveaux cas sont enregistrés tous les jours.

Le Dr Aukhojee explique que la plupart des personnes atteintes de grippe légère, n’auront pas besoin de soins médicaux ou de médicaments antiviraux et se rétabliront en quelques semaines.

« Certaines personnes, cependant, sont plus susceptibles d’avoir des complications de la grippe qui nécessite l’hospitalisation et parfois trouvent la mort. La pneumonie, la bronchite, les infections des sinus et les infections de l’oreille sont des exemples de complications liées à la grippe. La grippe peut également aggraver les problèmes de santé chroniques. Par exemple, les personnes souffrant d’asthme peuvent éprouver des crises d’asthme et les personnes atteintes d’insuffisance cardiaque chronique peuvent voir leur état de santé s’aggraver à cause de sla grippe, » dit-il.

Qui sont les plus vulnérables?

Dr Aukhojee indique que les enfants de moins de cinq ans, et surtout les enfants de moins de deux ans, les adultes de 65 ans et plus et les femmes enceintes sont les plus vulnérables. D’autres personnes vulnérables ont les conditions médicales suivantes:

• Asthme
• Maladie pulmonaire chronique
• Maladie cardiaque
• Troubles du sang (comme la drépanocytose)
• Troubles endocriniens (comme le diabète)
• Troubles rénaux
• Troubles hépatiques
• Troubles métaboliques
• Système immunitaire affaibli en raison de maladies ou de médicaments (comme les personnes atteintes du VIH ou du sida, ou du cancer, ou celles des stéroïdes chroniques)

Les symptômes

Dr Aukhojee affirme que les signes et les symptômes de la grippe H1N1 chez les humains sont :

•    Fièvre (mais pas toujours)
•    La toux
•    Gorge irritée
•    Nez bouché
•    yeux rouges
•    Courbatures
•    Mal de tête
•    Fatigue
•    La diarrhée
•    Nausée et vomissements

Il ajoute que les symptômes de la grippe H1N1 se développent environ un à trois jours après qu’on ait été exposé au virus.

Mesures préventives

Le médecin appelle toutes les personnes âgées à se faire vacciner contre la grippe. « Un virus H1N1 est une composante du vaccin contre la grippe saisonnière déjà. Le vaccin contre la grippe protège également contre deux ou trois autres virus de la grippe qui devraient être les plus courants pendant la saison de la grippe. Le vaccin doit être effectué par un médecin ou sous la supervision d’un médecin afin de procéder à une évaluation de la revaccination et conseiller le patient au sujet des avantages et des inconvénients du vaccin, » précise-t-il.

D’autres mesures préventives soulignées par le médecin sont les suivantes:

• Restez à la maison si vous êtes malade. Si vous souffrez de la grippe H1N1, vous pouvez contaminer d’autres personnes. Restez à la maison pendant au moins 24 heures après votre fièvre soit affaiblie.
• Lavez-vous les mains fréquemment. Utilisez du savon et de l’eau, ou si ceux-ci ne sont pas disponibles, utilisez un désinfectant pour les mains.
• Couvrez votre bouche et votre nez lorsque vous éternuez ou toussez. Pour éviter de contaminer vos mains, toussez ou éternuez dans un tissu.
• Eviter le contact. Restez loin de la foule si possible.
• Si un membre de votre famille résidant sous le même toit a une grippe H1N1, désignez un seul membre à faire le ménage et qu’une seule personne soit responsable de la personne malade.

Dangers associés

En ce qui concerne les dangers de cette maladie, Dr Aukhojee a déclaré que l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies ont souligné à maintes reprises que presque toutes les infections dans le monde sont faibles et aseulement certains patients ont recours à l’hospitalisation. « Le faible pourcentage de malades qui ont trouvé la mort sont souvent des personnes avec des complications de santé. Le ministère a également rassuré la population qu’il n’y a aucune raison pour que les gens cèdent à la panique parce que le virus de la grippe A (H1N1) est considéré comme une partie intégrante de la grippe saisonnière, » dit-il.

Vaccination gratuite pour toute la population

Désormais, tous les Mauriciens peuvent être vaccinés gratuitement contre la grippe dans les hôpitaux et dispensaires régionaux. La campagne de vaccination, lancée le 12 avril, visait initialement les bébés de six mois à deux ans et les personnes vulnérables souffrant de troubles respiratoires, les diabétiques et les seniors. Le ministère de la Santé a décidé d’étendre cette campagne à toute la population. Les gens peuvent se faire vacciner du lundi au vendredi de 9h à 11h45 et de 13h à 15h. Le samedi, de 9h à 11h.

« Flu clinic » dans les hôpitaux

Afin d’éviter toute contamination supplémentaire et la propagation du virus, une « Flu clinic » a été aménagée dans les hôpitaux par le ministère de la Santé. Les patients grippés seront acheminés vers une section dédiée de l’hôpital pour les soins médicaux et des traitements spécifiques leurs seront dispensés.

Commentaires

A propos de Nafissah Fakun

Ceci peut vous intéresser

cyclone

Météo – Summer Outlook : entre six et huit cyclones attendus

Le Summer Outlook de la station météorologique a été présenté lors d’une conférence de presse …